We miss Dane Reynolds

World Tour - Dane Reynolds ne participera pas au Billabong Pro J-Bay. Retour sur une personnalité et un talent uniques qui commencent à manquer au Wolrd Tour

Par - @romainferrand -
Dane Reynolds  
Partager sur :   

On attendait la nouvelle avec impatience, notamment depuis la déclaration de Mick Fanning dans une interview il y a quelques jours laissant sous entendre un retour du prodige californien pour J-Bay. Elle vient de tomber.

Malheureusement, pour la quatrième fois cette année, Dane Reynolds est contraint d'abandonner suite à une instabilité persistante de son genou blessé depuis décembre dernier. Il ne participera donc pas à l'épreuve sud-africaine du World Tour et sera remplacé par Cory Lopez qui, déjà sélectionné pour le Rio Pro, avait créé la surprise en éliminant Kelly Slater.

C'est une déception, à nouveau, pour tout ceux qui voient en Dane, l'une des pièces maîtresse du circuit ASP, imprévisible et génial, capable d'apporter cette touche d'excentricité et de culot qui contraste avec la rigueur parfois lassante du World Tour. Si le Californien, à travers sa personnalité, son charisme et son style qu'il exprime dans ses divers projets photos et vidéos, est souvent en marge du reste des surfeurs, il n'en est pas moins extrêmement talentueux.

En 2007, Dane Reynolds se classe à la seconde place du WQS (derrière Jordy Smith) et se qualifie pour le World Tour après une seule année passée sur le WQS, ce qui consitue déjà une très grosse performance. Mais la performance est d'autant plus grande qu'il incarne le surf de demain avec une vision différente du surf de compétition. Fini le surf stéréotypé et bridé pour coller aux critères de jugement, il n'hésite pas à envoyer toutes sortes de manoeuvres aériennes new-school lors de ses heats comme s'il était en freesurf et c'est ce qui fait sa réputation. Tirant manifestement son style du skate qu'il a énormément pratiqué par le passé, il s'est aussi démarqué en raccourcissant systématiquement la taille de ses planches afin d'accroître la radicalité de ses manoeuvres. Le résultat est là, à chaque compétition, il y a LA manoeuvre de Dane Reynolds qui marque tous les esprits.

De plus en plus de surfeurs suivent les traces de Dane Reynolds, notamment le Sud Africain Jordy Smith et le jeune Brésilien

Gabriel Medina. Les Kolohe Andino, Evan Geiselman et consors sont des riders, eux aussi, qui n'hésitent plus à taper des manoeuvres newschool et qui profitent des nouveaux critères de jugement pour s'exprimer. Attention cependant à ne pas tomber dans le ridicule, et oublier le sens primaire du surf : la glisse et la bonne trajectoire !

Malgré sa "nonchalance", Dane finit à la quatrième place mondiale pour l'année 2010. Après une blessure contractée à Hawaii en fin d'année dernière, Dane Reynolds n'a toujours pas fait son retour sur le WT malgré un passage lors du prime de Lower Trestles (Californie) scorant au passage l'un des moves de la compétition.

Lors d'une récente interview, Mick Fanning, qui était en trip avec lui au Mexique, déclarait avoir été impressionné par Dane qui, selon lui, n'était pas près d'arrêter le World Tour et serait probablement de la partie à J-Bay. Cela ne sera donc malheureusement pas le cas. Il faudra attendre le mois d'août et l'épreuve de Teahupo'o pour le voir à nouveau s'exprimer devant les juges du World Tour, avant qu'il ne soit probablement rétrogradé sur les Prime et les 6* lors du changement de classement de mi-saison du WT, en septembre.

En attendant, Dane continue sa production vidéo. Après avoir bouleversé le surf aérial dans l'incontournable Modern Collective de Kai Neville, il sera à nouveau présent dans le second opus du réalisateur intitulé Lost Atlas, qui sortira début août.

Pour vous faire patienter d'ici là, voilà un lien vers Lost Interest, la dernière vidéo produite par Dane et décrite de la sorte par ses soins :

"Lost Interest. Comme un enfant des mêmes parents que Lost Atlas; à l'exception qu'il n'a pas reçu assez d'aliments quand il était dans le ventre de sa mère. Il est né trop tôt, n'a jamais fait aucun sport ni quoi que ce soit d'autre et a grandi avec un régime draconien de Fast Food. Maintenant il a 13 ans et en plus de ça, il fume des cigarettes et joue à World of Warcraft jusqu'à tôt le matin."

De quoi avoir un bref aperçu du personnage...

 

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 7 
24/02/2012 - World Tour
Billabong a annoncé le retrait de l'épreuve sud-africaine du calendrier World Tour pour des raisons économique...
| 0 
24/07/2011 - World Tour
Comme en 2010, le Sud Africain Jordy Smith gagne chez lui, en tenant tête à Mick Fanning lors de la finale du ...
| 0 
21/07/2011 - World Tour
Michel Bourez a excellé ce matin dans des vagues propres d'un mètre, tandis que les prévisions de houle pour l...
| 0 
18/07/2010 - World Tour
Les quarts de finale viennent d'être lancés et promettent des duels intéressants.