Fantasy League : les choix de la rédac' pour Rio !

World Tour - Il n'est jamais trop tard pour réagir... Yago Dora et Jack Freestone vont nous sortir de l'impasse.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Si nous pensions avoir touché le fond après Keramas (250e place), voici que Margaret River nous a mis dans le rouge complet. Avant le début du Oi Rio Pro qui démarre demain, nous pointons à une lamentable 260e place sur 446. Et nous ne sommes pas bien meilleurs chez les filles, où nous stagnons à la 57e place sur 134...

Pour Rio, nous avons décidé de faire ça sérieusement car c'est maintenant ou jamais. En cas de nouvelle contre perf', nous pourrions bien voir nos espoirs de titre s'échapper pour de bon... 

Un point sur les prévisions

De super conditions sont attendues selon Surfline. Le swell sera au rendez-vous dès le premier jour de compétitions et ne devrait que grossir dans les jours qui suivent. Des vagues d'1 m 50 sont attendues jeudi au lancement de la compétition. Le swell augmentera considérablement puisque des conditions de 2 m à 2 m 50 sont attendues pour le lendemain.


Chez les hommes


Gabriel Medina

Medina est déjà l'un des surfeurs les plus faciles à choisir quand l'event n'a pas lieu au Brésil. Alors imaginez quand il s'agit d'une étape à Rio... Le Brésilien va se voir porter par une armée auriverde sur la plage, sans compter que contrairement à d'autres Brésiliens, les grosses conditions annoncées ne devraient pas le mettre en difficulté. Quel meilleur endroit pour claquer une première victoire cette saison ?

Titillé et challengé par John John, Medina va vouloir briller à domicile. Après 2 17e place à Margaret et à Keramas, nul doute que le champion du monde en titre va se ressaisir. Jamais il n'a enchaîné 3 contre perf' à la suite. Ce n'est certainement pas au Brésil que ça arrivera. Du moins c'est ce que nous espérons. 

Medina avait atteint les 1/4 l'année dernière.

Yago Dora

Etape brésilienne oblige, il nous a semblé obligatoire de miser sur les Brésiliens. Mais parce que nous savons que nous ne ferons pas la différence au classement avec Toledo, Medina ou Ferreira, nous avons décidé de miser sur Yago Dora pour nous sortir de notre mauvaise place. Très à l'aise dans les airs, Yago Dora sait également s'adapter aux conditions un peu plus grosses comme c'est prévu. Sans parler que le simple fait d'être Brésilien lui donne un avantage conséquent sur cette étape.

Encore plus qu'ailleurs, c'est là que l'armada brésilienne va vouloir briller. Et derrière les 3 ogres brésiliens que sont Toledo, Ferreira et Medina, Yago Dora pourrait bien devenir le 4e mousquetaire, lui qui a fait un 1/4 de finale ici-même l'an passé. Notre plus gros pari. 

C'est notre plus gros pari.

Filipe Toledo

Ce fut certainement le choix le moins difficile à faire. C'est probablement aussi un choix qui ne nous rapportera pas beaucoup de points tant nombreuses vont être les personnes à le choisir dans leur team. Il suffit de regarder sa performance XXL de l'année dernière pour s'en convaincre.

Toledo, est en compagnie de De Souza et John John, le seul surfeur à avoir remporté 2 fois cet event. Il est chez lui, et malgré la taille annoncée, semble être l'un des surfeurs les plus en mesure de scorer. 6e du classement général, Toledo pourrait bien signer sa première victoire de la saison à la maison. Nous y croyons.  

Intenable l'année dernière, Toledo pourrait bien remettre ça.

Italo Ferreira

A l'instar de Medina ou encore Toledo, Italo s'est imposé comme un titulaire indiscutable de cette liste. 3e du classement général, Italo est très régulier cette saison avec notamment une victoire et deux 5e place. Seul petit doute, les grosses conditions attendues qui ne devraient pas lui permettre de s'envoler autant que souhaité. Nous tentons quand même le pari car cela serait encore plus risqué de le laisser de côté. 


Kelly Slater

Le King is back. Après un premier event complètement raté sur la Gold Coast, Kelly a enchaîné 2 belles perf' à Bells d'abord puis à Keramas. Même si cela fait très longtemps que l'Américain n'a plus performé au Brésil, les solides conditions attendues jouent en sa faveur. S'ils avaient annoncé 1m20, nous n'aurions pas donné cher de la peau de l'Américain au milieu des Brésiliens. Mais les grosses vagues attendues devraient lui permettre de tirer son épingle du jeu.

Sans parler du fait que si Kelly souhaite décrocher un billet pour les J.O, il se doit de refaire son retard sur John John, mais surtout sur Conner Coffin et Kolohe Andino. Car seuls les 2 premiers américains du CT décrocheront directement leur billet pour Tokyo. S'il reste encore du temps, le King serait inspiré de ne pas trop en perdre en route. Il le sait, ne pense qu'à ça et va donc être redoutable. 


Jack Freestone

Oui c'est notre poulain cette saison et alors ? Nous restons convaincu qu'il finira par claquer une grosse perf'. Nous ne pouvons plus nous permettre de ne pas le choisir. Nous avons trop misé sur lui. Jack nous a fait perdre trop de points, pour prendre le risque de le retirer alors que nous savons qu'il va finir par scorer. Très à l'aise dans les airs, Jack l'est aussi dans les gros barrels comme il a pu nous le montrer cette hiver sur la Gold Coast avec le cyclone Oma.

Certainement l'un des surfeurs les plus armés pour faire face à cette vague brésilienne. De plus, l'Australien a annoncé cette semaine son mariage avec Alana Blanchard... Et ça, on sait tous que ça donne des ailes ! Ce 5e event sera le bon. 


Jesse Mendes

Nous hésitions entre lui, Jadson Andre et Griffin Colapinto. Si l'Américain ne semble pas encore tout à fait remis de sa blessure, Jadson Andre, lui, a perdu sa place dans cette liste après tirage au sort. Jesse Mendes fait donc son apparition et nous avons toutes les raisons de croire qu'il saura nous le rendre. D'abord c'est un Brésilien. Il part donc avec un avantage certain.

D'autre part, il voudra se rattraper de sa grosse contre perf' l'année dernière (éliminé dès le 2e tour). Ok, ce n'est pas un bon argument... Mais parfois, sans savoir pourquoi, il est possible de ressentir les choses. Choisir Jesse n'est pas un choix rationnel. Mais nous le sentons bien. 


Joan Duru

Si c'est aussi gros qu'annoncé, Joan Duru sera au rendez-vous soyez-en certains. C'est toujours dans les grosses conditions que le Landais répond présent. Il adore ça. De plus, Joan a pu venir ces derniers jours se ressourcer et faire le plein de bonnes vibes chez lui à Hossegor. Il sera dans un premier tour 100% Français face à Jérémy Florès et Michel Bourez. Il va nous faire vibrer, on le sent. 


Chez les femmes

 

Carissa Moore

L'Hawaïenne n'a toujours pas gagné d'event cette année, son envie de victoire grandit et sa détermination aussi. Après une 3e place à Margaret, Carissa s'approche toujours un peu plus du podium. Cette fois c'est la bonne ! De plus, de solides conditions sont annoncées et on sait que cela n'effraie aucunement la triple championne du monde. Bien au contraire. 


Lakey Peterson

Elle se remet fraîchement de sa victoire à Margaret. Une excellente dose de confiance en soi qui nous laisse croire que l'Américaine est capable de grandes choses. L'année dernière, Steph Gilmore lui arrachait le trophée du Rio Pro, autant dire qu'elle sait comment dompter les vagues brésiliennes. Elle mérite toute notre confiance pour cet event. 



Tatiana Weston Webb

On a le pressentiment que Tatiana va tout déchirer sur cet event. Tout d'abord, elle sort d'une formidable perf' à Margaret où elle termine 2nd. Ensuite, même si elle a grandi aux Etats-Unis, Tatiana surfe aujourd'hui sous les couleurs du Brésil, son pays natal. Alors en y réfléchissant, Tatiana a toutes les raisons de survoler cette compétition. 



Silvana Lima

On ne pouvait pas regarder l'event brésilien sans avoir une autre surfeuse brésilienne dans nos picks. D'autant plus, que du côté des garçons, nous avons eu la main un peu lourde. Nous devons continuer dans notre cohérence. Son surf puissant saura parfaitement s'adapter aux grosses conditions prévues pour la compétition. On imagine aussi que sur la plage, les locaux seront nombreux à supporter leur surfeuse nationale, et l'air de rien, ça donne de la force.


Pas encore inscrit ? Il n'est pas trop tard pour nous rejoindre ! 

1) Créez un compte WSL (ça prend 20 secondes et c'est gratuit)

2) Cliquez sur les liens ci-dessous, rejoignez la league et insérez le code. On paye notre tournée aux vainqueurs !

League Homme :

Lien league homme
Nom : Surf Session Magazine
Code : Quivagagner?

League Femme :

Lien league femme
Nom : Surf Session Magazine
Code : Quivagagner?

                        
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
16/10 - World Tour
Joan Duru sera-t-il remis de la victoire de Jérémy ? Nous pensons que oui. Léo Fioravanti aussi.
| 0 
02/10 - World Tour
Après l'étape la moins passionnante du Tour (à notre humble goût) place à la plus excitante !
| 0 
23/09 - World Tour
De notre côté, on aborde la fin de saison en roue libre...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.