Justin Becret décroche une wildcard pour le Meo Rip Curl Pro Portugal !

World Tour - Le jeune français de 20 ans va participer à sa toute première étape du WCT. Il affrontera Filipe Toledo et Connor O'Leary au 1er tour.

Par - @surfsessionmag -
WSL / MATT DUNBAR
Partager sur :   

Après Pipeline et Sunset, le WCT prend désormais la direction de l'Europe et du Portugal pour la 3e épreuve de l'année, le Meo Rip Curl Pro organisé à Peniche. La waiting period de cet event va s'étendre du 3 au 13 mars prochain et l'on connait désormais les wildcards ainsi que le tableau du 1er tour !

Avec une très bonne nouvelle, la présence du Français Justin Becret, fraichement débarqué dans le team Rip Curl en septembre dernier et vainqueur mercredi du Rip Curl Challenge la Nord à Hossegor. 

« La wild card, c'est énorme ! C'est incroyable. Je vais faire un CT ! »



Justin Becret attendait son heure, la voilà

Les rumeurs circulaient depuis quelques jours mais c'est depuis cette nuit officiel : Justin Becret participera bien au Meo Rip Curl Pro Peniche en tant que wildcard. En l'absence cette saison sur le Tour de Jérémy Florès (retraité) et Michel Bourez (non requalifié), il sera le seul surfeur à défendre les chances française sur cette 3e étape. Le premier Français de l'année également à se présenter sur une étape du WCT (chez les hommes). 

"Pas de pression. Que de la fierté. Je suis fier d'être Français et ça me rend fier de représenter mon pays sur une telle compétition. Je ne pense pas trop au fait d'être le seul Français. Jérémy et Michel ont fait des trucs énormes ces 15 dernières années sur le CT. Ils ont très bien représenté la France. Joan Duru aussi. J'étais présent sur la plage quand il a fait sa finale à Peniche en 2018. J'ai vu tout ce qu'il a fait pour y arriver. Tiens, je vais peut-être l'appeler pour qu'il me donne quelques conseils (rires). Toledo, O'Leary, ce sont des grands noms, oui. Mais à ce niveau, regarder les noms ne sert à rien. Ils sont tous monstrueux. Si tu commencer à regarder les noms, c'est du stress pour rien. Je ne veux pas me mettre la pression inutilement. Je veux juste me concentrer sur ce que je sais faire, sur moi-même, sur le spot." a-t-il confié ce matin dans une interview donnée à la Fédération française de surf.

Âgé de 20 ans, Justin grimpe les échelons année après année. Habitué à surfer du gros en free surf l'hiver, le surfeur de Seignosse s'est aussi habitué ces dernières années à passer quelques semaines l'hiver à Hawaii. On se souvient tous d'ailleurs de son violent wipeout à Pipe au mois de janvier qui l'a tenu éloigné des line-up quelques semaines. Cette mésaventure appartenant désormais au passé, Justin semble confirmer depuis tout les espoirs placés en lui. Il a participé notamment en février en compagnie de 9 autres Français à un stage olympique avec l'équipe de France à Tahiti. Il a aussi et surtout remporté mercredi le Rip Curl Challenge la Nord à Hossegor, en scorant la plus belle vague de la journée : un long barrel récompensé de la note maximum. 



Le Landais de 20 ans va donc dans quelques jours découvrir les joies du WCT pour la toute première fois de sa carrière, lui qui a néanmoins déjà participé à deux reprises aux Trials du Billabong Pipe Masters quand il était encore sponsorisé par Billa. 

 À l'occasion de ce Meo Rip Curl Pro, Justin aura fort à faire dès le 1er tour puisqu'il sera opposé au Brésilien Filipe Toledo ainsi qu'au dernier vainqueur du Quiksilver Pro France, Connor O'L'eary. 



Autres wildcards

Barron Mamiya (HAW), actuel numéro 1 mondial et vainqueur de la 2e étape à Sunset a été choisi comme remplaçant de Gabriel Medina, toujours absent. 

Yago Dora (BRA) toujours blessé sera remplacé quant à lui par Matthew McGillivray (ZAF).

Quant à Liam O'Brien (AUS) et Carlos Munoz (CRI) tout deux blessés à Pipe, ils seront remplacés respectivement par Caio Ibelli (BRA) et le surfeur portugais le mieux placé sur les Challenger Series, Vasco Ribeiro.

Afonso Antunes (PRT) a décroché quant à lui, comme Justin, une wildcard pour l'événement. 

Chez les filles, Bronte Macaulay (AUS) continuera à surfer en tant que remplaçante de Caroline Marks (USA), qui s'est retirée du MEO Pro Portugal pour raisons médicales.

Tia Blanco (USA) rejoint elle le tableau féminin en tant que wildcard de l'événement après avoir remporté une émission de télé-réalité l'année dernière... Sans commentaire. 

Peniche


Tableau du 1er tour

Hommes



Femmes



La pression monte au Portugal alors que nous arrivons bientôt au 1er cut de la saison

La saison 2022 du Championship Tour introduit cette année une réduction de mi-saison après les cinq premiers événements, réduisant ainsi respectivement après l'épreuve de Margaret River en Australie le nombre d'hommes et de femmes à 24 et 12. Avec déjà deux épreuves de surfées et trois restantes avant ce premier cut, la pression monte, surtout pour les surfeurs ayant connu un début difficile à Hawaii (voir classement en fin d'article). 

Le classement actuel montre que plusieurs surfeurs sont en difficulté, comme le numéro 4 mondial de l'année dernière Morgan Cibilic (AUS) et son compatriote Owen Wright (AUS), mais aussi la septuple championne du monde Stephanie Gilmore (AUS) et l'ancienne vice-championne du monde Tatiana Weston-Webb (BRA). Tous sont actuellement assis en dehors de la ligne qualificative.

Avec des événements à venir tels que G-Land, El Salvador, le Brésil, J-Bay et Tahiti dans la seconde moitié de la saison, la compet' portugaise s'annonce féroce pour regagner des places au classement. 

Car on se souvient tous de la première étape de la saison à Pipe remportée par Kelly Slater. Le King signait alors la 56e victoire de sa carrière. Chez les filles, c'est l'Hawaïenne et wildcard Moana Jones Wong qui entrait dans l'histoire en remportant la première étape féminine de l'histoire du CT à Pipe. 



La 2e étape à Sunset a confirmé que malgré la victoire de Kelly à Pipe, les jeunes comptaient bien prendre le pouvoir cette année. Brisa Hennessy chez les femmes et Barron Mamiya chez les hommes ont en effet remporté cette 2e étape, prenant chacun par la même occasion, la tête du classement général.

Maintenant, tous les regards se tournent vers le Portugal et la péninsule de Peniche pour la 3e étape ! C'est la première fois que les tubes de Supertubos accueilleront les surfeurs du WCT en hiver, eux qui sont habitués à les accueillir habituellement à l'automne en tant qu'étape du World Tour depuis 2009. Après Hawaii, le changement de température risque donc d'être brutal. 

Brisa Hennessy

Calendrier (CT) de la saison 2022 

1 - Billabong Pipe Masters, Hawaii : 29 janvier - 10 février
2 - Hurley Pro Sunset Beach, Hawaii : 11 - 23 février
3 -  MEO Pro Portugal, Peniche : 3 - 13 mars
4 - Rip Curl Pro Bells Beach, Australie : 10 - 20 avril
5 - Margaret River Pro, Australie : 24 avril - 4 mai
6 - Quiksilver Pro G-Land, Indonésie : 28 mai - 6 juin
7 - Surf City El Salvador Pro, Punta Roca : 12 - 20 juin
8 - Oi Rio Pro, Saquarema, Brésil : 23 - 30 juin
9 - Corona Open J-Bay, Afrique du Sud : 12 - 21 juillet
10 - Tahiti Pro, Teahupo'o : 11 - 21 août

Rip Curl WSL Finals : du 8 au 16 septembre, à Trestles, en Californie

Teaser


Rip Curl en profite pour organiser au même endroit et juste avant, la finale européenne du Rip Curl GromSearch 

Avant le spectacle principal, Peniche accueillera également la finale européenne du Rip Curl GromSearch. 27 jeunes surfeurs de toute l'Europe vont s'affronter dans les catégories (filles et garçons) des moins de 16 ans, des moins de 14 ans et des moins de 12 ans.

Pour rappel, le Rip Curl GromSearch est une véritable pépinière de jeunes talents, qui a révélé de futurs champions du monde tels que Gilmore, Medina et bien d'autres. 

L'événement aura lieu les 28 février et 1er mars, sur un site qui sera décidé le jour même en fonction des conditions.

Under 16 boy

- Kai Odriozola (Spain) 
- Santiago Graça (Portugal) 
- Paco Alonzo (France) 
- Tom Hook (Uk) 
- Laars Peters (Belgium) 

Under 16 girl

- Enara Palacios (Spain) 
- Erica Maximo (Portugal) 
- Sarah Leiceaga (France) 
- Belle Betteridge (uk) 

Under 14 boy

- Hans Odriozola (Spain) 
- Joaquim trindade (Portugal) 
- Lukas Skinner (Uk) 
- Matias Canhoto (Portugal) 

Under 14 girl 

- Luna Carrera (Spain) 
- Constancia Simoes (Portugal) 
- Sofia Matos (Portugal) 
- Nuria Manganinho (Portugal) 

Under 12 boy

- Oinatz Ortega (Spain) 
- Tiago Guerra (Portugal)
- Amaury Guibert (France) 
- Harvey Water (Uk) 
- Tristan Stratz (Germany) 

Under 12 girl 

- Adriana Hidalgo (Spain) 
- Mel Canhoto (Portugal) 
- Lee-Ann Boudine (France) 
- Lila Skinner (Uk) 

Classement à l'issue des 2 premières étapes

Hommes



Femmes


                          
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 1 
20/09 - World Tour
Et il fait déjà beaucoup parler...
| 1 
28/05 - World Tour
Carissa domine, Johanne en sursis, Italo cartonne, Medina revient bien, John John nous fait peur..... Le recap...
| 0 
05/12/2020 - World Tour
Au menu cette année : une Triple Crown virtuelle, mais des WCT et de gros swells bien réels !
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.