Tahiti Pro : 4 Tahitiens qualifiés sans passer par les Trials !

World Tour - 3 garçons rejoindront Michel Bourez et Jérémy Florès à Chopes. Chez les femmes, la wildcard pour Vahine Fierro !

Par - @surfsessionmag -
WSL / KIRSTIN SCHOLTZ
Partager sur :   

Excellente nouvelle pour le surf polynésien !

Kauli Vaast, Matahi Drollet et Mihimana Braye ont appris cette nuit qu'ils étaient qualifiés pour participer au Tahiti Pro, 8e et dernière étape du World Tour, qui aura lieu à Teahupo'o du 24 août au 3 septembre prochain juste avant la grande finale de septembre à Trestles. Ces trois surfeurs tahitiens sont d'ores et déjà qualifiés pour le main Event, sans avoir à passer par les Trials grâce au désistement de 3 surfeurs du World Tour. 

Les filles elles, reviennent elles aussi cette année à Teahupo'o, elles qui n'y avaient plus mis les pieds en compétition officielle depuis 2006. Et qui mieux placée que la Tahitienne Vahine Fierro pour une wildcard ? La surfeuse du team Roxy a appris ces dernières heures que c'était bien elle qui avait été sélectionnée pour décrocher le précieux sésame.

La bonne nouvelle a été annoncée il y a quelques heures sur Instagram par coach Hira Teriinatoofa, entraineur notamment de l'équipe de France pour les JO de Paris 2024. 

Avec la sélection de Kauli Vaast, Matahi Drollet et Mihimana Braye chez les hommes, ainsi que la wildcard de Vahine Fierro chez les femmes, c'est bien la préparation pour Paris 2024 qui commence via une prestigieuse étape du World Tour. Pour rappel, c'est à Teahupo'o que devraient se tenir les épreuves de surf dans 3 ans lors des prochains JO organisés en France.


Car avec Kauli Vaast, Matahi Drollet et Mihimana Braye, on retrouve la crème de la crème de la jeune génération tahitienne, injouable quand il s'agit de surfer Teahupo'o. Les 3 surfeurs nous ont déjà prouvé à maintes reprises que c'était bien eux les boss du spot, eux qui ne ratent pas un swell, surtout quand ce dernier est XXL. 

Oui, les "boys" tahitiens, en compagnie d'une poignée d'autres, excellent aujourd'hui sur les spots de l'île mieux que personne. Pour Tikanui Smith, local qu'on ne présent plus, cela s'explique surtout par le progrès qu'il a pu y avoir en terme de matos. Si en 2011, seuls les fortunés surfeurs étrangers pouvaient surfer certaines vagues, ce n'est plus le cas aujourd'hui. En effet, les locaux peuvent désormais se procurer des jet-ski ce qui leur était difficile il y a encore quelques années. 

Et aujourd'hui les choses ont changé. Aujourd'hui, les locaux ont repris le pouvoir à Tahiti et ils dominent à nouveau la moindre vague de l'île avec un talent fou. Plus aucun surfeur étranger ne peut avoir la prétention de dire qu'il va les dominer dans leur jardin et il y a fort à parier que Kauli Vaast, Matahi Drollet, Mihimana Braye et Vahine Fierro donneront des sueurs froides à l'élite du surf mondial. Sans oublier Michel Bourez, Jérémy Florès et Johanne Defay qui seront eux aussi de la partie.

Oui les Français seront en force. 


Pour rappel, le Tahiti Pro, dernière épreuve de la saison "régulière", va venir déterminer le classement des recalés du CT ainsi que les 5 finalistes qui se disputeront ensuite le titre mondial à Trestles en septembre. Chez les hommes comme chez les femmes, elles qui n'étaient plus invitées à Tahiti depuis 2006...     

En attendant de voir le contingent tricolore briller on l'espère à domicile, rendez-vous hommes comme femmes au Mexique dès mardi prochain (10 août), du côté de Barra de la Cruz pour la 7e et avant-dernière étape de la saison. Saison qui pourrait bien être la dernière de Jérémy Florès, lui qui a déclaré juste après les JO, qu'il allait annoncer quelque chose dans les jours qui arrivent. 

Plus d'infos à venir. 

Classement World Tour hommes


Classement World Tour femmes

 
 
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
28/08/2019 - World Tour
Dans de grosses conditions, le Réunionnais a éliminé Kauli Vaast, tombeur lui du numéro 1 mondial Andino.
| 0 
08/08/2019 - World Tour
Le jeune tahitien vient remplacer Mikey Wright toujours blessé au dos.
| 0 
Hier à 17:25 - World Tour
Ces 3 surfeurs ont décroché le précieux sésame après leurs performances européennes lors des Challenger Series...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.