Jack Coleman réunit Rasta, Nieblas et bien d'autres

Free Surf - Dans le dernier film indépendant du réalisateur californien, le style prend le pas sur la performance.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

 

Jack Coleman est connu pour ses vidéos surf esthétiques. Plutôt que de se concentrer sur la performance, Coleman a plus tendance à se focaliser sur le style du surfeur, ses planches et son attitude à l'eau.

Le réalisateur californien avait déjà travaillé avec Ozzie Wright, Alex Knost ou encore Dane Reynolds. Si "Imaginary Carpet", "The zone" ou bien "Happy Beach" sont ses oeuvres les plus connues, le réalisateur revient cette fois-ci avec "Zone Frequency". Le film est le résultat de 3 années de tournage tout autour du globe. Ne vous étonnez donc pas si vous reconnaissez certains spots en Australie, en Indo, à Hawaï, en Nouvelle-Zélande, au Maroc, au Mexique, aux Fiji ou encore en Espagne et en Californie

Devant sa caméra ? Des têtes déjà connues comme Bryce Young, Ozzie Wright, Asher Pacey, Gavin Beschen, Dave RastaRyan Burch ou Robin Kegel, mais aussi  Ari BrowneAndy Nieblas, Derrick Disney, Eric Snortym et Rangi Ormond

Diffusé en avant-première cette semaine à San Francisco (la séance est déjà complète), "Zone Frequency" fait suite à "The zone", et vient inspirer quiconque souhaiterait voir une bande de gars plutôt cool, qui rendent le surf un peu plus marrant qu'il ne peut l'être déjà. On attend avec impatience que le film soit disponible en France. 

>> Vidéo par Jack Coleman 


              
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
15/04 - Free Surf
Thomas et Noa travaillent leurs gammes de manœuvres et montrent que le futur du surf français est promet...
| 0 
09/04 - Free Surf
''C'était difficile de filmer à Seaside Reef, mais ça vaut la peine de voir ce que 'déchirer avec grâce' signi...
| 0 
31/03 - Free Surf
Après un hiver sans briller, Rincon a repris vie et l'Américain a bénéficié de belles conditions.
| 0 
24/03 - Free Surf
Du surf de haut niveau avec des athlètes qu'on ne présente plus vraiment.