Johanne Defay deuxième au Surf Ranch !

World Tour - Lakey Peterson et Gabriel Medina remportent ce Freshwater Pro.

Par - @surfsessionmag -
Photos ©WSL
Partager sur :   

LES CONDITIONS

Zapper ce paragraphe serait une option facile puisque rien ne ressemble plus à une journée au Surf Ranch qu'une autre journée au Surf Ranch. Cela a d'ailleurs conduit beaucoup de spectateurs à piquer du nez devant la retransmission...

La vague de Kelly était donc toujours là, telle qu'on la connait, même si un petit réglage devait favoriser les manoeuvres par rapport aux tubes. Cela n'était pas forcément flagrant les premiers jours, car les compétiteurs n'ayant eu que 2 vagues d'entrainement et n'ayant que 4 vagues pour marquer des points n'étaient pas forcement prêts à prendre beaucoup de risques...


Reconnaissons quand même que ces vagues identiques jouent leur rôle de "grand égalisateur" permettant de comparer le surf de chacun. Et c'est vrai qu'alors que certains semblent surfer cette vague mécanique avec une grande facilité tant elle est prévisible, d'autres semblent absolument perdus et incapables de s'adapter au rythme de la vague.

LES FRANÇAIS

Johanne Defay a vraiment brillé à Lemoore ! Elle a d'abord été l'héroïne du premier tour avec le barrel le plus profond fille ou mecs confondus !

Qualifié pour une finale à 4 avec de grosses clientes (Carissa Moore, Caroline Marks et Lakey Peterson), Johanne a encore déchiré la droite et la gauche pour un énorme total de 17,60. Après un début de saison difficile, cette seconde place la positionne vraiment bien pour la requalification.


Michel Bourez et Jérémy Florès figurent parmi parmi les déceptions avec leurs éliminations surprises dès le premier jour. Michel avait la puissance qu'il fallait, mais comme il l'a reconnu lui-même il s'est raté en n'arrivant pas à surfer une vague jusqu'au bout. Jérémy a fait jaser en disant « j'ai du mal à prendre cette compétition au sérieux », mais ce n'était pas mal intentionné. Ceci dit il est un peu passé à coté de ses vagues à Lemoore, et sera sans doute content de retrouver Hossegor !

Joan Duru a un peu mieux géré sa compétition. Voyant qu'il était tombé sur ses airs de fin de vague au premier run, il les a échangé pour un dernier turn en sortant du barrel. Cela suffisait pour ramasser assez de points pour se classer 14e a la sortie des qualifs. Qualifié pour un "bonus run", le second objectif était alors de finir dans le top 16 pour choper de gros points. Hélas il améliore peu son score et glisse à la 19e place... Qui ne rapporte pas plus que la 32e !

LES GAGNANTS

Lakey Peterson est venue souffler la victoire à Johanne sur sa toute dernière vague. On pourrait lui en vouloir, mais en plaquant un gros air-reverse on peut dire qu'elle a bien rempli les critères de progression qu'on peut attendre sur une telle épreuve.


La victoire de Gabriel Medina n'a en revanche rien d'une surprise. Le gagnant en titre a réalisé un départ canon le premier jour en signant 4 vagues à plus de 8, soit 4 des 7 meilleures vagues du premier tour. Ne laissant ensuite aucune place pour le suspens, il a tué la finale dès ses premières vagues. Il plante un monstrueux Kerrupt Flip sur la gauche, puis réduit la droite en charpie pour un total à 18,86 qui restera inégalé.


Avec 2 victoires et 1 finale sur les 3 dernières compets (depuis que John John s'est blessé en fait...), Medina reprend la tête du classement et semble absolument inarrêtable.

Filipe Toledo limite pourtant les dégâts en prenant la seconde place ici alors qu'il avait avait terminé ses World Surfing Games sur blessure. Auteur des meilleurs scores sur la droite au premier tour comme en finale, seule sa relative faiblesse sur les gauches le laisse derrière Medina. A peine 300 points les séparent au classement, vivement la France !


LES PERDANTS

On peut s'étonner de voir des surfeurs comme Ryan Callinan, Jack Freestone ou Jadson Andre se faire étendre dès le « premier tour ».

Mais c'est surtout Kolohe Andino qui fait les frais de cette épreuve en terminant à peine 22e. L'ancien porteur du maillot jaune dérape à la 4e place du classement et doit commencer à se faire à l'idée qu'il ne gagnera pas de titre cette année..

LES RÉSULTATS



   
Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
Cloclo - le 26/09/2019 à 16:26
Ça existe encore ?
Répondre
Articles relatifs
| 4 
Hier à 12:15 - World Tour
Une sanction plus ou moins justifiée qui pourrait lui coûter très cher en fin de saison...
| 0 
Il y a 3 jours - World Tour
Les favoris faciles, les français dans le dur, Slater revigoré
| 0 
Il y a 4 jours - World Tour
Sinon, rien de bien nouveau. Carissa Moore se rapproche un peu plus du titre mondial, tout comme Medina.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.