Retour sur la dernière journée See Surf à Lacanau

Local - "Tout le monde a surfé, tout le monde s'est éclaté et tout le monde s'est levé."

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   


Le 26 septembre dernier, See Surf a organisé une nouvelle de ses journées surf à Lacanau. Depuis 2012, l'association en collaboration avec le Lacanau Surf Club permet à des personnes malvoyantes de découvrir le surf. 

Durant cette journée, Christelle, Arthur et les jumeaux Noah et Timéo ont pu profiter des premières vagues d'automne sur les côtes de Lacanau. Claudy Robin, le Président de See Surf, est revenu au téléphone avec nous sur cette journée :

"On avait prévu avec le Lacanau Surf Club une journée le 26 septembre. Cette année, on a organisé des journées en petit comité à cause du passe sanitaire exigé pour nos seesurfeurs. On travaille avec un public en fragilité donc il faut les préserver des problèmes de santé. Ce jour-là, on a reçu 4 seesurfeurs avec une vingtaine de bénévoles. Sur les 4 seesurfeurs, il y avait deux frères qui n'étaient jamais venus surfer. Ces deux frères sont des jumeaux de 12 ans, issus d'une fratrie de 3 garçons. Tous sont malvoyants. Ils ont pu venir surfer et s'éclater toute la journée. Après, il y avait Arthur qui est lui un habitué. C'est un garçon de 18 ans qui surfe depuis cette année au club du Pyla-sur-Mer. Et puis on avait Christelle qui vient une fois par an sur nos journées depuis quelques années. Cela faisait deux surfeurs novices et deux surfeurs plus ou moins habitués. À la base les conditions devaient être pourries ce jour-là. Mais on a eu de la chance, il a fait super beau. On les a mis à l'eau à 9h le matin avec Ludo qui est membre de l'association. Il leur a expliqué comment se positionner sur la planche à l'aide de repères tactiles. Comme un seesurfeur ne voit pas, on crée des repères avec de la wax sur les planches pour qu'ils puissent se positionner selon leur gabarit. Par exemple, les petits de 12 ans n'ont pas le même gabarit qu'Arthur, 18 ans. On adapte donc les planches selon leur taille et leur âge. Comme Arthur est grand on lui met des grandes boards. Christelle est plus petite donc on lui a donné des planches de 7 ou 8 pieds. Et on a fait surfer les petits avec des planches de 6 ou 7 pieds. On a fait une session d'une heure et demie le matin. Après, le midi on a pour habitude de manger tous ensemble. Et l'après-midi on les a remis à l'eau. Tout le monde a surfé, tout le monde s'est éclaté et tout le monde s'est levé. On a pu voir l'évolution d'Arthur qui, quand il a commencé en 2014, surfait craintivement. Aujourd'hui il surfe sans problème. Les deux petits ont surfé comme des bêtes. Les gamins, 12 ans, aucune peur. Et puis Christelle a été une machine. Elle a enchainé vague sur vague tout l'après midi".

Avec le surf, tout est possible !

 >> Vidéo par See Surf 

>> Par Julen Bordachar

>> + d'articles sur See Surf


          
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
11/05 - Local
À l'occasion aujourd'hui du 40e anniversaire de la mort du chanteur, partez à la découverte de jeunes talents ...
| 0 
13/10/2020 - Local
Sans penser à l'argent ou à la reconnaissance, ces héros de la mer ont décidé de surveiller bénévolement la pl...
| 0 
30/06/2020 - Local
Sous des influences skate et musicales, le Biarrot évolue en log avec un style déjà bien trempé.
| 0 
26/06/2020 - Local
Après 2 mois sans avoir pu en profiter, ça fait du bien de se rattraper.