Mondiaux au Salvador : Ado, Florès et Duru au 2e tour

Compétition - Vahine Fierro et Cannelle Bulard, forfaits hier, ont depuis été testées négatives à deux reprises consécutives. Les 2 athlètes de l'équipe de France sont autorisées à réintégrer la compétition.

Par - @surfsessionmag -
ISA / Pablo Franco
Partager sur :   

Infos via la Fédération française de surf  (Update 16h30)

Drôle de journée, drôles de championnats, drôle d'atmosphère au Salvador. Privée de deux de ses athlètes, toujours en quarantaine, l'équipe de France est entrée dans ces ISA World Surfing Games en qualifiant les trois surfeurs du jour pour le deuxième tour.

Hier en effet, Jérémy Florès, Joan Duru et Pauline Ado se sont qualifiés pour le deuxième tour des championnats du monde ISA, à La Libertad au Salvador. Lequel aura lieu la nuit prochaine après la fin du premier tour qui concerne encore Michel Bourez.

Vahine Fierro et Cannelle Bulard ellesforfaits hier pour leur série du Rd1 après leur test positif à la Covid vendredi dernier, ont depuis été testées négatives à deux reprises consécutives. Les deux athlètes de l'équipe de France sont autorisées à réintégrer la compétition. 



Jérémy sans souci

Premier à l'eau, Jérémy Florès a placé un énorme carve sur une belle droite (5.83) pourtant noté à peine mieux que son back up de la dernière minute sur une petite gauche (4.13). Florès a donc pris la deuxième place de sa série, remportée par l'Israélien Ethan Osborne (10.37 à 9.96). Au tour suivant, dès ce lundi après-midi, le capitaine de l'équipe de France sera notamment opposé à l'Espagnol Jonathan Gonzalez et au Colombien Giorgio Gomez.

Ado avec deux surfeuses du CT

Deux heures après Florès, et plus à l'ouest sur le spot de Sunzal, Pauline Ado est passée tout près de la victoire dans sa série, qui est finalement revenue pour 0,23 pt à l'Allemande Noah Klapp (11.47 à 11.24).

Malgré la meilleure vague de la série (6.07), la championne du monde 2017 a convenu ne pas avoir fait un bon choix de vague. Cette deuxième place la qualifie néanmoins pour le deuxième tour. Un 2e tour très relevé puisque Pauline affrontera deux pensionnaires du CT déjà qualifiée pour les Jeux Olympiques : Brisa Hennessy (Costa Rica) et Tatiana Weston-Webb (Brésil), vainqueur de l'étape de Margaret River au début du mois en Australie.



Duru en feu

Joan Duru est venu clore la journée avec la seule victoire tricolore en série.

Le Landais a martyrisé la gauche de Tunco assez fun à marée haute. Dans le rythme, Joan a sauté sur sa meilleure vague dès le début de la série (6.67) pour placer deux gros turns et un re-entry en maîtrise. Nul doute que sa série du deuxième tour sera davantage suivie puisqu'il y croisera un certain Gabriel Medina. Le double champion du monde brésilien est en effet l'attraction de ces Mondiaux, lui qui vient de se hisser quatre fois en finale des 5 manches de la saison CT en cours, pour deux victoires. Hier, c'est son compatriote Italo Ferreira, champion ISA en titre, qui a fait le show avec le meilleur score du jour (8.43).

Medina




Les repêchages mardi

Spectateur et supporter des coéquipiers dimanche, Michel Bourez entre en jeu ce lundi avec, un client dans sa série, en la personne de l'Argentin Santiago Muñiz, champion du monde ISA en 2018.

Après les deux premières journées de tour principal, la direction de compétition a prévu le début du tableau de repêchages mardi. Pour rappel, un surfeur versé en repêchage peut en sortir et aller jusqu'à remporter le titre mondial. Un certain Jérémy Florès l'a fait il y a 12 ans au Costa Rica.



Réactions

Pauline Ado, qualifiée pour le 2e tour :

« On a eu des évènements ces derniers jours qui ont été assez compliqués à gérer. Je finis deuxième de ma série, je passe au prochain tour. J'avais hâte de commencer. Je me sentais bien mais je n'ai pas été assez bonne sur le choix de vagues. Mon adversaire a eu des vagues avec plus de potentiel. L'essentiel est de passer et de monter en puissance sur les prochains tours. »

Jérémy Florès, qualifié pour le 2e tour :

« Je fais deuxième, c'est l'essentiel. Ce que je peux retenir c'est que c'est cool d'être ici avec les copains de l'équipe de France et le staff de la fédération. Malgré les circonstances, on passe de bons moments. J'ai une pensée pour Cannelle (Bulard) et Vahine (Fierro) qui n'ont pas pu faire la compétition aujourd'hui. Ce sont surtout les filles la priorité sur ces championnats. »

Joan Duru, qualifié pour le 2e tour :

« J'avais bien regardé le plan d'eau, avec la marée haute, je savais qu'il n'y avait plus trop de vagues. Heureusement, j'ai bien commencé ma série. J'avais pris une bonne option avec la gauche à marée haute. Ça pousse pas mal. Je me sens bien. J'ai une bonne planche. Les vagues sont bien. C'est dur de reprendre la compétition après ce long break. J'espère que je vais aller de mieux en mieux pour finir en beauté. »

LIVE

La compétition est à suivre en live vidéo juste ici  
                 
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 2 
07/06 - Compétition
"On a vu les Brésiliens s'en aller. Nous, on a décidé de rester. On n'est pas comme ça nous".
| 0 
04/06 - Compétition
Italo Ferreira et Julian Wilson eux, comme prévu, ne se sont pas présentés à leur heat face à Jérémy Florès.
| 0 
03/06 - Compétition
Les Françaises sont désormais au 4e tour des repêchages ! Filipe Toledo et Italo Ferreira eux, sont partis.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.