Chippa Wilson : l'interview

Interview - Rencontre avec le surfeur Australien dont la vidéo a bluffé tout le monde il y a quelques mois.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Chippa Wilson. Ce mec était un parfait inconnu il y a encore quelques mois. Jusqu'au jour où une vidéo de lui s'est répandue comme une traînée de poudre sur le web et en a scotché plus d'un. Tout le monde se demandait alors qui était ce blond hardcore, au style incroyablement moderne et efficace.

Grâce à ce clip, Chippa a pu laisser tomber son taff de menuisier et a enchaîné les contrats de sponsoring. Gérant plutôt bien cette notoriété soudaine, il en profite pour le moment en voyageant à bloc et vivant son truc à fond !!

surfsession.com s'est entretenu avec ce surfeur qui à coup sûr va continuer à faire parler de lui dans les prochains mois. Magnéto :

Salut Chippa. Tu peux te présenter en quelques mots ?

Yo, je m'appelle Chippa Wilson, j'ai 22 ans et je vis à Cabarita Beach (New South Wales, Australie). Je suis sponsorisé par Analog, Anon Sunglasses, Kustom, SkullCandy, Nixon, Famous, FCS et Shaping Co. Surfboards. Il y a quelques mois, j'étais encore ouvrier menuisier et également apprenti élagueur.

Ta vidéo a été vue des milliers de fois sur le Web et a scotché pas mal de monde. La plupart t'ont découvert grâce à elle. Tu peux nous en dire un peu plus sur ce clip et expliquer ce que ça a changé pour toi ?

Pour être honnête, je ne savais pas que les vidéos pouvaient voyager si loin sur le web (rires). Je l'ai juste téléchargé sur le site d'un magazine Australien et mon pote Nick Brooks (le réalisateur du film) l'a mise sur Vimeo. Sans qu'on s'en rende compte, la vidéo tournait déjà dans le monde entier ! C'était cool à voir. Désormais, je voyage en surfant des spots dont je rêvais depuis que j'étais petit. Je voudrais remercier tous ceux qui l'ont regardé, je suis vraiment super content.

Tu en es où avec les compétitions pour le moment ? Tu aimes ça ?

Oui, les compétitions sont cool. J'aime en faire, mais je crois que mon style ne correspond pas trop aux critères de jugement pour le moment. Et puis, ça coûte vraiment cher de faire des compètes, alors j'attends d'être prêt ! J'en fais quelques-unes dans mon coin, c'est tout pour le moment.

A l'eau, ton style est très moderne et radical ? Quelles sont tes influences ?

Je m'inspire du snowboard et un peu du skate aussi. J'aime essayer différents tricks quand j'en ai l'occasion et aussi pousser haut et fort. Les snowboarders font des trucs de dingue, tellement haut, des rotations énormes….Ce qu'ils font est complètement taré. En plus ils ont un style de dingue. C'est de ça dont je m'inspire.

Qui sont tes surfeurs préférés ?

Dane Reynolds, Josh Kerr, Dion Agius... le genre de gars qui se font plaisir et font des trucs de fou à chaque session tu vois !

Peux-tu nous décrire le type de planches que tu surfes ?

Dernièrement, j'ai surfé un petit fish Shaping Co 5'6". Elle est large au milieu puis assez droite jusqu'au tail, qui est un petit swallow. Les vagues sur la Gold Coast sont terribles depuis quelque temps donc c'est la planche parfaite.

Quel genre de musique tu écoutes avant d'aller surfer ?

Dernièrement j'ai écoute des groupes comme Angels And Airwaves, du punk old-school comme A.F.I, Blink 182. Mais ça peut aussi être du rap comme Lil Wayne. Ça dépend de l'humeur en fait. Ce qui est sûr, c'est que t'entendras pas de Short Stack (un groupe pop Australien) dans ma caisse !

Tu es allé à Hawaii en décembre. C'était ton premier séjour là-bas ?

Oui, j'ai passé 2 semaines sur le North Shore, c'était une première. Ça a été un moment génial, on a eu du swell durant tout le trip. J'ai eu la chance de voir l'Eddie Aikau et aussi le Pipe Masters. J'ai adoré surfer à Log Cabins et Rocky Point...

Tu viens de passer quelques semaines aux Etats-Unis. Tu y as fait quoi ? Quelles sont les différences majeures entre les US et l'Australie ?

Je devais n'y passer que 2 semaines mais au final j'y suis resté 2 mois. C'est un endroit cool pour traîner ! La nourriture et la bière ne sont pas chères et vraiment bonnes et tout le monde est sympa. J'étais là-bas pour rencontrer la branche US de mon sponsor Analog et faire des images pour un film, mais on n'a pas eu trop de swell. Pour ce qui est des différences entre les U.S et l'Australie, je dirais la nourriture, les routes et les voitures qui sont bien plus grosses qu'en Australie, sans parler qu'ils roulent de l'autre côté par rapport à nous. Je dirais aussi que les Ricains sont plus entiers que les Australiens.

Tu es déjà venu en Europe ? Si c'est pas le cas, on peut espérer t'y voir bientôt ?

Non, je ne suis encore jamais allé chez vous mais j'adorerais vraiment. Vous avez l'air d'avoir des vagues incroyables…

Bon, et quelles sont tes résolutions pour 2010 ? Arrêter de boire ? de fumer ??

Humm oui, j'essaie de me calmer un peu sur les sorties et de faire du mieux que je peux cette année. Je compte faire un peu d'entraînement aussi. Mais bon, on verra bien ah ah !

Sérieusement, quels sont tes plans pour 2010 ?

Je pars pour l'Indo en février pour filmer, puis peut-être encore aux États-Unis. J'espère aussi pouvoir venir en Europe et vous rencontrer !

Interview : Romain FERRAND

POUR (RE)VOIR LA VIDEO DE CHIPPA : SURF SESSION.TV

Photos : www.carlsteindler.com / Analog

Mots clés : chippa wilson, interview
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
07/06 - Interview
5 minutes au téléphone avec le longboardeur français, récent 3e des championnats du monde.
| 0 
10/05 - Interview
Entretien avec la chargeuse doublement récompensée cette année lors des XXL Big Wave Awards.
| 0 
09/01 - Interview
Entretien avec le shaper à l'origine de la célèbre Hypto Krypto, vendue à des milliers d'exemplaires.
| 0 
09/11/2018 - Interview
Le chanteur basque revient d'un surf trip aux Mentawai où il a tourné son dernier clip : Loin de nos rives.