J-Bay : En route pour la phase finale !

World Tour - Les quarts de finales commencent tout juste dans un J-Bay épique.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Jusqu'au bout, on attendait un retournement de situation. Jusqu'au bout, on espérait voir Joan Duru déchiqueter J-Bay de ses manoeuvres et atteindre le Graal : le 9,04pts qui aurait renversé la tendance et pulvérisé le Landais en quarts de finale. Un score qu'il a frôlé lors du round 2. Mais ce matin dans le canton du capitaine Jeffrey's, la marche était trop haute. Vaincre Mick Fanning semblait inenvisageable tant le terrain se prêtait à l'impétueux frontside de l'ogre australien. "Je pourrais regarder Mick rentrer ses carves signatures toute la journée", racontera Keanu Asing sur Twitter. La gerbe volait en éclat, comme si un geyser se déclenchait à chacun de ses turns. Et Mick brillait de mille feux, il se trouvait dans son élément. Il aura suffit de trois vagues, parmi lesquelles deux ont été notées successivement 9.80pts et 7.00pts, pour prendre le large. Le Landais ne le reverra jamais, le long chemin qui l'avait mené prend fin ici.

Les high-scores tombaient du ciel hier à J-Bay. Il faut dire que les conditions s'y prêtaient. Les vagues tournaient comme un manège. Il suffisait d'attendre son tour et de choisir le moment opportun pour tirer le meilleur de son surf. Toledo nous a gratifié de deux alley-oops stratosphériques, Jordy Smith de sa perception parfaite du point-break sud-af', John-John de son attitude relax alliant technique et facilité déconcertante, et Julian Wilson de ses carves prononcés. Au total, ce sont six 10,00pts qui ont été décernés à ces heureux lauréats. Dont trois pour Jordy Smith, auteur d'un heat parfait lors du round 3.

Difficile pour les Frenchies de tirer leur épingle du jeu face à une telle concurrence. Si Michel Bourez et Jérémy Florès faisaient forte impression en évitant tous les deux la case "repêchage" au premier tour, la suite de la compétition s'est transformée en un véritable calvaire. Julian Wilson a endossé le rôle de bourreau, face au Réunionnais en second tour et au le Polynésien lors du round 5. Son style appuyé ne laissait pas les juges indifférents. Joan Duru a une nouvelle fois prouvé qu'il pouvait se confronter aux meilleurs. Adrian Buchan et Adriano De Souza ont fait les frais de son backside redoutable. Mais Joan s'est heurté à un mur : Mick Fanning. Le chemin parcouru en Afrique du Sud et auparavant, à Fidji, est cependant révélateur et affiche clairement les ambitions du Landais. Vivement la suite.

Les séries ont été momentanément interrompues. Les drones ont aperçu des requins autour du pic. 

Le programme des quarts de finale :

(Heat 1) : Mick Fanning (AUS) vs. Gabriel Medina (BR)
(Heat 2) : Frederico Morais (PRT) vs. John John Florence (HAW)
(Heat 3) : Filipe Toledo (BR) vs. Jordy Smith (ZAF)
(Heat 4) : Matt Wilkinson (AUS) vs. Julian Wilson (AUS)

À suivre en live sur le site de la WSL.

Mots clés : j-bay, ct, wsl
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
Il y a 5 jours - World Tour
Le jeune Réunionnais n'est vraiment pas passé loin. Frustrant mais encourageant.
| 0 
Il y a 6 jours - World Tour
Il rejoint Jérémy Florès. Michel Bourez, Joan Duru et Johanne Defay, eux, sont tous les 3 qualifiés.
| 0 
Il y a 7 jours - World Tour
Ils ne seront pas 4 mais bien 5 Français au départ ! Spot, prévisions, 1er tour... On vous dit tout.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 4 
Webber Reefs veut nous débarrasser ...
Ces récifs artificiels promettent de transformer les plages fermantes en spots parfaits.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.