Teletransporte : Yago Dora sans air ni fioriture

Free Surf - Le gamin nous prouve ici qu'il est aussi à l'aise en turns et dans les barrels que 2m au-dessus de la lèvre.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Ce n'est un secret pour personne, Yago Dora est plutôt du type aérien. Et pourtant, le gamin est complet et nous prouve dans cet édit qu'il est aussi à l'aise en turns et dans les barrels que 2 mètres au-dessus de la lèvre. 

Si cette année, comme l'ensemble des surfeurs pros, Yago Dora est à l'arrêt, cela ne l'empêche pas de rester actif à l'eau. Et quoi de mieux qu'une saison off pour récupérer. Car le surfeur du team Volcom sort d'une année 2019 bien remplie. En effet, Yago a terminé la saison dernière à la 22e place, validant ainsi (de justesse) son ticket pour la saison prochaine (2021). Une saison 2019 ponctuée notamment par deux 5e place, la première lors du Freshwater Pro dans la piscine de Kelly, la seconde, à Hawaii, lors de la toute dernière épreuve de l'année à Pipe. Une belle perf' hawaïenne que Yago avait déjà réalisé il y a deux ans sur le North Shore et qui lui avait (déjà) valu à l'époque, comme cette année, de se maintenir dans l'élite à l'issu de la dernière compétition. 

Originaire de la promotion Rookie 2018 (tout comme Griffin Colapinto), Yago confirme depuis deux saisons donc, qu'il mérite sa place dans la cour des grands. En atteste sa victoire l'année dernière à l'US Open (QS 10 000). Et tout le monde se souvient aussi de sa victoire en 2018 à Hossegor lors de la première édition du Redbull Airborne France.

Mais Yago Dora, en plus d'être le fils de Leandro Dora, un ancien surfeur pro, est également un des surfeurs les plus appréciés du Tour. Humble, discret, généreux avec ses amis, fougueux mais poli à l'eau... Les qualités pour le décrire ne manquent pas et viennent directement de ceux qui le connaissent le mieux.

>> Vidéo par brunozanin

 

          
Mots clés : yago dora, teletransporte,
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
27/05 - Free Surf
On y découvre un Yago philosophe, qui médite sur sa vision de la vie tout en décollant sur les vagues brésilie...
| 0 
22/01 - Free Surf
Ou tout simplement le dernier film de la tempête brésilienne de 23 ans.
| 0 
06/03/2019 - Free Surf
La palme revient à Jack Freestone pour avoir exploité le cyclone Oma à son maximum.
| 0 
01/02/2019 - Free Surf
Ça donne une party wave jusqu'au beau milieu de la nuit dans une atmosphère... particulière !