Margaret River : 1 spot et cette année, 2 possibilités !

Focus Spot - On décrypte Main Break et The Box et on vous explique pourquoi North Point, la 3e vague de Margaret, cette année n'est pas une possibilité.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Margaret River est unique. Elle est l'une des (très) rares étapes du CT à proposer en temps normal 3 spots bien distincts pendant la compétition. Main Break d'abord, The Box, puis enfin North Point

Une histoire d'amour houleuse lie pourtant la WSL et Margaret. En 2018, la compétition avait été annulée. Deux attaques de requins en quelques heures et à 6 kilomètres seulement du Margaret River Pro avaient fait reculer la WSL. Déplacée à Uluwatu, la compétition s'était soldée par la victoire surprise de Willian Cardoso.

En mars 2019, nouvelles tensions dans le couple WSL / Margaret. Mais quelques mois plus tard, toujours en 2019, la WSL prolongeait officiellement son partenariat avec le spot jusqu'en 2021 et confirmait le passage du Tour à Margaret River. On aurait pu alors les croire plus liés que jamais mais c'était sans compter sur la population locale, révoltée après cette annonce. 

Cette année, on est gâté. Si la compet' est off pour la journée, nous avons pu assister à un week-end world-class digne des plus grandes heures du World Tour. Mais si vous avez bien suivi la compet', il n'a pas dû vous échapper que cette année, il n'a jamais été question d'organiser l'event sur la vague de North Point, pourtant très prisée des surfeurs du Tour. Cette dernière se tiendra uniquement à The Box ou Main Break comme ce fut le cas ces derniers jours.

Pourquoi ? On vous dit tout et on analyse les autres possibilités alors que la compétition est OFF pour la journée. 

Johanne Defay hier à Main Break est allée chercher son billet pour les 1/4.


La WSL n'a pas obtenu le permis pour surfer North Point

C'est la raison pour laquelle cette année les deux seules options envisageables à Margaret sont The Box et Main BreakLa WSL n'aurait en effet pas obtenu de permis pour North Point cette année. Cela est probablement dû au fait que Covid oblige, la WSL a souhaité maintenir une bulle serrée autour des surfeurs, ce qui est assez facile à faire entre Main Break et The Box (qui se trouvent dans la même baie), mais beaucoup plus difficile à mettre en place lorsque vous exploitez une zone beaucoup plus large (Gracetown se situe à 20 minutes au nord).

Dommage, car comme les locaux vous le diront, North Point est de loin la meilleure vague de la région de Margarets-Yallingup. Elle n'est pas souvent bonne, mais quand elle l'est, il y a peu de droites au monde qui rivalisent avec sa puissance et sa perfection. Pour se rassurer, la WSL, les surfeurs et les fans peuvent se dire que la houle annoncée pour cet event est potentiellement trop faible pour faire fonctionner North Point. En d'autres termes, même si la WSL était légalement autorisée à y organiser la compet', pas certain que les compétiteurs auraient pris la direction de North Point.

Seabass en 2017 était le seul à avoir tiré son épingle du jeu à North Point. 


Et pour l'instant, la compet' organisée à Main Break n'a pas à rougir par exemple de celle qui s'est tenue à North Point en 2017... où il ne s'était pas passé grand chose de la journée ! Aucun regret donc (pour l'instant).

On vous détaille maintenant Main Break et The Box, les deux possibilités de la WSL jusqu'à la fin de l'event. 

Main Break, l'originale

C'est là que Jérémy Florès a fait le show ce week-end, signant avec Jack Robinson, LE plus beau heat de cette saison !

Jérémy Florès intouchable le week-end dernier à Main Break.


Car si la plupart des fans souhaitent voir la compet' se dérouler à The Box ou bien North Point, Main Break reste la plus consistante des 3 vagues. Ce n'est pas un hasard si la majorité des heats qui se sont déroulés à Margaret ont eu lieu ici. La vague tube a de très rares occasions et termine malheureusement sa courses dans les rochers. Beaucoup d'observateurs pourraient penser que c'est (en temps normal) la pire des 3 options.

Cette édition 2021 nous a jusqu'à présent prouvé le contraire. 

Main Break

Car quand les conditions le permettent et comme ce fut le cas ces derniers jours, la vague se réveille et les meilleurs surfeurs au monde peuvent en tirer quelque chose de très beau. Si récemment Jérémy Florès nous l'a prouvé, souvenez-vous Kelly Slater et son 10 mémorable ! Même si pour lui, "des vagues de 2 mètres à Main Break ça peut-être très drôle, ça reste très moyen et difficile".


Et il faut toujours des surfeurs pour nous faire mentir...

Revivez la performance XXL de John John Florence ici même il y a quatre ans, considéré par beaucoup comme le meilleur heat surfé à Margaret River sur le spot de Main Break. 


The Box, slab à droite toute

On rentre dans les choses sérieuses !

The Box fut surfée pendant le Margaret Pro pour la première fois en 2014, pour ce qui reste pour beaucoup comme les 2 jours les plus intéressants de l'histoire du Margaret River Pro. Jay Davies avait éliminé Gabriel Medina dans un heat mémorable, Owen Wright avait décroché un 10 et les meilleurs surfeurs s'étaient affrontés dans des vagues de 4 mètres et plus avec 13 secondes de période...

La vague avait servi à l'époque de spot de repli pour les 2 premiers jours de la compétition. La WSL n'avait alors pas encore de permis pour faire se tenir la compet' sur le spot de North Point, ratant alors un swell d'anthologie. 

Ce n'est donc pas un hasard si c'est la destination favorite des pros pendant les jours off ou après leur élimination. Le spot sature quand même rapidement dès que la houle devient trop forte. Et c'est la raison pour laquelle notamment la WSL n'y a pas lancé cette année la compétition le week-end dernier. 

Owen Wright à The Box.

The Box

North Point, la belle droite

C'est donc en temps normal et hors Covid Time, la 3e possibilité comme évoquée au début de ce papier.

C'est la copine de The Box. Si la WSL n'avait pas l'autorisation en 2015 d'y organiser le Margaret River, c'est désormais du passé (sauf cette année). La vague tube très souvent mais reste cependant le spot de repli derrière Main Break, même si beaucoup souhaiteraient que cela change. Il y a quatre ans, le round 1 avait eu lieu ici avant de déménager au grands regrets des surfeurs. 

North Point

North Point

Mais ce tube suivi d'un alley-oop signé Jordy Smith à North Point restera dans toutes les mémoires !


Ce qu'en pensent les surfeurs

Griffin Colapinto >> "North Point à 100%". 

Connor Coffin >> "Si les vagues sont là, North Point sans hésiter". 

Kelly Slater >> "North Point sans hésiter. Une vague excellente".

Seabass >> "North Point est probablement la vague la plus parfaite dans les environs. Mais étant un grand fan de sport, j'ai toujours aimé voir la compet' à The Box dans de grosses conditions".

Mick Fanning >> "Je ne vais certainement plus jamais surfer à Margaret River dans ma vie". 

Sans hésitation, North Point en temps normal a les préférences des surfeurs. Maintenant, on sait que cette année ce n'est pas possible et le choix entre Main Break et The Box dépendra des conditions. Pour rappel, la compétition est off pour la journée mais un swell très prometteur est attendu pour les prochains jours.

Image à la une : Main Break, WSL / Kelly Cestari       

       
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 1 
10/04/2018 - Focus Spot
John John Florence a du stopper sa session de free surf hier après une mauvaise rencontre.
| 1 
28/03/2017 - Focus Spot
Zoom sur une étape encore peu documentée du CT : le Drug Aware Margaret River Pro.
| 0 
19/07/2018 - Focus Spot
La mairie souhaite confiner les (trop nombreux) surfeurs dans une petite partie située à l'extrémité sud.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Et pendant ce temps, les vagues vie...
On a regroupé les images de line-ups vides en France et dans le monde. C'est beau mais ça pique un peu !
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.