C'était grave hier à La Gravière !

Free Surf - Pendant que le Pro France suivait son cours, les free-surfeurs se gavaient de tubes un peu plus bas.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Tout le monde l'attendait cette journée de mercredi ! Une vraie pépite dans la Waiting Period du Quiksilver Pro, avec cette houle puissante de 2m liftée par un vent offshore du matin jusqu'au soir.

Bien sûr elle a permis de réaliser une belle journée de compétition sur le pic des Culs Nuls, mais un kilomètre plus bas La Gravière était absolument en feu ! L'après-midi, avec la marée qui remontait, des séries énormes cassaient au large comme une belle journée à La Nord, mais les gauches déroulaient jusqu'au bord avec de belles sections à tubes.

Et là, au niveau du shorebreak, une bande d'affamés étaient placés avec un seul objectif : s'engouffrer dans le plus gros barrel possible avant que la vague n'explose sur le sable. Evidemment à cette période, si le line-up comptait nombre de surfeurs amateurs, il était surtout truffé de surfeurs pros.

Du coté des locaux on aura remarqué Miky Picon, Joan Duru, Vincent Duvignac, Thomas Debierre, Marc Lacomare, Maxime Hucenot, Ramzy Boukhiam, Louis Poupinel... Et forcément le combo Fred Compagnon - Remi Arauzo qui avec leur Duotao partaient sur des bombes avant de finir en vrille dans le shorebreak.

Quand aux pros de passage comme Jack Freestone, Josh Kerr, Sebastian Zietz ou Keanu Asing, ils ne sont pas prêts d'oublier cette journée de bon gras sans lycra !

>> Vidéo par Ripitup 

  

    

            
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
172  | 0 
15:30 - Free Surf
Retour sur le terrible wipeout du Californien Andrew Jacobson. Wipeout qui lui a laissé quelques séquelles...
263  | 0 
10:05 - Free Surf
Des images filmées dans les Alpes-Maritimes, le Var et sur la côte italienne.
107  | 0 
Hier à 12:55 - Free Surf
Une session qui regroupait Mick Fanning, Occy, Jack Freestone, Seth Moniz et Owen Wright !
317  | 0 
Il y a 3 jours - Free Surf
Des tubes de classe mondiale pour les deux goofies.