Bonne nouvelle ! Equinor annule ses projets de forage en Australie

Environnement - "Ne doutez jamais de la puissance et de la détermination du peuple australien !"

Par - @surfsessionmag -
Jarrah Lynch
Partager sur :   

Suite et fin (on espère) du feuilleton environnemental qui faisait état du combat entre le mouvement Fight for the Bight et la société pétrolière norvégienne Equinor.

Fight for the Bight, mouvement, initié par l'Alliance de la Grande Baie australienne, avait pour but d'empêcher la mise en place d'un champ de forage au large des côtes sud australiennes. 

De nombreux Australiens s'étaient ralliés à la cause, dénonçant l'aberration environnementale d'un tel projet à risques pour les côtes australiennes et les écosystèmes marins. 

Mais bonne nouvelle. Oui ça existe. La compagnie Equinor a annoncé cette nuit qu'elle mettait fin à ses plans (de 200 millions de dollars) visant à forer du pétrole dans les eaux profondes du Sud de l'Australie.

Dans un communiqué publié dans la nuit, Equinor indique avoir conclu "suite à un examen global de son portefeuille d'exploration" que "le potentiel du projet n'est pas commercialement compétitif par rapport aux autres opportunités d'exploration de la société."

La société va donc "suspendre ses plans de forage du puits d'exploration Stromlo-1", lequel était situé au large de Ceduna dans le sud de l'Australie.


Une nouvelle accueillie comme une victoire par les Australiens. David Ritter, PDG de Greenpeace Australia Pacific, a ainsi salué la mobilisation citoyenne sur Twitter : "Ne doutez jamais de la puissance et de la détermination du peuple australien !"

La communauté surf ne s'est donc pas laissée faire : pression sur le gouvernement australien, lettre ouverte (notamment signée par Steph GilmoreJulian WilsonTaj Burrow et Joel Parkinson), paddle out massifs... tous les angles ont été attaqués pour que le projet n'aboutisse pas.

Des soumissions de documents à NOPSEMA (Autorité Nationale de Sécurité du Pétrole Offshore et de Management de l'Environnement, le régulateur de l'industrie en Australie) ont aussi été mis en place. Les associations environnementales comme Greenpeace et Sea Shepherd s'étaient évidemment emparées de l'affaire.

Belinda Baggs, surfeuse et activiste aujourd'hui sur Instagram - "Tellement fier de notre communauté". L'ambassadrice Patagonia voit ce virage décisif comme "une victoire pour les animaux marins et les rivages immaculés de notre océan".


Rattrapage : les épisodes du feuilleton 

- En mars 2019, la colère montait en Australie contre l'entreprise pétrolière. En cause, la fuite d'un document annonçant les 100 (dramatiques) scénarios possibles en cas de marée noire.

La société Equinor souhaitait faire de la grande baie d'Australie un champ de forage de pétrole en eau profonde. Lequel serait réalisé à un peu moins de 400 km de la côte australienne, à 2 500m de profondeur, dans des eaux sauvages qui étaient jusqu'à lors considérées comme trop profondes pour être exploitées.

En cas d'accident et de déversement de pétrole, c'est toute la côte australienne qui aurait été touchée d'une marée noire qui aurait pu s'étendre sur des milliers de kilomètres, causant des dommages irréversibles.

- En août 2019, une délégation de protestataires s'est rendue en Norvège pour porter les contestations du projet au pied même de l'immeuble de la société Equinor.

- En octobre 2019, Equinor a reçu l'autorisation de faire un test de forage au large des côtes australiennes. 

Dans le même temps, les autorités australiennes travaillaient toujours sur le plan environnemental de la société norvégienne, qui devait être approuvé par la NOPSEMA avant le 27 novembre 2019

Sea Sheperd avait publié une vidéo dénonçant les aberrations du projet, dans laquelle figurent Mick Fanning, Sally Fitzgibbons et Jack Freestone

- Le 23 novembre 2019, un paddle out immense s'est déroulé à la veille du rendu des différents plans environnementaux présentés par Equinor.

- En décembre 2019, Equinor a finalement reçu l'autorisation officielle de forer du pétrole dans la grande baie d'Australie. Un forage prévu en novembre 2020, et une décision qui ouvrait la voie au développement de la baie en un bassin pétrolier.

- Aujourd'hui, Equinor a donc renoncé à ce permis et statué qu'elle ne fera pas usage de ce dernier pour des causes financières. 


Pourtant il semble que ce soit juste une bataille remportée et non la guerre. Le communiqué de la société Equinor souligne en effet que la société détient toujours "un permis d'exploration au large de l'Australie Occidentale" et qu'elle "maintiendra ses activités en cours en Australie".

   
Zones concernées par le forage de pétrole en Australie pour la société Equinor
    

       
             
Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
gille - le 25/02/2020 à 13:58
« Ne doutez jamais de la puissance et de la détermination du peuple australien. »....... ça dépend pour quoi: Free Assange!!!
Répondre
Articles relatifs
| 1 
19/12/2019 - Environnement
''C'est une putain de honte. Ils vont transformer un désert marin prospère en un champ pétrolier pour les simp...
| 1 
22/11/2019 - Environnement
''Demain se déroulera le plus grand rassemblement environnemental collectif côtier qu'ait jamais connu l'Austr...
| 0 
23/05 - Environnement
Le surfeur-plongeur australien n'a pas réfléchi aux risques avant de se jeter à l'eau. Est-il un héro ?
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 0 
Et pendant ce temps, les vagues vie...
On a regroupé les images de line-ups vides en France et dans le monde. C'est beau mais ça pique un peu !
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.