Margaret River Pro : c'est terminé pour Jérémy Florès et Johanne Defay

World Tour - Ferreira et John John toujours intouchables, Wilson et Medina s'arrêtent là.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

C'est terminé, il n'y a malheureusement plus de Français du côté de Margaret River. Après avoir brillé le week-end dernier et en début de semaine, Jérémy Florès et Johanne Defay se sont fait éliminer, le premier en 1/8, la seconde, en 1/4.

Si les hommes ont cette nuit surfé l'ensemble des 1/8e, les femmes, elles, ont surfé les 1/4. Après un jour off, la WSL a réussi à trouver un petit créneau de quelques heures pour avancer un peu dans le planning. Car si tout le monde s'attendait à une nouvelle journée off, un swell inattendu est venu pointer le bout de son nez du côté de Main Break. 

Tour d'horizon de ce qui s'est passé cette nuit alors que la compétition ne reprendra pas avant samedi. Les finales elles, pourraient ne pas avoir lieu avant lundi. 

Tatiana Weston-Webb qualifiée pour les 1/2 !


Johanne Defay tombe in extremis face à la locale de l'étape

Le parcours de rêve de Bronte Macaulay, originaire de Gracetown, s'est poursuivi cette nuit ! Au détriment malheureusement de la Française Johanne Defay alors que les deux surfeuses ont pourtant terminé leur heat à égalité (11,63 chacune).



Mais c'est bien l'Australienne, originaire de la West Oz, qui a remporté ce heat face à la Française. Car si les deux surfeuses ont bien terminé avec le même total de points (11,83 chacune) Macaulay a remporté le count back avec la vague la plus haute. Car c'est bien ça qui compte pour se qualifier en cas d'égalité : avoir la vague la mieux notée. Le 6,88 de Bronte Macaulay a fait la différence face au 6,50 de Johanne. Oui, ça s'est joué à rien.  

Johanne Defay


Macaulay a signé son meilleur résultat à Margaret River et a déjà égalé son meilleur résultat en carrière avec une place en demi-finale, où elle affrontera Tatiana Weston-Webb (BRA). La Brésilienne qui a de son côté dominé la double championne du monde Tyler Wright (AUS).

Bronte Macaulay - "C'était une manche mouvementée, surtout à la fin. Avec la pluie, il était difficile de voir mes alignements et il était même difficile de voir où se trouvait Johanne après avoir reçu sa dernière vague et si elle était bonne. Je ne savais pas ce qui se passait, c'était super stressant. Je suis très contente d'avoir réussi, c'est vraiment spécial, surtout à la maison. Toute ma famille est venue chaque jour et m'a encouragée, ça fait du bien de passer des tours".

Bronte Macaulay




Jérémy Florès n'a rien pu faire face à Griffin Colapinto

Si Jérémy a brillé le week-end dernier, ce fut plus compliqué cette nuit. Opposé à Griffin Colapinto, le Français n'a pas su trouver une deuxième vague à la hauteur de son talent. Dommage, son gros layback aurait pu mériter mieux si le Français n'était pas tombé à la fin. 


Jérémy Florès

Griffin Colapinto


Gilmore remporte face à Sally Fitzgibbons, le duel entre les deux surfeuses australiennes qualifiées pour les JO

Les stars australiennes que sont Stephanie Gilmore et Sally Fitzgibbons se sont affrontées en 1/4 et le duel n'a pas déçu entre deux des plus grands noms du surf féminin australien. 

Sally Fitzgibbons


Fitzgibbons a commencé fort avec deux scores décents, tandis que Gilmore s'est assis patiemment et a attendu un plus gros set. Un choix qui s'est avéré payant pour Steph qui a pu scorer sur une seule vague, 9,50 points grâce à deux grosses attaques frontside. La septuple championne du monde s'est qualifiée pour les demi-finales pour la première fois de la saison. 

Steph Gilmore - "Il y avait tellement de superbes vagues dans les manches avant les nôtres, puis ça a semblé devenir vraiment lent. J'ai juste dû garder mon sang-froid et être patiente car je savais que Sally allait rester occupée.J'avais juste besoin d'avoir une bonne vague et de faire ce que je fais. Ça a marché, mais ça aurait pu être le contraire. Ce fut une bonne bataille avec Sally, nous en avons eu beaucoup au cours de nos carrières. C'est vraiment bien de passer les quarts. Je ne l'ai pas fait cette année".

Steph Gilmore


Le numéro 1 mondial Gabriel Medina s'incline devant le numéro 28 Seth Moniz

Pour sa 2e année sur le CT, Seth Moniz (HAW) a surpris la concurrence en battant le numéro un mondial Gabriel Medina (BRA).

Le match, qui sur le papier promettait des étincelles, s'est rapidement transformé en une bataille acharnée, Moniz l'emportant de justesse avec une modeste combinaison de deux vagues scorée 9,84. Pas brillant mais suffisant pour dominer Medina dans un heat qui ne restera pas dans l'histoire. 

La neuvième place de Medina est son plus mauvais résultat de la saison, alors qu'il s'était qualifié jusqu'alors pour les finales de chaque événement avant Margaret River. La victoire de Moniz est en revanche son meilleur résultat de la saison. Il affrontera le rookie Matthew McGillivray (ZAF) en quart de finale. 

Gabriel Medina


"Il m'a battu en demi-finale à Teahupo'o et ça m'a fait mal, alors ça m'a fait du bien de lui rendre la monnaie de sa pièce", a précisé Moniz. "J'ai l'impression de lui avoir laissé la porte ouverte pendant toute la manche avec quelques erreurs de priorité et peut-être en surfant sur une planche plus petite que je n'aurais dû, donc je suis content que ça ait fini par marcher pour moi. J'adore mon séjour ici sur la West Oz, il y a tellement de bonnes vagues, ça convient vraiment à mon style de surf." 

John John Florence et Italo Ferreira toujours intouchables 

Les champions du monde que sont John John Florence (HAW) et Italo Ferreira (BRA) sont les deux seuls surfeurs masculins encore en lice qui se trouvent actuellement dans le Final 5 du classement WSL. Et ils devraient y rester, chacun s'étant frayé un chemin jusqu'aux 1/4.

Si Ferreira a dominé son heat, John John lui, a eu du mal à afficher un score conséquent dans le sien. Mais les deux surfeurs ont bien prouvé que cette saison, ce sont pour l'instant eux les patrons. 


John John Florence


Le Rookie sud-africain McGillivray en quart de finale

Matthew McGillivray a obtenu cette nuit le meilleur résultat de sa jeune carrière en se qualifiant pour les quarts de finale à Margaret River grâce à une victoire serrée sur Kanoa Igarashi (JPN).

La faute notamment à un Kanoa coupable d'une interférence sur sa première vague. Le Japonais a donc été noté sur une seule vague. Impossible ou presque de gagner dans ce cas. Bien qu'Igarashi semblait hors course, le Japonais a continué à se battre prenant même brièvement la tête, jusqu'à ce que le rookie finisse par claquer une deuxième vague se qualifiant pour son premier 1/4. 

Matthew McGillivray


"J'étais un peu confus de le voir sur cette vague", a déclaré McGillivray. "C'était une façon malheureuse de commencer le heat et je me sens mal pour Kanoa. Il surfait mieux et avait de meilleurs scores, mais c'est juste la façon dont le heat s'est déroulé, tout le monde fait des erreurs. Je n'ai pas l'impression d'avoir bien surfé dans ce heat et j'aurais pu faire une meilleure performance. J'ai l'impression d'avoir bien surfé dans mes free surf, mais les sessions de free surf ne font pas gagner les heats. J'espère améliorer mon surf avant le prochain heat".

Kanoa Igarashi


Smith, Toledo et Colapinto ont l'occasion d'intégrer le top 5 synonyme de qualification pour les finales 

Avant cet événement, Kanoa Igarashi (JPN) et Conner Coffin (USA) étaient à égalité pour la 4e place mondiale au classement. Leurs éliminations donnent plus d'opportunités désormais aux surfeurs comme Jordy Smith (ZAF), Filipe Toledo (BRA), et Griffin Colapinto (USA) de sauter dans le Final 5 sur la route des Rip Curl WSL Finals. 

Filipe Toledo


Jordy Smith s'est qualifié pour les quarts de finale après une victoire extrêmement serrée sur Julian Wilson (AUS).

Griffin Colapinto (USA) a battu comme évoqué précédemment le Français Jérémy Flores (FRA) et Toledo a battu Jadson Andre (BRA).

C'est terminé pour Julian Wilson


Behind the scenes



Programme 

Hommes



Femmes


                                     
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
04/05 - World Tour
Après Jérémy hier, tout continue de sourire aux Français sur la West Oz. Le résumé de la nuit.
| 0 
03/05 - World Tour
Dans de solides conditions, le Français s'est qualifié pour les 1/8e en sortant le local Jack Robinson lors d'...
| 0 
04/06/2019 - World Tour
Oh John John, tu nous avais manqué !
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.