Très gros swell attendu à Bells Beach !

World Tour - Kolohe Andino s'est fait envoyer en urgence depuis la Californie, son quiver de Margaret.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Si le surf professionnel a considérablement changé ces dernières années, il est une chose qui ne changera jamais. Pour avoir une belle compet', il faut.. des vagues ! Et après une nouvelle journée off, le Rip Curl Pro Bells Beach semble avoir toutes les peines du monde à se lancer. C'est ce qui fait le charme aussi d'une compétition en milieu naturel et tout le plaisir est dans l'attente. Mais cela pourrait bien changer très rapidement ! 

En effet, tous les report s'accordent pour dire qu'un swell très solide (historique ?) est attendu à partir de demain sur Bells. Un swell qui devrait continuer de grossir jusqu'à samedi, dernier jour de la waiting period. 


"On dirait bien qu'ils vont devoir surfer Hells beach d'ici la fin de semaine" précise avec excitation Schaler Perry, prévisioniste en chef chez Surfline. Schaler Perry qui avoue ne pas avoir pris beaucoup de plaisir depuis le début de ce Rip Curl Pro Bells Beach en annonçant les prévisions...  Jusqu'à aujourd'hui !

Que peut-on espérer pour cette fin de semaine ? 

"Mercredi matin (aujourd'hui) va démarrer lentement, mais le swell va grossir au fur et à mesure de la journée. Il ne devrait pas y avoir beaucoup de changements pour jeudi matin mais la nouvelle houle d'ouest, sud-ouest  devrait commencer à montrer signe de vie vers midi, apportant avec elle des vagues de 2m et plus et un vent offshore. Vendredi devrait proposer du surf "double overhead" le matin, puis "triple overhead" l'après-midi. Samedi, pour la dernière journée de la waiting period, le swell devrait être encore "double overhead" le matin avant de faiblir l'après-midi".

Tous les détails ci-dessous dans ce podcast (en anglais) : 


Actuellement, une série d'orages se déplace dans le sud de l'Australie, prenant la direction de la Tasmanie. Cela créer des conditions de mer parfaites. La houle préexistante dans l'eau contribue à alimenter la nouvelle houle plus grosse. C'est ce qu'on appelle le fameux "préchauffage du four". Une grosse houle qui s'accompagnera dès demain d'une période de 15 à 17 secondes... Si Bells a démarré lentement, la compétition pourrait bien se finir en feu d'artifice !

Voilà à quoi ressemble un gros Winkipop...


La question que tout le monde se pose désormais, c'est est-ce que ce swell viendra battre celui de Pâques 1981 ? Celui qui avait vu Simon Anderson débuter en thruster... Cette année là, les vagues atteignaient facilement les 5 mètres.

"Même si le swell est assez similaire à celui de 1981, la dépression n'est pas aussi importante que celle de l'époque" précise Surfline. "On est à peu près à 60% de ce qu'on a connu en 1981. Mais même si ce ne sera pas un swell historique, ça devrait quand même être l'un des plus beaux vu depuis des années". 

Les surfeurs vont devoir s'adapter

Même si le niveau entre les surfeurs s'est considérablement réduit ces dernières années, un swell de cette taille devrait favoriser les John John, Kelly, Michel Bourez ou encore Jordy Smith.

Pour Carissa Moore comme pour les autres, la fin de semaine risque d'être bien différente de la semaine dernière...

Mais plus que le niveau, la vraie question est de savoir si les pros seront assez bien équipés. Avec Margaret qui arrive vite, ont-ils pensé à prendre des planches un peu plus grandes avec eux ? On sait déjà que Kolohe Andino par exemple, s'est fait envoyer en fed-ex depuis la Californie, son quiver de Margaret. Carissa Moore, elle, devrait partir sur une 6'2 et Caroline Mark sur une 6'0. C'est ce que nous apprend Matt Biolos, shaper d'une partie des surfeurs du CT interrogé par Surfline

Mais il est de toute façon trop tard pour faire des changements dans notre Fantasy League...

Programme


Rip Curl Pro Bells Beach Men's Round 3 Matchups: 

Heat 1: Julian Wilson (AUS) vs. Kelly Slater (USA)  

Heat 2: Peterson Crisanto (BRA) vs. Michael Rodrigues (BRA)

Heat 3: Conner Coffin (USA) vs. Soli Bailey (AUS)  

Heat 4: Michel Bourez (FRA) vs. Ryan Callinan (AUS)  

Heat 5: Filipe Toledo (BRA) vs. Caio Ibelli (BRA)  

Heat 6: Mikey Wright (AUS) vs. Seth Moniz (HAW)  

Heat 7: Kolohe Andino (USA) vs. Jacob Willcox (AUS)  

Heat 8: Wade Carmichael (AUS) vs. Deivid Silva (BRA)  

Heat 9: Gabriel Medina (BRA) vs. Reef Heazlewood (AUS)  

Heat 10: Willian Cardoso (BRA) vs. Yago Dora (BRA)  

Heat 11: Owen Wright (AUS) vs. Ricardo Christie (NZL)  

Heat 12: John John Florence (HAW) vs. Jadson Andre (BRA)  

Heat 13: Italo Ferreira (BRA) vs. Jack Freestone (AUS)  

Heat 14: Ezekiel Lau (HAW) vs. Jeremy Flores (FRA)  

Heat 15: Kanoa Igarashi (JPN) vs. Adrian Buchan (AUS)  

Heat 16: Jordy Smith (ZAF) vs. Leonardo Fioravanti (ITA)



Rip Curl Pro Bells Beach Women's Round 3 Matchups: 

Heat 1: Lakey Peterson (USA) vs. Sage Erickson (USA)  

Heat 2: Johanne Defay (FRA) vs. Coco Ho (HAW)  

Heat 3: Carissa Moore (HAW) vs. Macy Callaghan (AUS)  

Heat 4: Nikki Van Dijk (AUS) vs. Courtney Conlogue (USA)  

Heat 5: Stephanie Gilmore (AUS) vs. Kobie Enright (AUS)  

Heat 6: Sally Fitzgibbons (AUS) vs. Malia Manuel (HAW)  

Heat 7: Caroline Marks (USA) vs. Bronte Macaulay (AUS)  

Heat 8: Tatiana Weston-Webb (BRA) vs. Brisa Hennessy (CRI)


Photo à la une : WSL / Kirstin Scholtz                

   
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
02/05 - World Tour
Un patron de retour, un champion du monde au ralenti, un vice-champion du monde à l'arrêt... Le point chez les...
| 0 
26/04 - World Tour
Plus de Français, John John en feu et les grosses conditions au rendez-vous. Retour sur cette solide journée !
| 0 
18/04 - World Tour
Joan Duru, lui, doit passer par un 2e tour de repêchage.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 4 
Webber Reefs veut nous débarrasser ...
Ces récifs artificiels promettent de transformer les plages fermantes en spots parfaits.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.