John John Florence enfin Pipe Master !

World Tour - Chez les femmes, Tyler Wright entre dans l'histoire.

Par - @surfsessionmag -
WSL / Tony
Partager sur :   

Journée historique. 

D'une part parce que John John Florence a (enfin) décroché son 1er Pipe Masters. D'autre part, parce que les filles ont surfé pour la toute première fois à Pipe lors d'un event du Championship Tour.

Retour sur une nuit bien chargée. 

John John réalise le rêve de sa vie

Il en rêvait, John John l'a fait.

Cette nuit, le double champion du monde a remporté pour la toute première fois de sa carrière le Billabong Pipe Masters, l'épreuve qu'il souhaitait tant gagner depuis des années. John John a réalisé son rêve à 28 ans et de quelle manière. En finale, il a disposé d'un autre double champion du monde d'un an son cadet : Gabriel Medina (27 ans) au terme d'une finale palpitante. Seul 0,67 point a séparé les deux surfeurs à la fin (11,77 pour JJF contre 11,10 pour GB).



"Je me sens vraiment bien, surtout après ces deux dernières années et tout ce que j'ai vécu avec les blessures et tout le reste", a précisé le Petit Prince du North Shore. "Etre ici lors de la première étape de l'année, gagner sur mon home spot... Je ne pouvais pas rêver mieux. C'est une façon extraordinaire de terminer l'année 2020 et de commencer la nouvelle année".



John John enfin Pipe Master !

Avant d'arriver en finale, JJF avait disposé de Léo Fioravanti en 1/4 après avoir signé le meilleur score des quarts de finale (17,67). L'Italien qui aura réalisé à Pipe une excellente opération en décrochant avant l'event sa wildcard sur le CT pour le reste de l'année. En finissant 5e de l'épreuve principal, Léo prouve à tous qu'il ne l'a pas volé. 

En 1/2, John John, une nouvelle fois intenable, a disposé de Kelly Slater en claquant un 18,16 aux faux airs de passation de pouvoir. Car il s'agissait probablement du dernier Pipe Masters de Kelly. 







Ce succès est le tout premier de John John sur le Pipe Masters, lui qui avait été finaliste à deux reprises ici en 2013 et en 2017. En 2018, une vilaine blessure l'avait obligé à déclarer forfait. C'est ce qui s'appelle un retour gagnant.

Gabriel Medina de son côté avait disposé d'Italo Ferreira en 1/2 et d'un Kanoa Igarashi moins compétitif que lui en 1/4.

La journée avait commencé avec un choc de titans entre Kelly Slater et Jack Robinson pour la reprise des 1/8 de finale. Robinson, intraitable jusqu'à présent, avait dû laisser filer The Goat en 1/4, impuissant. Kelly, pourtant blessé, s'était qualifié en signant le meilleur résultats des 1/8. Pour info, au moment de la naissance de Jack Robinson, Kelly était déjà quintuple champion du monde et quadruple vainqueur du Pipe Masters...

"Je me suis blessée en VTT la semaine dernière, puis je me suis fait mal au talon il y a trois nuits à Pipeline", a déclaré Slater, après sa qualification en 1/4. "J'ai un peu de mal à marcher, mais je peux surfer correctement, je ne l'ai pas trop senti à l'eau". Celui qui n'a plus surfé de finales à Pipe depuis 2013 (finale gagnée contre JJF), n'a en effet rien laissé paraître. 

La fougue et le talent de jack Robinson n'auront pas suffit face à Kelly en 1/8.


Kelly a très probablement participé à son dernier Pipe Masters.


En 1/4, on a donc retrouvé Kelly Slater, John John Florence, Gabriel Medina et Italo Ferreira ! La WSL en rêvait, ils l'ont fait. Ce programme des 1/2 avait de la gueule.

Tyler Wright reine de Pipe

Chez les femmes aussi ce fut une journée historique. 



Et celle qui restera la plus dans les mémoires c'est bien Tyler Wright. La double championne du monde est entrée dans l'histoire cette nuit aux côtés de Carissa Moore (HAW), Tatiana Weston-Webb (BRA), Sally Fitzgibbons (AUS) et Sage Erickson (USA) après avoir participé à la toute première étape du CT féminin à Pipe. Pour rappel, l'épreuve initiale étant le Maui Pro. Ce dernier, censé se dérouler à Honolua Bay, fut déplacé à Pipe après qu'un surfeur se soit fait mortellement attaquer par un requin sur le spot de la compétition. 

Wright a remporté à Pipe donc, sa 14e victoire sur le Championship Tour après avoir battu Carissa Moore en finale et Sally Fitzgibbons en 1/2.




"Je me sens incroyablement chanceuse d'être ici", a déclaré Wright. "Je pense que nous ne serions pas ici sans les femmes qui nous ont précédées pour ouvrir la voie, et aujourd'hui nous sommes vraiment sur les épaules de ces géantes. Je me sens incroyablement privilégiée d'être ici dans la position où je suis".

La surfeuse de 26 ans a montré son engagement en finale, ne battant Carissa Moore que de 1,11 points. Toujours en arborant le drapeau LGBTQ+ sur son lycra en plus du drapeau australien.

Tyler Wright remporte la première compet' de la saison.


"En tant que fière femme bisexuelle de la communauté LGBTQ+, et en tant qu'Australienne, je suis ravie de pouvoir représenter les deux communautés cette année sur mon maillot de compétition. Le drapeau de la fierté du progrès représente un amour qui m'a ouvert davantage les yeux sur qui je suis vraiment".

Le 1er 1/4 de finale féminin (de l'histoire) à Pipe entre Sage Erickson et Tatiana Weston-Webb fut lui un peu décevant, de l'avis même des compétitrices. 

"Je veux faire honneur au surf féminin", a déclaré Tatiana. "Je ne voulais pas gagner comme ça. Je voulais me mettre un barrel".

Pourtant Tatiana Weston-Webb peut être fière d'elle.


Mais ce n'était qu'un tour de chauffe puisque par la suite les filles ont fait plus qu'honneur à ce concours de circonstances qui les a amené à surfer Pipe.

Que ce soit Tyler Wright mais surtout Carissa Moore, le niveau et l'engagement sont clairement montés encore d'un cran. Carissa Moore scorant même un 9,67 à Backdoor en 1/2 ! Largement suffisant pour éliminer Tatiana Weston-Webb. Seule Tyler Wright aura réussi en finale à dompter la tempête Carissa

Carissa Moore

Carissa Moore éliminée en finale après une démonstration en 1/2.


Journée historique pour les filles à Pipe.


Jérémy Florès termine 5e

Notre Pipe Masters tricolore a réalisé une très belle rentrée. Après avoir facilement disposé de Miguel Pupo en 1/8, Jérémy s'en est allé affronter Italo Ferreira en 1/4. Malheureusement il n'a pas manqué grand chose au Français pour filer en 1/2. 

En finissant son parcours en 1/4, Jérémy réalise une très belle rentrée.



Dans ce 1/4 de finale, Italo s'est fait peur.

Après une chute à Backdoor, le Brésilien est sorti de l'eau l'air étourdi et commotionné. Quelques instants plus tard, la webcam a filmé du sang sur sa tête blonde. Sur la vague qui a suivi (à Pipe) cette fois, Italo replaque un petit air dans le shorebreak en fin de vague pour conclure cette derrière. On l'a vu aussitôt se tenir les côtes flottantes entouré de lifeguards. Après avoir grimacé de douleur pendant plusieurs secondes, il est finalement reparti au peak. Mais ce 1/4 face à Jérémy lui aura laissé des traces.

En 1/4 face à Jérémy, Italo s'est blessé.


La citation de la nuit

Elle est l'oeuvre du nouveau Pipe Masters. 

JJF - "Le Pipe Masters est pour moi la plus grande étape du Tour. J'ai grandi en regardant mes héros surfer sur cet événement et gagner les titres mondiaux là-bas. Tous les surfeurs de Pipe ont leur propre relation avec cette vague, et c'est donc un grand exploit que de pouvoir gagner une compétition. Pour moi, c'est l'un de mes plus grands objectifs qui s'est réalisé".

La vague de la nuit

Elle est l'oeuvre de Carissa Moore en 1/2 face à Tatiana Weston-Webb (9,60). 



Highlights



Résultats

Femmes





Hommes






                                                    
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
17/12/2020 - World Tour
La suspension vient d'être levée et les filles confirmées à Pipe également pour l'épilogue du Maui Pro.
| 1 
23/11/2020 - World Tour
Faites vos jeux ! En espérant que le plus Français des Italiens vienne grossir le contingent européen.
| 0 
11/11/2020 - World Tour
Hawaii lancera la saison dans moins d'un mois et les champions du monde seront décidés à Trestles sur une jour...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.