Kauli Vaast, reçu par Etienne Carbonnier, nous parle de lui

Interview - Le Tahitien revient sur son enfance, son adolescence, ses inspirations, ses goûts musicaux... Sur sa vie en général qu'il aborde sereinement.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Le journaliste et chroniqueur Étienne Carbonnier a récemment reçu Kauli Vaast dans son podcast « Champion ». C'est l'occasion pour eux d'échanger sur les petites histoires qui se cachent derrière un grand sportif et pour nous d'apprendre à mieux connaitre le jeune Tahitien de 19 ans

Étienne questionne le triple champion d'Europe sur son enfance et ses débuts dans le surf. À 4 ans déjà Kauli était sur une planche et à 13 ans il entamait sa vie de surfeur professionnel, commençait à voyager seul et multipliait les compétitions. Le jeune chargeur de Teahupo'o nous parle de son enfance à Tahiti entre surf, chasse et pêche, mais aussi de ses inspirations, de ses goûts musicaux, de la manière dont il gère ses réseaux sociaux et sa notoriété... 



C'est aussi l'occasion pour le journaliste de revenir sur la houle historique qui a enflammé Teahupo'o le 13 août dernier et sur la bombe prise par Kauli présent ce jour-là. Cette vague de dix mètres reste à ce jour la vague de sa vie. Quand Étienne lui demande s'il a eu peur, Kauli répond que non :

«  Non je n'ai pas peur, parce que tu es concentré, tu as attendu trois heures pour avoir une vague et quand celle-là est arrivée elle était beaucoup plus grosse que les autres. Je savais que c'était celle-là, je savais que j'allais bouffer mais c'est pas grave, j'y suis allé. »

Le Tahitien revient sur la bouffe monumentale et sur les moments qui ont suivi, qu'il a partagés avec sa famille une fois que la pression était redescendue et qu'il était de retour chez lui. 

Kauli n'est pas seulement surfeur pro, c'est aussi un jeune de 19 ans. Alors que pour beaucoup cela pourrait être difficile de profiter de sa jeunesse tout en pratiquant un sport de haut niveau, pour Kauli cela semble naturel, facile. Même si l'on se doute que les choses n'ont pas du être simples tous les jours, entre la pression, les entraînements, les compétitions et tout le reste, Kauli semble aborder tout cela très sereinement. Il a toujours tenu à rester scolarisé et semble avoir trouvé un équilibre  parfait entre le sport de haut niveau et les plaisirs liés à son âge. 

Pour lui le surf provoque avant tout des rencontres et crée du lien social. Il profite de la vie, de sa famille et de ses amis tout en gardant en tête ses objectifs. Connaissant Kauli, on lui fait confiance pour s'y tenir et réussir avec brio tout ce qui l'attend !

Écouter ce podcast vous inspirera forcément, vous aurez sans doute envie d'aborder tout ce que vous faites comme Kauli aborde sa vie de surfeur pro, avec sérénité et passion.

Bonne écoute !





>> Par Ondine Wislez Pons  
                
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
26/08 - Interview
"Les gamins connaissent notre route, notre parcours, les cicatrices qu'on a gardé et ils respectent ça".
| 0 
30/08/2019 - Interview
"Jérémy Florès est comme un frère pour moi. C'était magique d'être à l'eau avec lui en 1/8".
| 0 
14/10/2014 - Interview
Le jeune Tahitien de 12 ans a du cran, toutes ses dents et charge Teahupoo comme un grand. Rencontre.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.