Pauline Ado et Steph Gilmore privées de quarts

World Tour - La compétition féminine du Nike US Open of Surfing à Huntington Beach touche à sa fin. Depuis ce jeudi, on connaît le nom des huit quart de finalistes. Pauline Ado n'en fait pas partie.

Par - @romainferrand -
Steph Gilmore. Photo © ASP / Rowland  
Partager sur :   

♦ Ce qu'il faut retenir : Pauline Ado s'est dénichée une bête noire. Elle est blonde, néo-zélandaise et a assuré définitivement, cette semaine à Huntington, son maintien dans le Women's World Tour. Paige Hareb (22 ans), puisque c'est d'elle dont il s'agit, a mis un terme au joli parcours de "Popo" à l'US Open. Comme, déjà cette saison sur le Dream Tour à Taranaki et à Biarritz, l'Hendayaise ayant pris une fois sa revanche à Rio. Dans les petites vagues du spot californien (1 mètre), Pauline Ado a bien débuté, jusqu'à prendre la tête du heat à quinze minutes du terme. Hareb repassait devant dans la foulée mais subissait une attaque en règle de la surfeuse tricolore, qui envoyait trois grosses manoeuvres, sous-notées 6,93. Suffisant pour reprendre la première place provisoire à la Kiwi. Insuffisant néanmoins pour la conserver jusqu'au bout, Paige Hareb exécutant superbement une ultime tentative (7,37).

Pauline Ado va désormais pouvoir se concentrer sur le circuit WQS afin d'assurer sa présence dans l'élite pour une troisième saison consécutive. Septième actuelle au World Ranking , et visiblement dans un forme ascendante, la surfeuse basque a clairement les moyens de son ambition.

Peut-être repue par l'obtention de son cinquième titre mondial, mi-juillet à Biarritz, Steph Gilmore a été sortie pour la première fois de la saison sur le WWT avant les quarts de finale. L'auteur de ce crime de lèse-majesté ? L'Américaine Sage Erickson, qui a assommé l'Australienne à dix minutes du terme (8,07). Tout sourire à sa sortie de l'eau, Gilmore n'avait pourtant pas l'air d'être descendu du nuage sur lequel elle est (re)monté à l'occasion du Roxy Pro Biarritz. Elle a bien mérité d'y rester.

Les deux Hawaiiennes Coco Ho et Malia Manuel – tombeuse de la finaliste du dernier Roxy Pro sur la Grande Plage de Biarritz, Tyler Wright (Aus) – complètent le tableau des quarts, rejoignant Courtney Conlogue (USA), Lakey Peterson (USA), Sally Fitzgibbons (Aus) et Carissa Moore, directement qualifiées après le 3e tour.

Vincent Martin. Retrouvez plus d'infos compétitions sur le blog Planète Surf.

Suivez en live l'US Open sur le site de la compétition.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
26/07/2014 - World Tour
Alors que les hommes disputent un Prime toujours très relevé, le circuit féminin surfera à Huntington Beach la...
| 0 
02/08/2012 - World Tour
Malgrès des conditions de surf toujours aussi difficiles, les organisateurs on décidé de lancer les 2ème et 3è...
| 0 
03/10/2018 - World Tour
Johanne Defay déjà en très grande forme.
| 0 
24/09/2018 - World Tour
La première remplacera Tyler Wright toujours blessée. Vahine Fierro, elle, hérite de la wildcard.