Un webcast payant pour les fans du World Tour ?

World Tour - Afin d'assurer un avenir pérenne à un World Tour qui fait face à des problèmes de financement, l'ASP envisage un webcast payant qui va faire très probablement débat.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Voilà une nouvelle qui devrait faire grincer des dents. Il n'a échappé à personne ces derniers mois que le World Tour faisait face à quelques problèmes de financements, qui auront obligé les marques organisatrices des compétitions, suite à leurs mauvais chiffres en 2011, à lever le pied pour 2012. Après l'interruption du Rip Curl Pro Search et du Quiksilver Pro NYC, on apprenait il y a quelques semaines le déclassement de la mythique épreuve du Billabong Pro J-Bay en un modeste 6*, annonçant ainsi un World Tour 2012 en demi-teinte.

Si le maintien du Fidji Pro, malgré les rumeurs, a tout de même permis de sauver les meubles, il est clair que le World Tour fait face cette année à une réalité que certains associent à la fameuse "crise" qui perdure. L'ASP et les industries du surf se devaient donc de trouver une solution pour trouver de nouveaux moyens de financement et ainsi sauver le Tour. C'est désormais chose faite, et il y a fort à parier que cela créé un débat vigoureux : l'une des solutions consisterait selon un article d'ESPN, à faire payer les utilisateurs du webcast.

Avec plus de 10, 4 millions de vues pour la seule Triple Crown et des records lors des épreuves historiques de Teahupo'o, Supertubos et Pipeline l'année dernière, il apparait évident que l'audience croissante sur le webcast est devenue un enjeu majeur pour l'ASP et les marques.

"Un modèle de paiement-par-vue pour le webcast et le broadcast a été étudié en profondeur par l'ASP," expliquait à ESPN Dave Prodan, Directeur Médias de l'ASP. "C'est une sérieuse option pour avancer, mais il y a des résistances évidentes contre le fait de s'éloigner du modèle gratuit pour aller vers un modèle de paiement-par-vue, à la vue du risque de perdre des fans. Cependant, si ce mode de paiement permet de continuer à faire des événements sur des spots premiums, et de perfectionner le produit actuellement délivré, alors on peut facilement estimer que la base de fans serait heureuse de payer pour cette expérience."

Les caméramans à pied d'oeuvre

Car la question est bien celle-là : Est-ce que les consommateurs actuels du webcast seraient prêts à payer pour suivre le Tour ? Et si oui, selon quelles modalités ? Il semblerait que ce projet, qui n'est encore rappelons-le qu'à l'état conceptuel, s'oriente plutôt vers un paiement en forfait annuel, comme il en existe déjà dans les ligues de basket ou de baseball aux USA par exemple, avec un prix qui selon ESPN qui pourrait être viable autour de 7$ par an. La question s'oriente alors sur l'utilisation qui serait faite de cette manne financière créé. Si le prix de 7$ est plutôt raisonnable, il est évident que les fans de surf qui paieront voudront une totale transparence et une certaine neutralité sur l'utilisation des fonds. Pour prendre un exemple français, il est évident que les fans hexagonaux s'attendront à avoir enfin un webcast en Français sur toutes les compètes, comme beaucoup le demandent aujourd'hui.

Franck Lacaze, l'une des voix du webcast français qui milite activement pour un webcast francophone via une page facebook créée à cet effet, nous a donné son avis sur ce projet.

Tom Servais / ESPN

"C'est une question sur laquelle il faut se pencher," epliquait-il. "Car la retranscription à l'heure actuelle est trop hétéroclite (trop de différences de qualités et de structures entre les webcasts des différentes étapes du Tour ndlr). Si il faut en passer par là pour pérenniser le surf et le Tour, alors pourquoi pas. Le problème c'est que les droits de retransmission n'appartiennent pas à l'ASP. C'est un gros soucis. Ce sont les sponsors qui décident qui ils font intervenir, quelles langues ils choisissent et comment sont répartis les budgets. Les marques sont décisionnaires des moyens. Il faudrait donc dans un premier temps que l'ASP rachète les droits d'image."

"Ensuite je pense que cela dépend de la façon dont ça va être amené, mais aussi du prix,"ajoutait Franck. "Dans le cas ou ce serait 7$ par an, alors ce serait raisonnable. Mais il faut un abonnement annuel, parce qu'avec le décalage horaire, on ne peut pas faire un paiement à la compète. Si cela peut assurer une diffusion de très bonne qualité avec un webcast aussi en Français et sur des spots Dream Tour, alors il faut le faire, mais il faut s'assurer de la façon dont sera utilisée la manne financière créée."

Le sujet n'est donc pas des plus simples, et semble plus que jamais au coeur des enjeux économiques et vitaux du World Tour et de son évolution dans les années à venir. Le débat reste ouvert et vous devez aussi en être les acteurs.

Dans ces conditions, seriez-vous prêts à payer pour suivre le webcast du Tour ?

Retrouvez le sujet “La quête du live”, dans le Surf Session de mars, actuellement en kiosque.

> Découvrez le sommaire du magazine et feuilletez quelques pages en ligne

> Découvrez l'interview de Franck Lacaze en complément de "La quête du Live" sur surfsession.com

-Olivier Hamelin-

Partager sur :   
COMMENTAIRES (22)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Roro - le 14/03/2012 à 18:52
Avec ce que les marques de surf palpe déjà si ils ont le culo de faire payer les webcaste alors je trouverai cela honteux et je ne regarderai plus!
Répondre
polo - le 14/03/2012 à 18:59
oui!! si les conditions sont respecter en francais et sur les plus belles vagues....
Répondre
sebastien - le 14/03/2012 à 19:25
je paye volontiers style 1€ ou 1 € par compet si c'est de bonne qualité mais le dernier Quik etait une horreur, lent, pas de possibilité de choisir le niveau de définition. Meme probleme pour NY, autant d'argent sur la table et un internet aussi pourris c'etait franchement la honte pour Quik. Les compets ripcurl par contre sont top et hurley aussi.
Répondre
Vincent B - le 14/03/2012 à 19:48
Oui, suis prêt à payer pour des retransmissions de qualité (donc tout qui marche...) avec des commentaires en français de journalistes professionnels et objectifs comme Franck Lacaze. Voir une belle compétition est un plaisir alors oui, je veux bien payer 10 dollars même...
Répondre
Marc - le 14/03/2012 à 19:52
J'espère que vous n'allez pas payer ...j'espère que vous n'êtes pas aussi c...!c'est une honte de la par des grosses marques de surf ,alors BOYCOTTEZ LES....!!!!!
Répondre
George - le 14/03/2012 à 20:38
ben, tiens, on y va, pourquoi se gêner ? On parle bien des marques qui font fabriquer (dans quelles conditions ?) leurs fringues dans les pays à main d'oeuvre corvéable à merci, pour des salaires de misère ? Et qui nous les vendent 20 fois plus chères ? Allez-y payez... Vous leur devez bien ça, également.
Répondre
Jo le KN - le 14/03/2012 à 20:40
il veulent pas aussi nous faire payer les sessions a l'eau et l'accès a l'océan tant qu'ils y sont?

non mais c'est super con de leur part..
le mieux serait d'installer + d'infrastructure pour les pauses midi / 20h ou des truck comme ça qui leur sont rentable quoi..
enfin, c'est qu'un avis
Répondre
elena - le 14/03/2012 à 21:07
je trouve que les marques de surf devraient considérer la retransmission des épreuves comme un cadeau pour nous les clients, car si elles brasses autant d'argent c'est grâce à nous alors qu'ils fassent un petit effort vu le frique qu'on leurs passe (les marques qui sponsorisent des évènements proposent des produits relativement chère ...)
Répondre
matt - le 14/03/2012 à 21:35
ah les capitalistes, ils veulent nous faire croire qu'ils sont en crise alors qu'ils palpent des sommes colossales !! pffffffffff
Répondre
hugo - le 14/03/2012 à 22:28
c'est honteux de faire payer les webcoasts !!! ils se font pleins de friques et ils veulent qu'on leur donne du frique !! ils ont cas diminuer les salaires des pro ! malgré qu'ils ne sont pas les sportifs les mieux payés, dans tous les sports ils devraient baisser les salaires et là ils en économiserais de l'argent !!! Putain il y en a marre !!
Répondre
Durstik - le 14/03/2012 à 22:36
Haha, la bonne blague ! Bientôt, ils feront payer le metre carré de sable pour poser son cul pour mater les compets...je suis sur qu'ils peuvent aller faire des économies ou trouver une autre solution de financement pour faire face à la "crise"...
Répondre
Flo - le 14/03/2012 à 22:51
Pour réaliser des campagnes de publicités, les marques déboursent des sommes énormes. Dans le cas ou nous regardons le live, nous sommes donc sur le site internet de la marque donc susceptible d acheter des produits en ligne. Pour moi ce n est pas au téléspectateur de payer mais au marque car elle fond un ciblage direct, rien de mieux pour une marque. Les marques doivent vendre l espace pub de leur site à d autres compagnies pour financer une partie. Pour ma part, je ne paierais pas!
Répondre
M0sk0va - le 14/03/2012 à 23:09
Si il faut payer $7 pour pas se taper les webcast en français pas de problème.
Ou alors chaque fois que Lacaze fait de la pub pour le rockfood ou moskova, c'est lui qui devrait donner $7…
Répondre
compilriver - le 15/03/2012 à 00:20
J'espère bien que personne ne finira par flancher (ils jouent là-dessus c'est sur!)
Un p'tit bulletin météo de feu juste avant la compèt et hop l'âme du surfer en manque fera débourser la dime convoitée par des marques (pour la plupart) qui n'ont pas...ou perdu.. l'esprit du surf!
Répondre
haha - le 15/03/2012 à 09:55
Plutôt crever. Quik, Ripcurl, Billa, Volcom font assez de marges sur les produits pour réinvestir dans les compètes. Et comme dirait "Flo", elles ont cas vendre leur produit en ligne et utiliser les 10 millions de webspectateur pour essayer de vendre leur merde. :)
Répondre
Nicos33 - le 15/03/2012 à 12:34
Je rejoins totalement Flo dans son intervention. Pourquoi ne pas faire aussi payer l'axé à la plage lors de compétition tant qu'on y est. Que les marques revoyent un peu l'echelle tarifaire de leurs produits et baisent un peu leur marge qui est plutôt conséquente. Ce ne sont pas non plus des marques de haute couture, mais pour la plus grande partie, du ùadi in china avec le logo floqué.
Répondre
Greg - le 15/03/2012 à 16:08
Cela devient de plus en plus absurde, un peu comme le foot. Une seule chose compte, ce sont les Dollars. Dommage l' ASP expulse tout d' abord de bons surfeurs et maintenant il essaye de ce faire encore un peu plus d' argent sur les fans du surf...Est-ce vraiment l' avenir de ce sport???
Répondre
World Company - le 18/03/2012 à 16:28
Pauvres Quik; Billa, Rip etc... à presque 100 euros le boardshort en polyester fabriqué par des esclaves-ouvriers à 5 euros jour... Ils ont besoin d'argent ? Je pensais que les webcasts étaient déjà financés par les tonnes de pub qu'ils font passer pendant les séries des français et brésiliens (lol) ? Faire payer les webcasts ? Ok s'il n'y a plus de publicité ni de commentaires en anglais par des Américanaustralo-centristes incultes !!! Quelle connerie! Déjà que l'ASP passe de plus en plus pour la World Company, là elle se couperait définitivement de la base... Le surf spirit agonise... Allez tirez pas lagueule et prenez votre ticket, comme à la boucherie (de la grande surface, la même qui vend du Quik et du Gotcha et du Billa et du Rip Curl )...
Répondre
paul ciño - le 20/03/2012 à 01:03
Une compet de surf ne serait pas eventuellement la meme chose qu'un match de foot ? de tennis ou de curling? Et les places dans les stades se vendent(je ne parle pas de l'idée ridicule qui consisterait a payer sa place sur la plage puisqu'elle est plublique a la difference d'un stade)..la redevance tele se paye aussi..on paye tout le temps pour assister à ce cirque!

maintenant quand vous allez voir un match de rugby vous n etes pas obliger d'acheter le maillot, vous netes pas obligés dacheter les babioles au nom du stade ou les montres Rolex de Rolland Garros...
Apres si vous voulez consommer grande marque pour accrocher des minettes à Hossegor cest une autre histoire! en tout cas en slip decathlon ou en quicksilver integral votre niveau de surf ne changera pas!
Evidement un webcast en Français serait un minimum!
je me fais lavocat du diable mais le surf est une industrie que cela vous plaises ou non!
Répondre
paul ciño - le 20/03/2012 à 01:05
Une compet de surf ne serait pas eventuellement la meme chose qu’un match de foot ? de tennis ou de curling? Et les places dans les stades se vendent(je ne parle pas de l’idée ridicule qui consisterait a payer sa place sur la plage puisqu’elle est plublique a la difference d’un stade)..la redevance tele se paye aussi..on paye tout le temps pour assister à ce cirque!

maintenant quand vous allez voir un match de rugby vous n etes pas obliger d’acheter le maillot, vous netes pas obligés dacheter les babioles au nom du stade ou les montres Rolex de Rolland Garros…
Apres si vous voulez consommer grande marque pour accrocher des minettes à Hossegor cest une autre histoire! en tout cas en slip decathlon ou en quicksilver integral votre niveau de surf ne changera pas!
Evidement un webcast en Français serait un minimum!
je me fais lavocat du diable mais le surf est une industrie que cela vous plaises ou non!
Répondre
paul ciño - le 20/03/2012 à 11:53
et d'ailleurs avec un regard un peu moins superficiel sur l'état de santé économique des differentes grandes marques de surf. Elles connaissant toutes un mauvais moment qui dure depuis 2008 app. Quick a laissé un fond d'invest. entrer dans son capital. Billa a faillit etre racheté et a du deployer des joint venture pour essayer de redynamiser son activité économique. Cest pas parce que les produits coutent cher que l'entreprise va bien. Souvenez vous de HAMMER (les 4X4 US) qui ont été racheté par les chinois.... essayons de comprendre avant de juger à l'emporte pièce. une fois de plus les marques de surf sont des entrerpises privées comme n'importe quelle autre alors essayons aussi d'avoir un point de vue plus économique sur un secteur qui n'est pas celui des bisounours. que cela soit bien ou mal, je n'emets aucun jugement de valeur!
Répondre
Nicos33 - le 27/03/2012 à 12:50
Oui mais là il ne s'agît pas des marques, amis de l'ASP. Je pense que cette organisation peut faire une fleure aux milliers de fans que nous sommes, sachant que la compet elle est finacée par les marques ... enfin du moins c'est comme ç que je le comprends.
Répondre
Articles relatifs
| 1 
22/02/2018 - World Tour
Rétrospective de ces surfeurs ayant décidé de quitter le meilleur job de la planète.
| 0 
19/02/2018 - World Tour
Annoncé officiellement champion du monde, Kelly doit rendre son titre 2 jours plus tard !
| 0 
21/11/2017 - World Tour
La petite nouvelle du calendrier 2018 du CT avait déjà rugi en 2013, pour une édition épique.
| 2 
06/11/2016 - World Tour
Après deux saisons sur le QS, la Française est parvenue à arracher la qualification et retrouvera l'élite l'an...