Kalbarri : les locaux font de la résistance

World Tour - Entre les locaux et la WSL, le combat ne fait que débuter en ce qui concerne l'organisation d'une étape du CT.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Rappelez-vous. Sérieusement mis à mal cette année avec deux attaques consécutives de requins, le Margaret River Pro devrait bien perdre sa place sur le World Tour.  Suspendu dans un premier temps, puis annulé pour enfin se terminer en Indonésie à Uluwatu, le Margaret River Pro version 2018 risque bien d'avoir fait ses adieux aux surfeurs du Tour. Et mi-juillet dernier, nous vous annoncions que le lieu choisit pour remplacer le Margaret Pro pourrait bien être Jake's Point, à Kalbarri, à quelque 500 km au nord de Perth. Oui mais voilà. Ce que craignait la WSL est en train de se produire. 

Margaret ne sera bientôt plus qu'un doux souvenir.

Les locaux de Kalbarri ne l'entendent pas de cette oreille. D'une part, ils ne sont pas vraiment favorables à l'idée de voir les meilleurs surfeurs de la planète ainsi que toute la caravane du World Tour débarquer dans leur jardin. Plus qu'une forme d'égoïsme, c'est la protection du spot que les locaux entendent mettre en avant. Une étape du World Tour chez eux, et c'est la garantie de voir débarquer des milliers de surfeurs lambda que les caméras de la WSL auront fini par convaincre que la West Oz peut aussi se montrer accueillante. 


D'autre part, Jake's Point est une réserve de surf. Un terme qui confère à la vague une protection contre l'exploitation commerciale. Même si, on est d'accord, y organiser une épreuve du CT n'a rien à voir avec construire un resort sur la plage. Mais ce que les locaux craignent, c'est une dégradation de la dune qui surplombe le reefbreak.

Pour le fondateur de cette "réserve nationale de surf" Brad Farmer, cette idée d'organiser un event du World Tour à Jake's Point "est morte et enterrée". L'homme va même plus loin en déclarant à un journal local (le West Australian News) "qu'il serait très offensant de la part de la WSL de challenger cette idée ou de pousser encore plus loin l'offensive".


En clair et pour faire simple, ce que dit ce statut de réserve de surf, c'est que dans l'esprit (mais pas juridiquement), les surfeurs locaux ont non seulement leur mot à dire sur l'utilisation de leur spot, mais aussi que leur avis doit être pris en compte en premier. 

Les locaux de Gnarloo (2e choix de la WSL après Jake's Point) ont eux aussi fait part de leur réticence à voir se tenir sur leur vague une épreuve du World Tour. Même si les habitants sont conscients que voir une épreuve du CT se dérouler chez eux serait un vrai plus économique pour la ville, pour eux le jeu n'en vaut pas la chandelle.


Quoi qu'il en soit, la WSL a du pain sur la planche pour trouver une solution de rechange à Margaret River. Que ce soit à Jake's Point ou bien Gnarloo, Sophie Goldschmidt va devoir sévèrement batailler dans une région de l'Australie, peu habituée à se laisser marcher dessus.

                 
Partager sur :   
COMMENTAIRES (3)
Mark - le 29/08/2018 à 13:48
I think you will find that a lot of the local people in Kalbarri, especially the influential business community and home owners strongly support the idea of hosting a WSL event at Jacque's Point. There is only a handful of local surfers or 'Kalbarri Locals' who oppose it because they want to keep the high quality left-breaking wave for themselves. There is no need to climb the big sand dune to watch the surfers. I have sat in the car park and watched the surfers from my car and the view was very good. From there, you are also actually a lot closer to the action than at Margaret River as well. Of course, there is a beautiful beach and rocky mounds where you can watch the action even more closely. Gnarloo is a great spot as well but it is too remote. Gnarloo is a sheep station and there is no township nearby. I have been to all three spots and like Kalbarri the best. Au revoir!
Répondre
krep - le 29/08/2018 à 22:46
And why not install drum-lines like on the Gold Coast, or like in Durban in South Africa ?
Répondre
Free Jake's Point - le 03/09/2018 à 05:24
The reason why Gabriel Medina will still surf at J-Bay and not Margaret River is because of the high quality waves on offer at the South African venue. Please remember that he was in the water when Mick Fanning had his infamous shark incident there. Margaret River has huge, but difficult to read and somewhat sloppy waves, which require local knowledge to surf well. Hence, the likes of foreign surfers like Medina have not done well there. When the swell is up, the waves at Jake's Point are similar to the ones at Pipeline. They break beautifully and are easy to read. This is why the surfers at Kalbarri have been so territorial. They have had no qualms at telling outsider to "eff" of" in order to keep the waves at Jake's to themselves. Failure to comply with there blunt orders will lead to problems. Honestly, it wouldn't matter if you were from Perth or Paris, when it comes to sharing waves at Jake's Point, they will try everything they can to sabotage the outsider, make no mistake about that. Their bullying tactics manifested themselves in the mass media after the WSL announced that it wanted to use Jake's Point as a WSL venue next year. No, they are the ones who should "eff" off. I and millions of other people in this world get tremendous joy at seeing Gabriel Medina surf high quality waves. As such, I would dearly love to see him surf at Jake's next year. In my mind he is by far the best surfer in the world, so why shouldn't he surf the best waves?
Répondre
Articles relatifs
| 0 
23/07/2018 - World Tour
Le Margaret River Pro pourrait bien avoir connu ses dernières heures sur le World Tour...
| 0 
23/10 - World Tour
''Il n'y aura pas de resurf. Caio a rejoint le peak en premier, il méritait la priorité''.
| 0 
27/08 - World Tour
Ce sera peut-être le plus gros swell depuis 2014. Souvenez-vous, c'était déjà énorme pour un CT !
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.