Swell historique pour le début du Pipe Masters

World Tour - La dernière compétition de la saison World Tour a débuté dans des vagues dantesques de plus de 4 mètres. Retour sur une journée déjà historique :

Par - @romainferrand -
Surf Session / Nouvelle formule  
Partager sur :   

Banzaï Pipeline, Oahu - Hawaii

Le swell était attendu, mais personne n'avait imaginé à quel point le premier jour de ce Billabong Pipe Masters In Memory Of Andy Irons marquerait les esprits.

Les médias locaux avaient alerté les habitants de l'île de l'arrivée de cette houle massive, et dès les premières lueurs du jour, des dizaines de spectateurs commençaient à débarquer à Pipeline avec fauteuils de plage, nourriture, crème solaire et appareils photo.

Les hostilités ont débuté vers 8 heures sur un pic agité envoyant des vagues de plus de 4 mètres, et l'anxiété pouvait se lire sur les visages de tous les surfeurs. l'Hawaiien Kai Barger, pourtant réputé pour charger sur le spot, a reconnu à l'issue de sa série du round 1 "avoir flippé à mort et être content d'être revenu sur la plage". Ambiance.

Les Hawaiiens ont fait un début fracassant dans la compétition en remportant 8 des 12 séries du premier round, démontrant si besoin en était leur aisance sur le spot.

Seule ombre à cette domination, l'élimination prématurée de Fred Pattachia au round 1, qui cassera son leash et ne parviendra pas à rejoindre le line-up à temps pour contrer le 9,33 pts de son compatriote Evan Valière.

Jamie O'Brien vainqueur de l'épreuve en 2007, n'aura fait qu'une bouchée de pain (de wax) de Dane Reynolds, en lui infligeant un combo propre et net : 15 pts contre 3,2 pts, avant d'éliminer Monteiro au second round. Il affrontera Adriano de Souza, vainqueur du Rip Curl Pro portugal, dans le round 3.

Mais la vague du jour revient sans nul doute au leader actuel de la Triple Crown, John John Florence, 19 ans, qui décrocha un 10 parfait dans sa série du round 2 face à son compatriote Kai Barger, et reste un des favoris de l'épreuve. Le local reconnaîtra après sa série le caractère extraordinaire de cette journée :  "les vagues étaient démentes. C'est le meilleur Pipe qu'il n'y ait eu depuis longtemps.

...

...

Kieren Perrow, finaliste l'an dernier à Pipe face à Jeremy Flores, a fait forte impression dans ses séries des rounds 1 et 2 en s'attaquant à de solides murs sur Backdoor. A 34 ans, l'Australien actuellement 25ème du classement ASP World Rankings a à tout prix besoin d'un résultat à Pipe pour se requalifier pour la saison 2012.

Après ce premier jour déjà considéré comme historique dans l'histoire du surf pro, la compétition reprendra demain avec le début du round 3 dans des conditions encore massives mais en baisse durant la journée.

Kelly Slater y rencontrera l'Hawaiien Marcus Hickman, tombeur de Wilko et Adrian Buchan dans les 2 tours précédents. La série suivante, qui opposera Gabriel Medina à Travis Logie, s'annonce comme une des plus attendues de la journée, tout le monde attendant de voir ce que le jeune Brésilien vaut dans un Pipe solide.

Michel Bourez fera son entrée dans la compétition dans la série suivante face Adam Melling. Connaissant le goût du Tahitien pour les vagues puissantes et son aisance à Hawaii, le heat s'annonce déjà intéressant.

Si les prévisions de houle se maintiennent (jusqu'à 15 pieds et + vendredi, 6 à 10 pieds le jour suivant), la compétition pourrait se terminer dès le samedi.

A suivre en LIVE dès ce soir 19h00 heure française sur www.vanstriplecrownofsurfing.com/billabongpipemasters2011

Romain Ferrand

Suivez Surf Session à Hawaii sur twitter.com/SurfSessionMag

 

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 2 
20/12/2019 - World Tour
Il devient le 3e Brésilien de l'histoire à remporter ce titre après Adriano de Souza et Gabriel Medina.
| 4 
20/12/2019 - World Tour
Il triomphe de Gabriel Medina en finale. Kelly Slater, lui, remporte la Triple Crown pour la 3e fois.
| 0 
12/12/2019 - World Tour
La faute à un Kelly Slater intenable qui a scoré un 10 face à lui ! C'est terminé aussi pour Smith et Toledo.
| 0 
04/12/2019 - World Tour
Tous les scénarios avant la dernière étape de la saison qui débute dimanche !