Margaret River de nouveau confronté au problème requins

World Tour - Hier, la compétition a été interrompue. Elle devrait reprendre demain.

Par - @surfsessionmag -
wsl  
Partager sur :   

Pour la première fois dans l'histoire, un requin attaquait un surfeur en pleine compétition. C'était il y a 4 ans, à J-Bay. Beaucoup avaient assisté en live à l'affrontement entre Mick Fanning et le requin. La vidéo de l'Australien était devenue virale.

La WSL ne compte pas remettre le couvert avec ce genre de scandale dont elle se serait bien passé et joue désormais la carte de la sécurité. Le Margaret River Pro a donc été interrompu hier, suite à l'apparition d'un requin près de la zone de compétition. 

En effet, un free surfeur aurait aperçu un requin au large de Main Break, actuel lieu de compétition. Une information confirmée par un drône de la WSL. Les surfeurs de Southside et Main Break ont été immédiatement pris en charge par les jet skis. Les équipes de sécurité continuent de surveiller les mouvements dans la zone. La compétition sera relancée demain, le 4 juin, pour les demi-finales hommes et femmes. 


L'année dernière, la WSL avait fait le choix de changer radicalement le lieu de l'event après deux attaques de requins. La compétition qui avait démarré dans les eaux australiennes avait déménagé à Bali (pour finir en beauté sur une victoire de Johanne Defay). Cette année, drones, bateaux et jet skis quadrillent la zone, à l'affut du moindre aileron, pour permettre à la compétition de s'achever sur la West Oz

La situation est maitrisée, les surfeurs, eux, rassurés.


Durant la conférence de presse mardi, Kelly Slater déclarait que les requins de la West Oz ne le préoccupaient pas plus que ça. "Il y a des gros poissons partout dans le monde (...) J'ai grandi autour d'eux et je n'ai jamais eu très peur des requins. Tous les surfeurs comprennent. Si on se penche sur les statistiques, c'est une peur non fondée." 

L'Australienne au lycra jaune Stephanie Gilmore, indique quant à elle, qu'elle se sent "extrêmement en sécurité". La surfeuse va à l'eau confiante, " d'autant plus, pendant un event entouré de jet skis, bateaux et drones" a-t-elle précisé.  "J'accepte qu'il y ai des requins. Je ne panique pas vraiment. J'ai du respect pour ces créatures, c'est leur maison et nous jouons dedans" a affirmé la septuple championne du monde. 

Bronte Macaulay, seule local de la West Oz sur le Tour s'attriste : "Je surfe ici tous les jours et je me sens tellement à l'aise. Ça craint de voir combien cela (le requin) fait oublier à quel point la région est belle."

Et Bronte a raison. Le spot de Margaret offre des vagues sauvages, dans un décor naturel et sans artifice. Un lieu unique où l'on profite de l'authenticité du surf. Suffit de voir Conner Coffin partager sa vague avec des dauphins à The Box hier...

                      
      
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
11/05/2018 - World Tour
Dans les 48h suivant la fin du Corona Bali Pro à Keramas en juin prochain.
| 0 
18/04/2018 - World Tour
Sophie Goldschmidt l'a officialisé ce matin à travers une lettre adressée aux surfeurs.
| 0 
17/04/2018 - World Tour
Et quelques surfeurs font part de leurs inquiétudes.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 4 
Webber Reefs veut nous débarrasser ...
Ces récifs artificiels promettent de transformer les plages fermantes en spots parfaits.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.