En Indo, Tristan Guilbaud signe son retour après la plus grosse blessure de sa carrière

Free Surf - Le Français nous partage un EVG entre potes aux Mentawai. Une belle occasion de reprendre des vagues avant le Ballito Pro.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Après 3 mois sans surfer suite à la plus grosse blessure de sa carrière, Tristan Guilbaud est parti en mai dernier concourir sur les premiers Challengers Series de l'année en Australie. Mais malheureusement pour lui, sa blessure encore trop fraîche, il a dû à contre coeur accepter le fait qu'il ne pouvait pas surfer le premier CS de l'année à Snapper.

Mais le Vendéen ne s'est pas découragé. Sur place, il en a profité pour travailler avec les locaux et bien soigner sa blessure.



Tristan a fait le maximum pour revenir, tout en sachant qu'il avait en juin ce voyage aux Mentawai prévu depuis 3 ans. Une (très belle) virée entre potes qui n'est autre que l'enterrement de vie de garçon de son meilleur ami Paul Tesson


"Paul s'est marié il y a une dizaine de jours, j'ai été son témoin. Tout avait déjà était reporté à cause du Covid, mais au final, tout s'est bien goupillé. Il y a eu certes quelques galères avec le bateau, Robin (Aussenac) qui a loupé son avion et les planches de Vincent Primel qui n'arrivaient pas, mais ce sont au final des petites galères qui font qu'on a plein de trucs à raconter au retour !" 


Ils ont passé "un super trip". Tous se connaissaient super bien. Ils ont eu des vagues de folie et un guide qui a su prendre les bonnes décisions au bon moment. "On s'est gavé ! On a profité. Pour certains, c'était la première fois dans les Mentawai"



Pour lui, ça faisait plus de dix ans qu'il n'y était pas retourné. Et ce fut un pur bonheur.


"Tu peux imaginer qu'après avoir galéré plus de trois mois avec une blessure, se remettre les pieds dans l'eau aux Mentawai, avec des vagues parfaites, des copains et de l'eau chaude, le plaisir est décuplé ! Et il fut d'autant plus décuplé du fait de ma blessure."


Le surfeur vendéen nous a partagé son bonheur d'être dans l'eau, de surfer et de pouvoir retrouver des sensations :


"J'étais loin d'être à 100% mais j'ai pu surfer backside correctement. Frontside c'était dur, mais j'ai eu quelques tubes." 




Le trentenaire, exhorté par sa passion, semble plus motivé que jamais et de retour sur les rails. 

 

"Je sors de deux semaines de CERS (à Capbreton), je suis prêt pour reprendre la compet' à Ballito (29 juin au 10 juillet). C'est aussi une très bonne nouvelle. L'objectif est de reprendre progressivement le rythme, de retrouver des sensations sur les droites comme les gauches. Aujourd'hui la cheville est solide ! Il me manque plus que des heures de surf, mais cette blessure est enfin derrière moi".





>> Voir plus de vidéos de Tristan Guilbaud
>> Images & Montage : Robin Aussenac
>> Article par Agathe Diaz-Neusch  

  
        
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
17/10/2021 - Free Surf
"Un retour aux sources, en famille, avec des vagues parfaites, que demander de mieux ?"
| 0 
07/12/2018 - Free Surf
Calé bien profond dans le barrel, le Vendéen déclare sa flamme à son pays.
| 0 
06/12/2017 - Free Surf
Les deux Français se régalent sur des spots mexicains toujours aussi vierges.
| 0 
29/09/2017 - Free Surf
Ce mois de septembre est décidément magique dans les Landes.