Outer Reef : devant un Kelly Slater médusé, John John a régalé

Big Wave - Le North Shore samedi a pris des allures de Cloudbreak.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Ce serait un euphémisme que de rappeler à quel point ce fut gros samedi dernier du côté d'Hawaii. Car en ce "Big Saturday", Jaws ne fut pas le seul spot à se réveiller. Honolua Bay, Waimea, les Outer Reef... c'était le feu partout. Et pendant que tous les yeux étaient rivés sur Maui, c'est bien à la maison, sur le North Shore, que John John a lancé son dévolu pour cette journée historique. John John donc, mais aussi Koa Rothman, Kelly Slater, Mikey Wright, Kohl Christensen, Twiggy Baker, Anthony Walsh... ils furent nombreux samedi à opter pour l'archipel d'Oahu plutôt que de rejoindre Maui et Pe'ahi. Et on peut les comprendre, tant les Outer Reef ce week-end ont pris des allures de Cloudbreak

La vidéo ci-dessus montre un John John régaler sous les yeux d'un Kelly Slater médusé. Mais si la vague est déjà belle, elle n'a rien à voir avec celle que le petit prince du North Shore a posté hier sur son compte Instagram (voir ci-dessous). "Pourquoi tu es tombé ?" Ne vous y trompez pas, le commentaire ironique d'Albee Layer sous le post est à la hauteur du respect que l'Hawaïen de Maui porte à son compère d'Oahu. Et s'il est difficile de savoir exactement de quel reef il s'agit, ce qui est certain en revanche, c'est que ce qui s'est passé à Hawaii samedi, restera dans les livres d'histoire. 

J.J.F - "Samedi fut une journée mémorable. Merci à toute la sécurité nautique de s'être occupée de nous et à Koa Rothman pour une journée de folie à échanger des vagues". Modeste en plus John John. 

Est-il écrit quelque part que la vague de l'hiver doit être surfée à Pipe, Backdoor ou Off-The-Wall ? Que la réponse soit oui ou non, John John fait figure dans les deux cas de grand favori, lui qui réalise un hiver presque parfait. Car en plus d'avoir remporté son tout premier Pipe Masters, la première (et seule) étape pour l'instant du World Tour 2021, John John a semblé cet hiver dans tous les bons coups. 


Kelly de son côté, a semblé avoir passé sa journée dans le channel les bras levés, en extase sur toutes les bombes qui ont défilé. Il a beau être 11 fois champion du monde et avoir surfé toutes les plus belles vagues de la planète, la passion est toujours là. 

>> Vidéo ci-dessus par Mike Latronic pour Free Surf Mag / vidéo ci-dessous par Jesse Yonover

Mais comme évoqué précédemment, John John ne fut pas le seul samedi à scorer sur le North Shore. Jesse Yonover a immortalisé en drone les plus belles vagues de la journée. On peut y apercevoir notamment Koa Rothman, Ezekiel Lau, Kohl Christensen, Twiggy Baker, Mikey Wright, Anthony Walsh et quelques autres y choper la vague d'une vie. 

La seule chose à regretter de cette journée, en plus de l'énorme frayeur des jet-ski sur un Outer Reef, c'est qu'elle n'aura pas accueilli la 33e édition de l'Eddie Aikau. Une édition qui aurait été historique de tous points de vue. Car cela fait déjà 4 ans depuis la dernière épreuve de l'Eddie Aikau Big Wave Invitational remportée en 2016 par John John Florence. Depuis, cette mythique compétition n'a pu avoir lieu, faute de houles parfois, faute d'argent souvent. Malheureusement, si cette année les organisateurs avaient les deux, c'est la Covid qui aura eu raison de cette mythique épreuve. 

      

                        
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
26/12/2018 - Big Wave
Les Fidji ont peut-être connu le plus gros swell de leur histoire et Kelly Slater était présent.
| 0 
18/01/2016 - Big Wave
Kelly devait aller à Todos Santos, mais il a rester à Hawaii. Voilà pourquoi.
| 0 
04/02 - Big Wave
"Alors que ça grossissait, Makua Rothman est venu et a sauté sur notre jet. Il m'a dit : Allez mon gars, on va...
| 0 
22/01 - Big Wave
Avec JOB et Kalani Chapman, le surfeur du New Jersey s'est retrouvé seul au large pour une session en petit co...