Tahiti Pro : Jérémy Florès en 1/4 !

World Tour - Dans de grosses conditions, le Réunionnais a éliminé Kauli Vaast, tombeur lui du numéro 1 mondial Andino.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Les conditions 

Le swell annoncé était au rendez-vous ! C'est le moins que l'on puisse dire. Teahupoo s'est réveillé et a offert aux compétiteurs des barrels de 2m à 3m50 en fonction de la journée. De bonnes conditions sont encore prévues aujourd'hui, ce qui devrait très probablement, amener les organisateurs à conclure la compet' dans la nuit. Cela devient en effet plus compliqué à partir de demain, avec du vent onshore et des conditions beaucoup moins favorables. Mais hier, surfeurs et spectateurs se sont régalés. 



Les Français

Commençons par celui qui a fait tomber de son piedéstal le numéro 1 mondial... Le jeune prodige tahitien, Kauli Vaast, s'était offert le droit de participer à ce Tahiti Pro après avoir remporté les Trials la semaine dernière. Et le jeune surfeur de chez Quik a fait bien mieux que de la figuration. Après avoir passé son 1er tour avant-hier, Kauli a brillamment remis le bleu de chauffe hier en sortant Kolohe Andino dans un heat en one-on-one. 

Kolohe Andino

Kauli Vaast


Kolohe a pourtant controlé le heat jusque dans les dernières minutes. Mais c'est à cet instant précis que Kauli, 17 ans, a décidé de sortir un barrel dont lui seul a le secret sur ce spot (et quelques très rares autres). Résultat, le numéro 1 mondial tombe face au jeune français. 12,16 points pour Kolohe contre 14,50 pour Kauli. Magique !



Et la nuit dernière a dû être très spéciale pour le Tahitien. Car quelques heures après avoir fait tomber Kolohe Andino, Kauli s'est retrouvé face à son héro et mentor chez Quik, Jérémy Florès. Un 1/8 de finale 100% Français lors duquel Jérémy a su faire parler son expérience. En scorant un 9,93 sur une bombe, Jérémy n'a pas laissé la moindre chance à Kauli. Les deux gladiateurs, armés chacun de leur casque, ont régalé pour un heat qui restera pour nous Français, dans les annales. 



En parlant du casque, il semble important de souligner que Jérémy et Kauli l'ont porté pendant toute la journée d'hier. Kauli qui nous a toujours habitué à le porter dans les grosses conditions tahitienne. Casque que l'on a également vu sur la tête d'Owen Wright à certains moments. Notamment dans son heat face à Soli Bailey. Tout comme Sebastian Zietz dans son heat qui l'opposait à Michel Bourez. Les mentalités commencent à changer et c'est tant mieux. 

Jérémy Florès


Avant de retrouver Kauli en 1/8, Jérémy avait sorti Wade Carmichael au 3e tour. Il prouve une fois de plus son aisance dans ce type de vague. Seul représentant Français en 1/4, il a semblé très à l'aise jusqu'à présent dans ces grosses conditions. 



Michel Bourez et Joan Duru ont eux aussi passé ce 3e tour sans grande difficulté. Le premier face à Sebastian Zietz, le second, face à un Willian Cardoso qui n'a surfé aucune vague dans le heat (2 pour être exacte, notées 0,50 et 0,93). On les croyait alors lancés. Mais les 1/8 leur ont été fatales. 

Michel Bourez


Michel Bourez est tombé face à un roc en la personne d'Owen Wright pour ce qui reste pour l'instant, le plus beau heat de ce Tahiti Pro. Owen Wright s'est imposé avec un score de 18,50 contre 18,10 pour Michel. Rageant pour le Spartan qui nous a offert avec l'Australien, un spectacle de toute beauté. Un de ceux qui nous font aimer le surf et qui justifie nos insomnies à 1h du matin. Malheureusement pour nous, ce duel de titans a tourné (cette fois) à l'avantage de l'Australien. 



Joan Duru quant à lui, a fait les frais d'un Adriano de Souza intenable et impressionnant depuis le début de cette compétition. Le champion du monde 2015, absent du Tour pendant 1 an l'année dernière pour soigner une blessure, n'a laissé aucune chance à Joan (17,50 contre 9,27). 

Joan Duru


Adriano De Souza


Les gagnants

Gabriel Medina... C'est vraiment et sans aucun doute, l'un des meilleurs sur ce spot de Teahupoo. En 1/8 de finale, le Brésilien, tenant du titre ici, a éliminé Griffin Colapinto avec la manière. Un heat scoré à 19,23 grâce notamment à un 10, venu récompenser un barrel complètement fou. C'est le premier 10 de la saison chez les hommes ! Le voilà qualifié pour les 1/4, où il ira défier notre Français Jérémy Florès. 

Gabriel Medina


Owen Wright, Adriano De Souza et Jadson André rejoignent les 1/4. Des 1/4 où figurent également Seth Moniz tombeur de Filipe Toledo ! Mais également Caio Ibelli et Jordy Smith. 


Les perdants


2019 n'est vraiment pas la saison de Julian Wilson. Déjà en difficulté depuis le début de la saison, l'Australien n'a pas semblé en mesure de rivaliser face à Jordy Smith lors des 1/8. Il s'est incliné assez logiquement sans avoir pu montrer ce dont il était capable. C'est une nouvelle désillusion pour l'Australien qui a vraiment dit adieu à tout titre de champion de monde. 


Julian Wilson


Un peu plus tôt, l'autre grosse déception est venue de Kelly Slater, éliminé par Jack Freestone.


Le King l'a reconnu lui-même après la série : "J'ai eu ma chance deux fois mais cela n'a pas fonctionné comme prévu. Je pense que ce résultat va me sortir du cadre, car il n'y a pas assez de points désormais pour me lancer dans la course au titre mondial, même si nous avons déjà vu dans l'histoire des choses étranges se produire. Ce sera difficile pour moi pour le reste de l'année, surtout après ce heat. "


Kelly Slater


Le wipeout de la nuit


Il est l'oeuvre de Kelly Slater...




La citation


Gabriel Medina : "Je me sens juste chanceux de pouvoir partager des vagues comme celle-là avec Griffin (Colapinto). C'était tellement agréable de pouvoir obtenir un neuf et un dix. J'attendais ce moment depuis le premier semestre de l'année - j'aime cet endroit, surtout quand les vagues sont comme ça - c'est pour ça que je vis, prendre une gauche et me caler dans le tube. Je pense que demain va être une autre bonne journée. Je suis contre Jérémy (Flores) qui est l'un des meilleurs ici, alors ce sera difficile. Nous devrions avoir d'autres bonnes vagues comme aujourd'hui, alors j'espère que nous pourrons en profiter tous les deux."


La vague de la nuit


Le 10 de Medina...




Programme


                                    
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
30/08/2019 - World Tour
Pour nous, la rechute est terrible. Nous venons de dire adieu au titre mondial.
| 0 
29/08/2019 - World Tour
L'Australien a pris sa revanche sur Gabriel Medina pour un rematch de la finale de l'année dernière.
| 0 
27/08/2019 - World Tour
Ce sera peut-être le plus gros swell depuis 2014. Souvenez-vous, c'était déjà énorme pour un CT !
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 0 
Et pendant ce temps, les vagues vie...
On a regroupé les images de line-ups vides en France et dans le monde. C'est beau mais ça pique un peu !
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.