Tyler Wright et Filipe Toledo font tinter Bells Beach

World Tour - Le Brésilien prend la tête du classement mondial, l'Australienne s'en rapproche fortement.

Par - @surfsessionmag -
Photos ©WSL
Partager sur :   

Le Rip Curl Pro Bells Beach s'est conclue cette nuit par les victoires inédite de Tyler Wright et Filipe Toledo. Deux surfers qui ne s'étaient jamais imposé ici, mais dont les capacités à dominer un pointbreak de droites n'est une surprise pour personne.

On airait aimé voir les finales se dérouler dans les gros murs des jours précédents, mais la houle était nettement à la baisse pour proposer des vagues d'un bon 1,5m pour les demies, puis un gros mètre pour les finales. En revanche l'offshore permanant garantissait des faces de vagues ultra-lisses, permettant aux compétiteurs de planter leurs rails sans craindre de déjauger sur un petit clapot mal placé.



Tyler Wright fait la différence

Cette nuit on a retrouvé une Tyler Wright à son niveau de double championne du monde. Il suffit de regarder la diversité de turns qu'elle propose dès la première vague de la finale : tail-slide, throw-tail, floater, layback carve... Tout y passe ! L'australienne prend de contrôle de la série et ne fait qu'augmenter son total pour terminer avec près de 17 points. Voilà 6 ans que l'australienne n'avait pas gagné un CT dans son pays, gageons cela va lui ouvrir l'appétit avant de filer à Margaret River !



Carissa Moore était un peu en dessous dans cette finale, mais se consolera bientôt en portant le maillot jaune qu'elle a ravi à Brisa Henessy en la battant au tour précédent. Une demie très serrée, comme l'était celle opposant Tyler Wright et Courtney Conlogue, ce qui montre bien la qualité du plateau féminin cette année.

Filipe Toledo rafle tout

Après le choc des championnes du monde, la finale homme s'annonçait plus déséquilibrée... L'étonnant Callum Robson s'était qualifié en trouvant les plus grosses vagues de sa demie face à Jack Robinson. Mais en finale, le rookie va montrer quelques failles en tombant sur certaines vagues, tandis que Filipe Toledo fait preuve de maitrise de bout en bout. Les petites conditions limitant un peu la longueur des carves, il en profite pour ajouter quelques rotations aériennes, notamment un enchainement alley-oop - air reverse qui montre bien qu'il fait absolument ce qu'il veut sur la vague. C'est déjà son air-game qui l'avait permis d'éliminer Ethan Ewing en demie, ce dernier semblant incapable de s'adapter aux maigres conditions du jour. C'est donc finalement assez facilement que Toledo met la main sur le trophée et la position de leader au classement.



Les meilleures vagues de la compétition

  

 

      

 

 

           
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
16/04 - World Tour
Et ce n'était pas la seule série spectaculaire des quarts du Rip Curl Pro Bells Beach !
| 0 
15/04 - World Tour
Johanne Defay elle, éliminée malheureusement aux portes des 1/2.
| 0 
14/04 - World Tour
Au terme du plus beau duel one on one de la saison. Fanning a lui éliminé l'actuel numéro 1 mondial Igarashi.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.