Kelly Slater remporte le Hurley Pro Trestles

World Tour - Pour la cinquième fois de sa carrière, le King Kelly s'impose à Trestles dans sa troisième finale consécutive de l'année face à Owen Wright...

Par - @romainferrand -
Kelly Slater, qui décroche à Trestles sa 3ème victoire de la saison - ASP/Rowland  
Partager sur :   

Tout simplement incroyable. On devrait pourtant commencer à avoir l'habitude, mais à chaque fois, l'effet est le même : la stupéfaction. Hier soir, Le décuple Champion du Monde Kelly Slater a de nouveau affolé les chiffres en remportant pour la cinquième fois de sa carrière le mythique Hurley Pro Trestles en Californie. Quelqu'un arrivera-t-il réellement un jour à l'arrêter ? La question est à nouveau dans toutes les bouches tandis que l'Américain prend très sérieusement la direction d'un 11ème titre mondial, au terme d'une finale extraordinaire, pleine d'intensité et de suspense. Pour la troisième fois consécutive cette année - et la première dans l'histoire de l'ASP - une compétition du World Tour réunissait le King Kelly et celui qui désormais est devenu son rival le plus sérieux, l'Australien Owen Wright. Retour sur un dernier jour de compétition à couper le souffle :

Après le cut de la mi-saison, cette 7ème épreuve du World Tour est une étape cruciale dans la course au titre. Tous les surfeurs le savent bien et la tension, au moment d'aborder la dernière ligne droite en ce quatrième jour de compétition, est relativement palpable. Après un cinquième tour qui verra Heitor Alves, Josh Kerr, Mick Fanning et Julian Wilson se qualifier brillamment, les quarts sont lancés sans attendre.

Un premier affrontement 100% brésilien verra la chute d'Adriano de Souza, 5ème au classement ASP, permettant à Heitor Alves de s'envoler vers son meilleur résultat de l'année. Puis c'est au tour de Kelly qui n'entend pas subir le même sort. Le Floridien, excellent, monte en puissance et élimine le talentueux Josh Kerr avec un total de 17.60 points. Chaque heat prend alors une allure intense de finale. Mick Fanning et Owen Wright se livrent une bataille acharnée pour finir sur le buzz avec une égalité parfaite qui jouera en la faveur d'Owen, tandis que Julian excelle en prenant une revanche sur Parko après sa défaite sur le fil de la veille.

C'est désormais l'heure des demi-finales. Kelly, décidément intouchable, arrête Heitor Alves en pleine ascension en obtenant le meilleur total de la compétition, 18.40 points, grâce à un timing en osmose parfaite avec la vague, entre carves et airs. Il attend désormais avec impatience le nom de celui qui viendra l'affronter pour sa 11ème finale à Trestles. Malheureusement, ce nom tombera beaucoup plus tôt que prévu. Julian Wilson écope d'une pénalité pas vraiment justifiée dès la première vague de son heat l'opposant à Owen. Celui qui jusqu'à présent avait montré un des surfs les plus poussés de la compétition voit s'envoler, impuissant, ses rêves de finale. La porte est grande ouverte et Owen s'y engouffre, fonçant tout droit vers une troisième finale consécutive au sommet, face au leader du classement ASP.

Il fallait une troisième manche pour les départager, c'est maintenant chose faite. La finale du Hurley Pro Trestles aura été d'une intensité et d'une qualité rares, du début à la fin. Pendant 35 minutes, Owen et Kelly n'auront cessé de s'observer et de se rendre coups pour coups, rendant quasi-impossible toute hypothèse sur l'issue finale. Il faudra attendre les toutes dernières minutes pour les voir scorer leurs deux meilleures vagues en enchaînant des carves toujours plus appuyés. Le buzzer retentit alors qu'ils viennent de surfer leur dernière vague. Ils foncent sur la plage pour attendre les scores, casquette enfoncée sur la tête. Kelly obtient un 9.00 et rompt le suspense en explosant de joie. Il remporte sa troisième victoire de la saison et par la même occasion se rapproche sérieusement d'un 11ème titre mondial. Les deux hommes méritaient incontestablement cette victoire, mais le King aura eu cette petite touche de classe et de génie en plus sur chacune de ses manoeuvres, qui aura fait la différence.

On attend désormais le Tour sur nos beach break landais à Hossegor (Quiksilver Pro France, du 4 au 13 octobre), en espérant y voir se poursuivre une lutte dans la course au titre aussi intense et passionnée qu'elle l'a été à Trestles.

-Olivier Hamelin-

HIGHLIGHTS FINAL DAY :



Partager sur :   
COMMENTAIRES (6)
coffi - le 22/09/2011 à 11:10
Pourrais t'on m'expliquer l'interference de julian wilson. A priori en début de heat il n'y a pas de priorité. ils se levent tous les deux en même temps, un pour la gauche, l'autre pour la droite, se croisent et boum interference pour wilson. Pourquoi ?
Répondre
marcB972 - le 22/09/2011 à 17:06
Pour permettre une historique finale (3 fois d'affilée les 2 mêmes surfers) et un "suspens" haletant pour le titre en fin d'année... Encore une fois le jugement ASP bidouille dans son intérêt ! C'est mon avis en tout cas !
Répondre
greg - le 22/09/2011 à 17:54
je ne comprends pas les juges, la dernière vague de Slater un gros 9 sur 10 ( en finale ) et celle de Julian Wilson au Round 5 seulement un petit neuf....favoritisme ou pas????
Répondre
kipitblu - le 22/09/2011 à 20:00
slater est genial,slater a su se mettre au diapason du suef new scool mais apres avoir vu pas mal de heat sur les differentes compets cette annee sur le tour,slater est souvent "legerement" surnoté.et le legerement fait encore la difference sur ces 2 dernieres vagues de la fin de la finale.que chacun regarde le heat analyzer et ces 2 vagues.encore une fois,kelly est genial,mais cette annee ou la competition etait ouverte,ce favoritisme lui donne un avantage certain.
Répondre
max - le 23/09/2011 à 13:36
perso jai trouvé que dans la demi finale heitor alves a ete largement sous noté comparé aux notes de slater... dommage sinon bravo a slater malgré tout
Répondre
QLafauche - le 24/09/2011 à 14:29
Perso je ne pense pas que slater soit sur noté, je trouve qu'il dégage plus de style et de contrôle dans toute ses manoeuvres
Répondre
Articles relatifs
| 0 
15/09/2016 - World Tour
Sa victoire face à Joel Parkinson propulse le Sud-africain dans la course au titre.
| 0 
09/09/2016 - World Tour
La compétition a commencé très fort avec de gros scores et aussi quelques surprises dès le premier tour.
| 0 
08/09/2016 - World Tour
La waiting-period du contest californien a débuté hier. Ce qu'il faut savoir pour aborder l'event bien préparé...
| 3 
22/09/2014 - World Tour
Slater grapille, Carissa vacille et Steph et Jordy brillent dans un Trestles qui distille... Les artistes sont...