Meo Rip Curl Pro : Duru élimine Toledo !

World Tour - Grosse performance de la part du Landais qui vient jouer les trouble-fêtes pour le titre mondial.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Avec de meilleures conditions que les premiers jours, le Meo Rip Curl Pro a repris ses droits ce matin dès 8h30 sur le spot de Supertubos pour la fin du 3e round. Et de nouveau, de (très) grosses surprises avec notamment l'élimination de Filipe Toledo par... Joan Duru ! Tour d'horizon de cette nouvelle journée de compétition. 

Joan Duru énorme

C'est la grosse sensation de la journée ! Joan Duru, 33e mondial, vient de sortir Filipe Toledo en lice pour le titre suprême. Dans un 3e tour désormais éliminatoire, Joan Duru a eu tout bon. Le Landais a parfaitement senti les coups et a su trouver les bons barrels. Filipe Toledo, sous pression, pensait avoir fait le plus dur en revenant dans la partie à mi parcours. Et jusqu'à 1 min de la fin il était encore qualifié pour le tour suivant.

Mais c'est le moment qu'a choisi Joan Duru pour sortir un ultime barrel et décrocher un 6,50. Sa meilleure vague jusqu'à présent. Une vague qui lui permet de prendre la tête dans les ultimes secondes et de sortir Toledo. Gabriel Medina tout sourire, se frotte les mains. Pour Joan, c'est la 2e fois de l'année qu'il rejoint le 4e tour ! Ça fait plaisir à voir. 

Lors du 4e tour, Joan a tout déchiré ! Il a sauté sur toutes les vagues et s'est qualifié pour les 1/4 de finales. Un régal pour les yeux. Et si... 

Filipe Toledo souffre en cette fin de saison...

"Je n'avais rien à perdre. J'avais juste envie de surfer. J'ai pu démarrer rapidement avec un 6 mais ensuite je suis malheureusement tombé sur une belle vague.J'étais vraiment énervé à l'eau et je me suis dis que je me devais de trouver une dernière vague sinon j'allais passer ma journée à pleurer. Les vagues commencent à être vraiment bonnes, ça fait du bien de pouvoir avoir quelques barrels. Pour Toledo c'est dommage mais c'est comme ça, c'est la compétition. Il fera mieux à Hawaii. Moi aussi je dois gagner des heats" a précisé tout sourire Joan Duru. Le Landais qui a même ajouté avec un sourire :  "Mon ami est le team manager de chez Rip Curl, il me dois un resto ce soir (rire)".

Michel Bourez toujours aussi solide

Lui aussi a un objectif à remplir ! Finir dans le Top 10. Si Michel Bourez nous confiait être passé à côté du Quik Pro France, il ne semble pas vouloir récidiver au Portugal. Opposé à Michael Rodrigues, le Tahitien régale et s'impose pour filer vers le 4e tour. Sur sa meilleure vague, Michel trouve un jolie petit tube avant d'enchaîner avec 2 grosses manoeuvres. Lors du 4e tour, Michel a assuré comme un chef et obtient un spot pour les 1/4 de finale! Il a devancé Frederico Morais. 

Michel Bourez régale.

Michel Bourez : "Je me sens vraiment bien. Je voulais vraiment me rattraper après la France. Dès que j'ai entendu que les conditions allaient être cools ici, je me suis dis, go, ne passe pas à côté. C'est pour ce genre de conditions que l'on fait le Tour, trouver de bons barrels et surfer les meilleures vagues au monde. J'étais tellement déçu après la France. C'est ma 2e maison. J'y ai beaucoup d'amis. Je veux vraiment bien faire ici". 

Jérémy Florès trop juste

De son côté, Jérémy Florès n'a rien pu faire face à Kanoa Igarashi. Le Japonais a scoré l'un des meilleurs scores de ce 3e tour. Jérémy a pourtant lui trouvé la meilleure vague de ce heat. Mais avec un total de 9,77, il ne passe pas face au 13,60 de Kanoa. Il est éliminé. Place désormais à la compétition qu'il préfère : le Pipe Masters !

Jérémy Florès

Gabriel Medina a eu chaud

Ouf ! Opposé à la surprise Ryan Callinan, Gabriel Medina n'est pas passé loin d'une déconvenue. Le Brésilien ne doit son salut qu'à une interférence de l'Australien auteur pourtant d'un très bon heat. Mais avec une seule vague notée, c'est impossible de rivaliser avec Gabriel Medina. Ce dernier peut se frotter les mains, son principal rival Filipe Toledo s'est fait éliminer dans la journée... le chemin vers son 2e titre mondial s'éclaircie à vue d'oeil !

Lors du 4e tour, Medina s'est facilement imposé devant Michel Bourez et Frederico Morais. Les 1/4 sont pour lui !

Gabriel Medina peut savourer.

"Ryan est un surfeur dangereux et difficile à battre en ce moment. Il est très en forme. Quant à moi, je me donne à 100% sur chaque heat et pour l'instant ça marche plutôt bien. Je commence à voir le travaille payer. Quand tu pars t'entraîner, qu'il fait froid et qu'il pleut... C'est pour pouvoir vivre ce que je vis aujourd'hui, je commence à m'en rendre compte.Je n'ai pas envie de regarder le heat de Filipe ou Julian. Je suis assez stressé avec les miens ! Je dois faire moi le travail d'abord, on verra ensuite" a lâché Gabriel Medina. 

Ryan Callinan

Julian Wilson sur sa lancée

L'Australien ne perd pas de temps et continue sur la route qui peut potentiellement le mener au titre mondial. Si Gabriel Medina a vu dans l'un de ses rétros Filipe Toledo se faire éliminer, il doit voir dans l'autre Julian Wilson revenir sur ses talons. L'Australien a (facilement) disposé de Ian Gouveia et continue sa route. 


Frederico Morais comme à la maison

Le Portugais, local de l'épreuve, a continué son petit bonhomme de chemin jusqu'au 4e tour. Soutenu par le public portugais, Frederico a éliminé Conner Coffin de la compétition. Lui aussi a su trouver les meilleures vagues. Un beau parcours après 2 25e place d'affilées au Surf Ranch et lors du Quik Pro. Malheureusement il a été éliminé au 4e tour par Michel Bourez et Gabriel Medina. 

Frederico Morais se replace au classement.

Frederico Morais : "C'est difficile de trouver de bonnes vagues sur lesquelles tu peux enchaîner les turns. Je n'étais vraiment pas bien au classement avant cette compétition (22e). Avec ce résultat je vais probablement grimper un peu. Personne n'a vraiment envie de se retrouver à Hawaii avec l'obligatoire de faire un résultat. C'est toujours compliqué de bien faire là-bas avec les locaux notamment qui sont très bons. C'est pour ça qu'avoir le soutien du public ici c'est très important pour moi". 

Autres résultats

Verront le 4e tour : Italo Ferreira, Ezekiel Lau, Matt Wilkinson, Wade Carmichael, Owen Wright et Adrian Buchan ! La compétition se poursuit actuellement avec le début du 4e tour. 


                                
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
102  | 0 
19/10/2018 - World Tour
L'Australien est le dernier qualifié pour les 1/4 avec Owen Wright.
160  | 0 
17/10/2018 - World Tour
Joan Duru et Jérémy Florès se qualifient pour le 3e tour.
58  | 0 
16/10/2018 - World Tour
Michel Bourez, Français le plus en forme !
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 0 
Top 10 des plus belles vagues jamai...
Dix vagues, une chronologie allant des années 60 à aujourd'hui : voici notre sélection des plus belles vagues découverte...
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.