(Best of) Gatien Delahaye deuxième du Ballito Pro

Compétition - Un énorme résultat en Challenger Series, car Rio Waida est juste trop fort cette année.

Par - @surfsessionmag -
Photos ©WSL
Partager sur :   
Initialement publié le 10/07/2022

Troisième date sur le calendrier très select des Challenger Series qui en compte huit, le Ballito Pro aura plus brillé par son enjeu et le le niveau de surf proposé que par ses conditions restées relativement médiocres toute la semaine. Mais pour voir un Français cartonner, ça valait le coup de regarder...

Il n'y en pas eu beaucoup des comme ça...


Le déclic Gatien Delahaye

A 25 ans, Gatien Delahaye continue à progresser années après années. Le Guadeloupéen compte plusieurs victoires et finales en QS, mais jamais dans une compétition de ce niveau. Car après Michel Bourez à Hossegor, c'est seulement la deuxième fois qu'un Français atteint la finale d'un Challenger Series

C'est peu dire que Gatien a croisé de bons surfeurs sur son parcours. Il commence par dominer des cadors comme l'ancien CT Jesse Mendes au premier tour, puis Eithan Osborne au second, et prend encore en confiance en devançant la sensation Eli Hanneman au round of 24.

Voilà déjà les man-on-man où il retrouve Eithan Osborne, et cette fois un seul peut passer. Le Français prend l'avantage avant que l'Américain ne place une belle combinaison de manoeuvres pour prendre la tête. A deux minutes de la fin, Delahaye envoie un air reverse, salue le public et les juges qui lui accordent logiquement la victoire. Direction les quarts de finale où il fait face à Jacob Willcox. Cela débute serré, chaque surfeur trouvant une vague à deux manoeuvres. Mais tandis que l'Australien cale, Gatien accélère et domine largement la suite de la confrontation.

Gatien Delahaye

Il ne reste plus que 4 surfeurs en course. Rio Waida livre d'abord une belle bataille aérienne à Keanu Asing qu'on connait mieux comme ancien vainqueur du Pro France.

La demie "européenne" démarre bien plus lentement. Sur un spot qui tourne au ralenti, Gatien Delahaye et Leo Fioravanti passent plus de 20 minutes à galérer avant d'arriver à enchainer deux manoeuvres. A trois minutes de la fin chaque surfeur traine encore un 2 dans sa ligne de score et ce n'est plus le moment de faire le difficile. Sur une vague qui ferme rapidement, Gatien tape un gros reentry. Ça vaut 3 points, c'est pas la vague de sa vie, mais c'est bien celle qui le qualifie !

Gatien Delahaye

La finale oppose donc Gatien au phénomène Rio Waida qui a remporté le dernier CS à Manly. Le duel tourne vite à l'avantage de l'Indonésien qui en plus de claquer des turns, trouve une rare section à tube. Gatien se relance avec un bon air reverse pour se donner une chance, mais l'Indonésien en place un plus critique deux minutes plus tard. Rien à faire, la plus haute marche du podium est encore pour lui !

« Je suis vraiment heureux, c'est certainement le meilleur jour de ma vie, a déclaré Delahaye. J'ai passé beaucoup de temps à m'entraîner et à me préparer pour ces compétitions. J'ai eu un choc au début de cette année, donc j'ai dû faire un "reset" et j'ai abordé cette compétition avec un autre état d'esprit. Je l'ai pris comme un surf libre, c'est là que je surfe le mieux et c'est ce que j'ai fait pendant toute la semaine ici. Je suis tellement heureux » a-t-il déclaré au micro de la Fédération française de surf.

Rio Waida

Le parcours des autres Français

On attendait Maxime Huscenot après sa 3e place sur sur la Gold Coast. Il tombe sur une série difficile au deuxième tour, et s'arrête là comme Tristant GuilbaudThomas Debierre et Joan Duru.
Tristan Guilbaud

C'est déjà difficile de passer un tour dans ces compétitions très relevées, mais Tim Bisso a fait beaucoup mieux. Après un premier tour gagné devant un ancien du CT (Morgan Cibilic), Il devance Evan Geiselman et Billy Stairmand au tour de 48, avant d'éliminer Vasco Ribeiro au round of 24.
Tim Bisso

Il faudra tout le talent de Mateus Herdy pour arrêter son parcours alors qu'il ne reste plus que 16 surfeurs en course. Il faut dire que le jeune Brésilien se régale dans ces petites rampes, et va chercher dans les airs le meilleur total de toute l'épreuve (17,24). Bisso termine 9e, c'est son meilleur résultat cette année.
Vahine Fierro

Dans la compétition féminine remportée par l'australienne Molly Picklum, deux françaises se sont glissées parmi les 16 dernières compétitrices. Vahine Fierro et Tessa Thyssen ont admirablement navigué les séries à 4 avant de tomber respectivement face à Alyssa Spencer et Bettylou Sakura Johnson, deux surfeuses habituées des places d'honneur sur ce circuit.
Tessa Thyssen

Classement et conséquences

Avec cette incroyable deuxième victoire consécutive en Challenger Series, Rio Waida tient sans doute déjà sa qualification pour le CT 2023. Leo Fioravanti a beau perdre la tête du classement, une demie le rapproche également d'un retour sur le dream tour.

Pour les Français il ne faudra rien lâcher. Huscenot et Delahaye ont leur place dans le top 10. Bisso 20e, Couzinet 28e, et Braye 29e sont en embuscade... La route est longue mais on sait désormais que nos surfeurs ont le niveau pour rivaliser avec les meilleurs. Rendez-vous à l'US Open d'Huntington dès le 30 juillet !

                           
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
03/12/2022 - Compétition
Sophie McCulloch crée la surprise. Les Challenger Series sont finis, on connait tous les qualifiés pour le CT ...
| 0 
01/12/2022 - Compétition
Historique pour le Maroc ! "Je suis vraiment fier de moi, fier de montrer aux gens du Maroc et à la nouvelle g...
| 0 
10/09/2022 - Compétition
Avec un titre mondial à défendre à Huntington Beach dès la semaine prochaine.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.