Kelly Slater en mauvaise posture

World Tour - Citant de multiples blessures, le King ne décolle pas pour l'Australie. On peut se poser des questions sur la suite de sa saison...

Par - @surfsessionmag -
Photos ©WSL
Partager sur :   
Après sa 3e place à Pipeline en décembre, Kelly Slater semblait avoir une vrai chance de finir la saison dans la top 5 pour tenter d'arracher un dernier titre sur son homespot de Trestles.

Cela faisait déjà beaucoup de "si", mais l'improbable est devenu quasi impossible avec l'annonce que Kelly ne serait pas au départ de la prochaine épreuve en Australie. Alors que ses camarades de tour embarquent tous aujourd'hui dans un vol privé au départ de Los Angeles, Kelly, blessé, reste à quai.
Tout allait bien à Pipeline...

"Je galère avec des blessures récentes et récurrentes aux deux chevilles depuis le Pipe Masters, et j'ai une autre blessure à la hanche droite (et peut être au pied que j'avais cassé) qui m'empêche de surfer depuis une semaine" a-t-il déclaré à la WSL.

Connaissant la propension qu'a Slater à zapper certaines épreuves qui ne l'intéressent pas avec un joker médical, on peut se dire qu'il n'a simplement pas envie de passer 14 jours en quarantaine à l'hôtel pour ensuite surfer ces nouvelles épreuves qui ne se déroulent même pas sur ses spots fétiches...

...Et lors de son dernière compétition à Sydney !

Mais Kelly a quand même 49 ans, et il assure qu'il regrette et a vraiment besoin de se retaper : "C'est dur pour moi car j'aime beaucoup l'Australie et le temps que j'y passe chaque année va me manquer. Il faut que je profite de ce break pour pour me remettre à un niveau physique que je n'ai jamais vraiment retrouvé après ma fracture du pied (à J-Bay en 2017), et sortir de cette spirale de la douleur". 


Sachant qu'il ne revoit le docteur que dans 1 mois, on se demande s'il y a vraiment une chance qu'il prenne ensuite son propre vol puis réalise sa propre quarantaine pour participer aux dernières épreuves australiennes. Mikey Wright prendra donc sa place pour la Rip Curl Newcastle Cup et sans doute lors des compétitions suivantes....

                   
Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Thereallazarangelov - le 06/03/2021 à 20:27
Trestle le homespot de slater ??!! Ah bon je croyais qu il est originaire de cocoa beach Floride ... ok il a souvent gagné à trestle, comme partout ailleurs sauf à haleiwa ... en gros il est sur son homespot sur tous les spots de la planète ... il vieillit mais j aimerai bien le revoir sur le wct
Répondre
Articles relatifs
| 1 
10/12/2020 - World Tour
Léo Fioravanti lui, s'est qualifié pour le reste de l'année et le MAUI PRO probablement déplacé à Pipe...
| 0 
30/07/2020 - World Tour
Mais uniquement ceux résidant aux Etats-Unis...
| 2 
20/12/2019 - World Tour
Il devient le 3e Brésilien de l'histoire à remporter ce titre après Adriano de Souza et Gabriel Medina.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.