Rip Curl Rottnest Search : Johanne Defay et Michel Bourez déroulent !

World Tour - La Française s'est qualifiée pour les 1/4, Michel lui, pour les 1/8e. Beaucoup de favoris au tapis.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Le Rip Curl Rottnest Search, dernier événement de l'étape australienne, a repris cette nuit dans des vagues d'1m à 1m20 du côté de Strickland Bay. Les quarts de finale féminins ont été déterminés ainsi que les 8e chez les hommes. Tour d'horizon. 

Johanne Defay Defay frappe très fort

La Française s'est qualifiée pour les 1/4 et de quelle manière ! Face à Keely Andrew, la Réunionnaise a tout simplement scoré le plus beau heat de ces 1/8 féminins (15,57 points). 


Johanne, qui avait déjà très bien démarré cette étape australienne de Rottnest, a continué sur sa lancée. Ses carves dévastateurs n'ont laissé aucune chance à Keely Andrew. Bien qu'en grande forme sur cette étape australienne, la Française n'a pas encore dépassé cette saison le stade des 1/4 de finale. Quand on voit son état de forme du moment, on se dit que Rottnest Island pourrait bien être son event cette saison !

Elle sera opposée à la surprenante japonaise Amuro Tsuzuki en 1/4. 

Johanne Defay

Car Amuro Tsuzuki avance en 1/4 avec le meilleur résultat de sa carrière


Amuro Tsuzuki (JPN) a bouleversé la compétition avec une victoire majeure sur Courtney Conlogue (USA) en 1/8e.

La victoire de Tsuzuki est intervenue dans les dernières minutes de la manche avec un excellent 8,33, mettant en avant son incroyable surf backside. Tsuzuki, qui participe à cette épreuve en tant que wildcard injury, est la première femme japonaise à participer au Championship Tour depuis plus de deux décennies. Et pour sa troisième participation (seulement) à une épreuve du CT, la jeune surfeuse de 20 ans a obtenu le meilleur résultat de sa carrière. 

Amuro Tsuzuki


"Je suis tellement heureuse en ce moment", a déclaré Tsuzuki. "C'était une manche nerveuse pour moi, surtout à la fin. Je me sentais définitivement en confiance backside et je savais que si j'avais la bonne vague, je pouvais obtenir un bon score. Je ne savais pas si j'y arriverais et c'est ce qui était le plus angoissant. Je suis tellement heureuse d'avoir réussi maintenant." 

Tous les yeux seront tournés vers ce match Tsuzuki / Defay en quart de finale. 

Gilmore (n°3) et Marks (n°4) tombent en 1/8

La n°3 mondiale Stephanie Gilmore (AUS) est éliminée de ce Rip Curl Rottnest Search après sa défaite contre Nikki Van Dijk (AUS) en huitièmes de finale.

Steph Gilmore


La septuple championne du monde n'a pas pu combler l'écart de 2,73 points qui la séparait de Van Dijk. Van Dijk qui de son côté va aborder son quart de finale contre Tyler Wright (AUS) en pleine confiance, elle qui a déjà éliminé deux favorites de ce Final 5 (Steph Gilmore cette nuit et Tatiana Weston-Webb la semaine dernière). 

Nikki Van Dijk - "Je suis tellement content d'avoir réussi à passer cette manche. J'ai eu beaucoup de mal à sortir de cette série cette année, alors ça fait du bien d'être enfin en quart de finale. J'ai perdu au premier tour et cela m'a donné un coup de fouet. Se retrouver dans ce tour d'élimination est très difficile. J'ai l'impression de bien surfer en ce moment, donc c'est bien de voir que ça paye avec quelques scores. J'ai eu un heat très amusant en surfant avec Steph. Nous sommes de très bonnes amies, ce qui rend les choses difficiles. Mais c'était le moment de jouer." 

Caroline Marks elle, n'est pas en grande forme. La (très jeune) n°4 mondiale a en effet été éliminée cette nuit aux portes des 1/4 par Malia Manuel. Si les deux surfeuses ont cherché à se concentrer sur leur surf backside pour trouver les scores, c'est bien l'Hawaiienne qui est sortie gagnante de ce duel.

Les gauches de Strickland Bay offrant beaucoup plus d'opportunités que les droites.

Caroline Marks sur une droite.


Les vétérans du CT montent en puissance à Strickland, Michel Bourez en tête

Hauteur de l'une des plus belles vagues de cet event la semaine dernière (un tube noté 9,63), Michel Bourez s'est qualifié cette nuit pour les 1/8 !

Actuellement classé 30e mondial après quatre défaites consécutives en 32e de finale, Michel s'offre un bon bol d'air. Il a dépassé cette nuit la 17e place grâce à sa belle victoire sur Frederico Morais (PRT). Puissant et juste tactiquement, il n'a laissé aucune chance au Portugais

Michel Bourez




Après un léger retard à l'allumage en début de saison, Jordy Smith (ZAF) a terminé à la deuxième place du Boost Mobile Margaret River Pro pour remettre sa campagne de titre sur les rails. Et le Sud-Africain est sur la bonne voie après sa qualification cette nuit pour les 1/8. Il a battu Stuart Kennedy (AUS) grâce à son impressionnant surf sur le rail. 

Les qualifiés olympiques australiens, Sally FitzgibbonsJulian Wilson et Owen Wright, ont eux aussi remporté leurs manches aujourd'hui et sont qualifiés pour le prochain tour de compétition sur Rottnest Island.

Julian Wilson


Si Julian Wilson et Owen Wright ont eu du mal cette saison à se classer plus haut que 9e, ils pourraient bien voir là leur saison enfin décoller. Sally Fitzgibbons elle, accède aux quarts de finale pour la quatrième fois en 2021 après avoir éliminé Macy Callaghan (AUS) du tableau. 

Le champion du monde 2015 Adriano de Souza (BRA) s'est également qualifié pour les huitièmes de finale. Le vétéran brésilien qui a passé 16 ans sur le WCT, participe à son dernier événement australien lui qui prendra définitivement sa retraite à la fin de la saison 2021. 

Adriano de Souza


Medina et Ferreira se rapprochent de leur place pour les finales Rip Curl WSL 

Le champion du monde en titre Italo Ferreira (BRA) et le double champion du mode Gabriel Medina (BRA) continuent de se rapprocher de leur place pour les finales Rip Curl WSL, qui détermineront les champions du monde 2021 à Lower Trestles en Californie plus tard cette année.

Le duo brésilien s'est faufilé en huitième de finale, Medina en battant la wildcard locale Kael Walsh (AUS), Ferreira en battant Jacob Willcox (AUS).

Gabriel Medina


"C'était une longue journée", a déclaré Ferreira. "Je me suis réveillé trop tôt aujourd'hui, à 4h35 du matin. Je me suis fait une première session de free surf puis j'ai attendu ma manche. J'étais excité parce qu'il y avait beaucoup d'opportunités ce matin, ce qui veut dire que vous pouvez créer quelque chose, changer le score et mettre la pression à tout moment. Quand nous avons des vagues, les manches qui se chevauchent sont amusantes."

La wildcard Liam O'Brien bat le n°3 mondial Filipe Toledo 

Auréolé d'une victoire lors du Boost Mobile Margaret River Pro, Filipe Toledo (BRA) est arrivé sur l'île de Rottnest en pleine confiance et sur une vague qui convient sans doute mieux à son surf que n'importe quelle autre étape cette année. Oui, c'était le grand favoris ici.

Mais la wildcard Liam O'Brien a vite éteint la tempête brésilienne. 

Si Toledo a fait un certain nombre de tentatives aériennes en début de heat, c'est bien O'Brien qui s'est montré le plus solide, montrant à tous pourquoi il fut une menace massive sur le WQS ces dernières années. La tactique a donc payé pour la wildcard qui a battu l'un des favoris de l'événement de manière convaincante. 

Filipe Toledo


"Je suis très heureux, c'est le moins que l'on puisse dire, après cette victoire. De toute évidence, Filipe est un monstre. C'était normal de stresser à la fin de cette manche. Il peut transformer à peu près n'importe quelle vague en un gros score, donc j'ai eu de la chance que rien ne vienne à la fin de la manche. J'avais un plan pour le battre. Et ça passait par un surf sur le rail. Je ne pense pas que je l'aurais battu dans les airs, donc je m'en suis tenu à ce plan qui a bien fonctionné à la fin. La notation à ce niveau (CT) est beaucoup plus sévère que sur le QS. Et c'est normal tant les mecs surfent bien".

Liam O'Brien


Programme 

Hommes



Femmes


  

                        
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
25/05 - World Tour
Michel Bourez remporte lui le trophée du meilleur barrel.
| 0 
22/05 - World Tour
Johanne Defay affrontera Carissa Moore avant le gros duel Medina - Ferreira.
| 0 
17/05 - World Tour
Taj Burrow et Tatiana Weston-Webb sont eux aussi éliminés dès le tour de repêchages.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.