Toledo en maître absolu à J-Bay !

World Tour - Le Brésilien remporte l'épreuve sud-africaine pour la 2e année consécutive.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Impérial ! Pour la 2e année consécutive, Filipe Toledo s'impose à J-Bay sur une vague avec laquelle le Brésilien commence à écrire sa légende. Toledo a écarté en final un surprenant Wade Carmichael. C'est la 2e victoire de la saison pour Toledo après sa performance lors du Oi Rio Pro. A noter que Julian Wilson est le seul non Brésilien à avoir remporté un event cette saison, c'était le Quik Pro Gold Coast en ouverture de saison. Les 5 autres events ont été remportés par 3 Brésiliens (Italo Ferreira, Willian Cardoso et Filipe Toledo). 

Même si les conditions n'avaient rien à voir avec celles de l'année dernière, Toledo s'est une nouvelle fois montré le plus performant. Et même si le Brésilien a avoué avoir eu un sérieux coup de fatigue sur ce J-Bay Open, Filipe n'a rien laissé paraître au line-up. Et ce ne fut pas facile. Les deux surfeurs ont été au coude-à-coude pendant toute la finale. Mais à 7 min de la fin, Filipe Toledo est allé chercher un score solide (8,30) pour se rapprocher du titre et la vague tant attendue par Wade Carmichael n'arrivera jamais. 






Avec cette victoire, Toledo s'adjuge temporairement la première place mondiale et récupère le maillot jaune porté jusqu'à présent par Julian Wilson. Rendez-vous désormais à Teahupo'o à partir du 10 août prochain !





Avec cette finale, Wade Carmichael continue de surprendre !


A noter que la journée a été une nouvelle fois interrompue ce matin par la présence d'un requin de taille conséquente. 



 Demi-finales

Pour arriver jusqu'à la finale, les deux surfeurs ont passé les épreuves les unes après les autres. Wade Carmichael d'abord a (de justesse) éliminé le double vainqueur ici même à J-Bay, Jordy Smith. Pour seulement 0,47 point, Wade Carmichael écarte le local de l'épreuve qui aura pourtant tout tenté avec pas moins de 9 vagues surfées contre 4 seulement pour l'Australien. 

Filipe Toledo de son côté aura été intenable et Kanoa Igarashi n'aura rien pu faire si ce n'est rendre les armes face aux 2 vagues d'extraterrestre du Brésilien. 3 vagues seulement surfées par Toledo pour un 9,57, un 9,33 et un 8,40. Stratosphérique ! Avec cette demi-finale, le Japonais signe cependant une très belle compétition et grimpe au classement. 

Une journée de compétition qui aura vu beaucoup de vagues notées 9 et plus. Le quart de finale opposant Gabriel Medina à Filipe Toledo restera lui comme l'un des plus beaux heats de cette semaine. Place désormais aux femmes qui devraient débuter demain leur compétition sur la vague de J-Bay ! Une première depuis 2000. 

Image à la une : WSL / Cestari

                      
Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
tomcornette - le 05/07/2018 à 15:45
Quelle réactivité surf session, bravo !
Répondre
Articles relatifs
97  | 0 
13/07 - World Tour
Johanne Defay elle, éliminée en quarts de finale.
91  | 0 
06/07 - World Tour
Les filles sont revenues ce matin à J-Bay pour la première fois depuis 2000.
27  | 0 
05/07 - World Tour
Kanoa Igarashi lui, prend feu lors du Corona Open J-Bay !
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
451  | 0 
Top 10 des plus belles vagues jamai...
Dix vagues, une chronologie allant des années 60 à aujourd'hui : voici notre sélection des plus belles vagues découverte...
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.