Rip Curl Newcastle Cup : Morgan Cibilic élimine John John !

World Tour - Le Rookie a pourtant surfé avec une fracture de l'orteil. Jérémy Florès et Michel Bourez eux aussi éliminés.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Après une journée off, la Rip Curl Newcastle Cup a repris hier. Seul le 3e tour masculin a été surfé dans cette compétition qui avance à petits pas. Un 3e tour néanmoins à élimination directe qui a vu les deux Français se faire (injustement) éliminer. John John passe aussi à la trappe dès le 3e tour. Les filles, elles, n'ont pas surfé.

Tour d'horizon de ce qui s'est passé.

Les conditions

Un plan d'eau assez propre mais toujours rien d'incroyable. 1m-1m20 tout au plus. L'étape australienne a pour l'instant plus l'allure d'un QS que d'une étape du World Tour. 



Jérémy Florès mal payé

C'est une nouvelle décision des juges difficile à accepter pour Jérémy Florès, et à juste titre.

Opposé à Adriano de Souza, Jérémy Florès n'a pas été récompensé à la hauteur de ses vagues surfées. Sa 2e meilleure vague, récompensée seulement d'un 3,5 points, aurait certainement mérité meilleur sort, mais les juges en ont décidé autrement. 




Fut un temps, la colère du Français aurait été plus grande, mais l'expérience semble lui faire prendre du recul sur ces décisions injustes. Elles ont fait partie de son histoire sur le World Tour, et aujourd'hui, Jérémy a d'autres priorités. On le comprend largement, lui qui fêtait hier l'anniversaire de sa fille. Il quitte la compétition au 3e tour mais l'essentiel hier était ailleurs. Même si ça reste rageant. 



Il ne reste plus de Français chez les hommes à Newcastle puisque Michel Bourez s'est lui aussi fait sortir lors de ce tour éliminatoire. Opposé à Griffin Colapinto, il ne lui a pourtant pas manqué grand chose. (10,50 contre 11,43 pour le Californien). Les petites conditions il est vrai, n'étaient pas là pour l'avantager. Personne ne pourra le blâmer. 


Michel Bourez


La surprise de la nuit

Le numéro 1 mondial et double champion du monde John John Florence a été éliminé par le rookie Morgan Cibilic en 32e de finale ! Après sa blessure au pied qui l'a empêché de marcher, on aurait pu penser que Cibilic allait déclarer forfait pour le reste de la compétition. Il n'en n'a pas été question. 

À la surprise générale, Cibilic s'est battu contre la douleur et contre sa fracture de l'orteil pour scorer un excellent total de 17,13 points. Largement suffisant pour dominer John John et son heat scoré à 13,16. Le jeune homme de 21 ans s'est ainsi qualifié, à la surprise générale, pour les huitièmes de finale où il affrontera son compatriote Wade Carmichael. 



John John out


La citation de la nuit

"J'ai l'impression que je viens de gagner l'événement", a déclaré Cibilic. "Je suis tellement content que l'event fut off pendant quelques jours parce que je n'ai pas pu surfer depuis presque quatre jours. Si nous avions surfé hier, je ne pense pas que j'aurais été capable de concourir. J'avais encore tellement d'hématomes autour de mon pied. Ça s'est vraiment calmé pendant la nuit. J'ai surfé des events avec des tympans éclatés, des blessures au genou et maintenant un orteil fracturé. Cela semble fonctionner pour moi, ça me garde calme."



Les champions du monde brésiliens brillent, De Souza fête son 500e Heat sur le CT 

Le double champion du monde Gabriel Medina (BRA) a remporté cette nuit la première manche de la journée en battant Connor O'Leary (AUS) dans des conditions lentes et difficiles. Medina a pourtant semblé affuté physiquement, attribuant son approche actuelle à son nouvel entraîneur Andy King. En effet, c'est l'une des nouvelles de cette compétition, il n'est plus entraîné par son beau-père Charly. 

"Je voulais sortir de ma zone de confort", a déclaré Medina. "Je voulais essayer quelque chose de différent parce que je me fais vieux. Je sais que ma sœur va arriver, vous savez, mon père va s'occuper de ma sœur. Je suis presque sûr qu'elle sera là un jour et c'est le bon gars pour le faire. Donc je suis ici pour travailler avec Andy King. Il me donne la confiance pour le faire, c'est le gars dont j'ai besoin dans mon coin. En plus il a l'expérience et la connaissance d'un goofy. Ici c'est un gros avantage, donc je me sens bien. Il prête aussi beaucoup d'attention aux planches et aux manœuvres, ce qui est intéressant et utile pour moi."

Gabriel Medina


Le champion du monde 2015 Adriana de Souza (BRA) a participé cette nuit à sa 500e manche de CT !  De Souza a célébré cet exploit en s'imposant face à Jérémy Flores (FRA) dans le heat 3. Il accède aux huitièmes de finale où il affrontera Julian Wilson (AUS). L'année dernière, De Souza avait annoncé que 2021 serait sa dernière année sur le CT avant de se retirer de la compétition.

"Je suis entré dans cette manche en essayant d'être aussi détendu que possible", a déclaré De Souza. "Je ne me bats plus pour mes points, juste pour donner le meilleur. Mes premiers rounds ont été très durs et j'ai perdu de peu. J'ai analysé ce qui s'est passé au moins 20 000 fois pour comprendre où je m'étais trompé. Au deuxième round, je me sentais plus préparé, et pour celui-ci je me sentais totalement prêt. Jérémy Flores est un grand compétiteur et il me pousse vraiment. Nous avons eu une longue rivalité mais nous avons beaucoup de respect l'un pour l'autre".

Adriano de Souza - 500e manche sur le CT !


Le champion du monde en titre Italo Ferreira (BRA) a eu fort à faire face à la wildcard du Merewether Surfboard Club Jackson Baker (AUS). Il a battu de justesse le favori local, avec seulement 1,60 point d'écart, n'augmentant son avance que lors de son dernier ride. Le Brésilien se qualifie pour les huitièmes de finale où il affrontera le jeune Californien Griffin Colapinto (USA).  

Italo Ferreira continue sa route.


Wilson met fin à la série de Robinson à Newcastle

Pour la quatrième fois en trois events, le vétéran Julian Wilson (AUS) a affronté le rookie 2021 Jack Robinson (AUS). Robinson ayant déjà remporté deux victoires sur Wilson avant ce heat, l'occasion était trop belle pour Julian d'égaliser à 2-2. C'était une manche serrée jusqu'au bout, jusqu'à ce que Jack Robinson, ayant besoin d'un score, ne se voit pénaliser d'une interférence après avoie tenté de bloquer Julian Wilson. Il a perdu son deuxième score, laissant Wilson filer en huitième de finale. 

"C'était une bonne manche", a déclaré Wilson. "Je suis ravi de voir que Jack (Robinson) a le feu pour la compétition. Il est très talentueux et a évidemment gagné contre moi à Pipe, ce qui m'a beaucoup déçu. C'est l'un de mes surfeurs préférés à regarder et nous aurons encore de nombreux heats l'un avec l'autre, mais il doit apprendre à s'écarter du chemin quand j'ai la priorité." 

Julian Wilson


Programme 

          
           
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
22/05 - World Tour
Johanne Defay affrontera Carissa Moore avant le gros duel Medina - Ferreira.
| 0 
20/05 - World Tour
La Française s'est qualifiée pour les 1/4, Michel lui, pour les 1/8e. Beaucoup de favoris au tapis.
| 0 
17/05 - World Tour
Taj Burrow et Tatiana Weston-Webb sont eux aussi éliminés dès le tour de repêchages.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.