Une OPA sur l'ASP ?

World Tour - Une rumeur très sérieuse fait état d'un rachat possible de l'ASP mené entre autres par le manager du 'King', Terry Hardy, dans le but éventuel de redonner à l'instance majeure du surf professionnel son indépendance face aux marques.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

C'est un fait, depuis plusieurs mois l'ASP est dans une mauvaise posture. Manque cruel de moyens, annulation et rétrogradation d'événements, migration des compétitions vers les grandes villes et absence totale d'indépendance face aux marques qui détiennent les droits d'image : le World Tour ne fait manifestement plus rêver les surfeurs pros et les fans.

Il y a quelques mois, nous avions déjà abordé le sujet lorsque la question de faire payer le webcast pour pallier au manque de moyens avait fait son apparition sur le devant de la scène. Nous avions à cette occasion questionné Franck Lacaze, l'une des voix du webcast français, qui déjà avait évoqué le besoin essentiel pour l'ASP de récupérer le contrôle sur l'ensemble des droits d'image et de webcast du Tour, afin d'avoir une chance de sortir la tête de l'eau. Aujourd'hui, il semblerait que certains ait décidé de prendre les devants pour faire bouger les choses. Une enquête très sérieuse menée par le site Australian Surfing Life vient de révéler l'existence d'une nouvelle rumeur qui pourrait bien bouleverser le monde du surf professionnel : l'ASP pourrait être sous le coup d'une OPA (offre publique d'achat) qui devrait éclater au grand jour lors de l'US Open of Surfing à la fin du mois.

A l'origine de cette nouvelle tentative de coup d'Etat, les mêmes qui déjà en 2009, autour du manager de Kelly Slater, Terry Hardy, et du 'King' en personne avaient tenté de mettre en place un Rebel Tour qui avait finalement tourné court. Si Terry semble être complètement concerné par cette tentative de récupération de l'ASP, Kelly semble lui cette fois un peu plus en retrait.

"Je sais qui est impliqué là-dedans, mais honnêtement je ne connais pas les détails (par choix)", déclarait Slater à Surfing Life. "Je suis resté en retrait de tout ça. Il ne reste que quelques semaines et nous saurons tous. C'est mieux que d'essayer de faire des prédictions. L'US Open, à ce que j'ai entendu, devrait être le moment de la nouvelle."

Kelly au banquet de l'ASP / Kirstin

Pas plus de détails, donc, mais une rumeur qui semble bien être fondée même si les surfeurs pour l'instant se refusent à faire trop de commentaires, à l'image de Kieren Pierrow, représentant des surfeurs du Tour à l'ASP, qui lui non plus ne nie pas la rumeur mais se refuse à tout commentaire du fait de sa position.

Une chose est sûre, depuis la démission de Brodie Carr de la présidence de l'ASP il y a six mois, suite au mauvais calcul de points qui avait entraîné le couronnement prématuré de Slater, l'Association du Surf Professionnel n'a jamais été aussi vulnérable. Les voix se multiplient pour demander avec vigueur à l'ASP de récupérer les droits d'image, afin de s'assurer une totale indépendance qui aurait pu notamment éviter une rétrogradation de l'épreuve de J-bay en 6*. Car c'est bien cette affaire, entre autres, qui a mis le feu aux poudres. Et les conditions extraordinaires qui touchent J-bay depuis le début de la compétition il y a deux jours, ont fini de creuser l'amertume de l'ensemble des surfeurs du Tour.

"C'est une position très précaire en ce moment", déclarait Brodie au site australien. "Les temps ont changé. Nous sommes chanceux de voir Billabong continuer avec Teahupo'o et Pipe cette année. Je suis surpris qu'ils n'aient pas essayé d'annuler ces compétitions... Le prix pour organiser un événement ne cesse d'augmenter. Cela coûte entre 2.5 et 3 millions de dollars. Ca fait beaucoup de t-shirt à vendre... L'époque dans laquelle nous sommes à présent est un nouveau terrain pour tout le monde. Les actionnaires et les petits comptables du monde vont avoir leur mot à dire là-dessus. C'est très difficile."

Kelly, Kieren et Belly à Pipe l'hiver dernier / RF

Brodie Carr n'est pas le seul à reconnaître la difficulté actuelle qui, comme le pensent Kieren Perrow et beaucoup d'autres, est très largement engendrée par la dépendance de l'ASP aux marques.

"Je pense que l'ASP est vulnérable à cause de sa dépendance au marques majeurs du surf. Je l'ai toujours pensé et je pense que c'est partagé par tous les surfeurs du tour. Ils en sont conscients depuis longtemps. Je pense que l'on a atteint le sentiment que le Tour n'optimisera plus son potentiel sans que les marques lâchent un peu de terrain... Je crois que c'est la clé."

Un sentiment que le 'King' Slater partageait déjà en 2009 lorsqu'il justifiait la création de son Rebel Tour avorté.

"L'ASP ne détient pas ses propres droits médias, les sponsors des événements les détiennent," déclarait-il à  l'époque à Australian Surfing Life. "Cela limite et stop effectivement toutes chances de faire du business en dehors de ce qui est contrôlé par les sponsors actuels, et les sponsors des événements ne sont pas prêts de lâcher ces droits. Ce changement pourtant serait clairement la meilleure chose pour les surfeurs eux-mêmes. Cela fournirait la meilleure plateforme pour montrer le surf et créer le format le plus dynamique, qui donnerait à chacun la meilleure chance de donner le top de sa performance.

La tentative d'OPA sur l'ASP qui pourrait être dévoilée au grand jour dans quelques semaines, devrait donc avoir pour but d'obliger les marques à libérer un peu de terrain afin de constituer un World Tour de nouveau "par et pour les surfeurs", avec un gage certain de qualité qui réconcilierait les fans avec la compétition. Si cela devait être le cas, il y a fort à parier que Kelly, pour l'instant en retrait, jouerait un rôle majeur dans les décisions à venir. D'ici là le mystère reste entier, mais soyez patients, l'US Open se tiendra du 30 juillet au 5 aout prochains.

Retrouvez l'intégralité de l'enquête sur le site d'Australian Surfing Life.

 

Partager sur :   
COMMENTAIRES (3)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Guy - le 11/07/2012 à 18:29
Voir définition de OPA
Amicalement ;)
Répondre
florian glappey - le 12/07/2012 à 02:03
Offre Public D'achat.
Répondre
guy - le 12/07/2012 à 13:15
Complot! ce n'est pas Guy qui a écrit le message incompréhensible ci-dessous!
Répondre
Articles relatifs
| 1 
22/02/2018 - World Tour
Rétrospective de ces surfeurs ayant décidé de quitter le meilleur job de la planète.
| 0 
19/02/2018 - World Tour
Annoncé officiellement champion du monde, Kelly doit rendre son titre 2 jours plus tard !
| 0 
21/11/2017 - World Tour
La petite nouvelle du calendrier 2018 du CT avait déjà rugi en 2013, pour une édition épique.
| 2 
06/11/2016 - World Tour
Après deux saisons sur le QS, la Française est parvenue à arracher la qualification et retrouvera l'élite l'an...