La WSL aimerait supprimer le Mavericks Challenge

Big Wave - Il y a très peu de chances que l'event (qui n'a encore jamais eu lieu) fasse partie du calendrier 2019/2020.

Par - @surfsessionmag -
WSL / Frank Quirarte
Partager sur :   

Décidément, l'histoire d'amour entre Mavericks et la WSL est loin d'être un long fleuve tranquille. Et selon les dernières informations obtenues par nos confrères de The Inertia, l'idylle pourrait bien tourner pour de bon au vinaigre. 

D'après eux, Sophie Goldschmidt, directrice générale de la WSL, aurait confirmé lors d'une conférence téléphonique mercredi dernier, la volonté de la WSL de réduire ses pertes pour la saison 2019-2020. Ce qui aurait comme conséquence notamment, la suppression de l'étape du Big Wave Tour à Mavericks



Pour rappel, en 2017, la WSL avait confirmé le rachat du permis à Maverick auprès de ses anciens propriétaires, Cartel Management, pour plus d'un demi-million de dollars, après que la société, embourbée dans de nombreuses controverses, ne dépose le bilan. Le permis, donnait alors le droit à la WSL d'organiser une compétition dans les eaux du San Matteo District Harbor. 

Mais depuis 2017 et le rachat du permis, la WSL n'a jamais pu y organiser la moindre compétition. Chaque fois, que ce soit lors de l'hiver 2017/2018 ou lors de l'hiver dernier, le Mavericks Challenge a dû être annulé. 

L'an dernier, la compétition avait été reportée car les conditions étaient trop grosses.


La question qui se pose est la difficulté d'aller chercher un sponsor principal. Car qui irait dépenser de l'argent pour un événement qui depuis le rachat du permis en 2017 n'a jamais eu lieu ? 

L'an dernier, une Commission californienne avait publié un rapport stipulant que la compétition ne pourrait avoir lieu, si et seulement si, le prize money était le même pour les hommes et les femmes. La WSL avait alors retiré dans la foulée sa demande de permis pour organiser l'event avant de se rétracter et de finalement coopérer. Tous le monde n'attendait alors qu'une chose : que le gagnant et la gagnante du Mavericks Challenge ne lèvent en même temps sur le podium, un chèque avec le même nombre de 0 derrière. Ce qui n'a jamais eu lieu.

Ce fut néanmoins le point de départ de l'égalité salariale au sein des compétitions de la WSL. Mavericks aura au moins eu ce mérite là. 



Ce qui est presque certain bien que non officiel (pour l'instant), c'est que la WSL, après 2 hivers déjà sans Mavericks, n'organisera pas de compétition cet hiver sur place. Cependant, impossible de savoir pour l'instant si cela sera aussi le cas pour l'hiver prochain, c'est à dire en 2020/2021, dernière année lors de laquelle la WSL aura encore l'exclusivité du permis racheté en 2017.

Il est même fort probable que la WSL souhaite revendre d'ici là, le permis au plus offrant, histoire de récupérer un peu d'argent sur ce qui semble maintenant être un investissement plutôt raté. La WSL n'a pas souhaité répondre à The Inertia concernant leurs informations. Ce qui en soit, peut être considéré comme une forme de réponse.     
 
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
23/10 - Big Wave
Et ce, dès cet hiver ! Sous un nouveau format et sans la WSL.
| 0 
12/04 - Big Wave
Et Albee Layer n'est pas du tout d'accord et le fait savoir.
| 0 
02/04 - Big Wave
"À 25 ans, je ne pensais pas que tu pouvais être championne du monde et gay en même temps".
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.