Le bon début des Français au Meo Rip Curl Pro Portugal

World Tour - Defay déjà en quarts, Becret toujours qualifié, pendant que Florence et Ferreira font le show à Supertubos.

Par - @surfsessionmag -
Johanne Defay - Photos ©WSL
Partager sur :   

C'est un Supertubos bien musclé qui accueille les compétiteurs du Meo Rip Curl Pro Portugal depuis jeudi. La houle frappe un banc de sable toujours aléatoire, et le vent cross-offshore peut faire creuser les tubes ou faire voler les planches à la moindre rafale. Dur de savoir à qui cela va profiter, mais maintenant que tout le monde a surfé au moins une fois, on commence à remarquer les surfeurs les plus à même de s'adapter à ces conditions compliquées.


Johanne encore en quarts !

Toujours aussi régulière cette saison, Johanne Defay sort de son premier tour en se glissant entre Courtney Conlogue et Bettylou Sakura Johnson. Cette dernière sera ensuite éliminée au repêchage, tout comme Tia Blanco, qualifiée via l'émission tv '"ultimate surfer". On a d'ailleurs le droit de penser que la championne de Pipeline Moana Jones Wong aurait mérité d'être invitée à sa place...


Ce matin Defay enchaine en se défaisant d'une Molly Pickum qui avait très bien surfé au premier tour. Johanne fait le job dès ses deux premières vagues en allant frapper ses rollers frontside vraiment très haut dans la paroi. Johanne rencontrera maintenant Steph Gilmore pour son troisième quart de finale en trois compétition, et on la verrait bien aller plus loin dans un tableau qui s'ouvre avec la chute du maillot jaune Brisa Henessy.

Les débuts remarqués de Justin Becret

Coté homme le coté imprévisible de Supertubos a encore frappé. Un bon tube suffisant parfois à se qualifier aux dépends de celui qui chute ou se fait enfermer. Parmi les surfeurs qualifiés avec un score modeste mais suffisant, on retiendra la performance d'un Justin Becret qui a fait honneur à ses début en CT.


Justin se met en avant par son engagement en début de série, avec quelques wipe-outs à la clé... La libération viendra d'un grab rail qui le cale au fond d'une épaisse caverne, puis d'une petite droite qui valide sa qualification. Il affrontera maintenant Kanoa Iagarashi, et il n'a rien à perdre.

Tout le monde n'a pas aussi bien débuté. On pense notamment à des surfeurs comme Kelly Slater et Kolohe Andino, qui sont tombés au repêchage avant d'en sortir avec de belles performances.


Deux champions, deux approches

Supertubos a donc malmené les surfeurs, à part deux qui semblaient largement au dessus du lot. On pourrait dire au dessus de l'eau pour Italo Ferreira qui jouait à  s'envoler sur les sections que tout le monde préférait éviter.


Dans un autre style, on a John John Florence qui démarre sous la lèvre, traverse le tube et échappe à la section qui ferme comme s'il était à Backdoor. Et quand Zeke Lau prend la tête de la série, JJF réplique par un long barrel à 10 secondes de la sonnerie. Il décroche ainsi le meilleur total de l'épreuve...  Et le statut de favori !


Les résumés en vidéo



La compétition continue aujourd'hui, avec un live sur worldsurfleague.com si les conditions le permettent.

 



  

                 
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
07/03 - World Tour
Dans une saison toujours aussi surprenante, Tatiana Weston-Webb et Griffin Colapinto s'imposent à Supertubos.
| 0 
20/10/2020 - World Tour
Il y a deux ans jour pour jour, le Landais signait le meilleur résultat de sa carrière.
| 0 
23/10/2019 - World Tour
''Il n'y aura pas de resurf. Caio a rejoint le peak en premier, il méritait la priorité''.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.