MEO Rip Curl Pro : Medina éliminé après une interférence

World Tour - Une sanction plus ou moins justifiée qui pourrait lui coûter très cher en fin de saison...

Par - @surfsessionmag -
WSL
Partager sur :   

Les juges se sont-ils trompés ce week-end ? La question peut et doit être posée. 

Car hier, la grosse surprise a (bien évidemment) été l'élimination de Gabriel Medina, sanctionné d'une interférence dans son heat face à Caio Ibelli. Explication de cette interférence plus ou moins justifiée, situation des Français, position des favoris... on fait le point sur la journée d'hier à Supertubos, alors que nous en sommes au 1/4 de finale. 

Les conditions

Ce sont dans des vagues de 90cm à 1m20, avec des conditions relativement propres, que les 3e et 4e Rounds se sont déroulés à Peniche

Sévère pour Medina ?  

Comme quoi, tout peut arriver sur une compet'. Si l'on pensait que Medina s'en sortirait largement, s'approchant, voire décrochant, un possible titre mondial à la fin de cette dernière étape européenne, on s'est trompé... et pour cause !

Le Brésilien a perdu, éliminé sur un heat qu'il semblait avoir remporté dès les 8 premières minutes et qui ne devait pas lui échapper. La cause ? Une interférence.

Quelques minutes avant l'incident, les deux surfeurs ont décidé de prendre la même vague, Ibelli partant en droite, Medina en gauche. Suite à ce partage de peak, les juges ont décidé d'attribuer la priorité à Ibelli, alors même que Medina, dont la vague était plus courte, était revenu au large en premier. C'est ce qui explique que Gabriel Medina était persuadé d'avoir la priorité. 

Or sur la vague qui a suivi, les deux surfeurs ont ramé côte à côte, littéralement épaule contre épaule, pour une même vague, alors que la priorité était à Ibelli. Si ce dernier est parvenu à exécuter son take-off, il a semblé bien gêné par Medina. L'erreur principale de Medina a été de ne pas regarder les signes de priorité.


Une erreur d'appréciation (d'inattention ?) qui pourrait peut-être coûter à Medina le titre mondial, qui se jouera alors à Hawaï. Car Filipe Toledo, Jordy Smith et Kolohe Andino sont eux, encore en course. 

La vague de la journée

La citation de la journée

Gabriel Medina : " Caio et moi avons pris une même vague et sommes partis chacun d'un côté. Ma vague était courte et la sienne plus longue. Tellement que quand je suis reparti sur l'outside, il surfait encore. Quand je suis arrivé au pic, j'étais persuadé d'avoir la priorité, sans regarder les signes de priorités. À ma grande surprise, quand la vague suivante est arrivée, j'ai ramé, persuadé d'avoir la prio. Ça a mené à une interférence. 

En sortant de l'eau je suis allé voir les juges. On a regardé les enregistrements. C'était plutôt clair que je suis arrivé avant lui. Et même si j'étais sorti par l'arrière en même temps que lui, la prio' aurait été à moi. À cause de la vague précédente, Caio a eu la priorité. J'espère que mon heat sera réévalué car c'est une erreur. J'ai espoir qu'il sera visionné à nouveau".

Les Français 

Ce n'est malheureusement pas passé pour les Français... Joan Duru, Michel Bourez et Jérémy Florès se sont tous les trois fait éliminer au 3e Round. 

Johanne Defay est quant à elle toujours en lice dans ce MEO Rip Curl Pro. Face à Brisa Hennessy, la Française a su gagner sa place pour les 1/4 qui l'opposeront à Carissa Moore, l'actuelle 1ere mondiale. 


Les favoris

Filipe Toledo, actuellement 2e mondial, tient à maintenir le suspense du titre jusqu'à Hawaï. Malgré une récente blessure, le Brésilien est tout de même parvenu à se qualifier en 1/4 face à Kanoa Igarashi.


Ça passe aussi pour Kolohe Andino et Jordy Smith, qui seront face à face en 1/4 et qui sont les premiers bénéficiaires de l'élimination surprise de Medina.


Carissa Moore continue de poursuivre sa course en avant. Elle semble plus que jamais promise au titre mondial... 



Programme

Hommes


Femmes


                                                
Partager sur :   
COMMENTAIRES (5)
GUIDOP - le 21/10/2019 à 16:14
Bien dégueulasse ce move de la WSL pour relancer le suspens...
Répondre
b4beers - le 21/10/2019 à 17:33
medina est coutumier de ce genre de manœuvre,
donc cette fois tant pis pour lui

à hossegor il fait la meme
Répondre
Yop - le 21/10/2019 à 19:21
Il y a un grand panneau avec la priorité. Je suis plutôt pour Médina, mais sur ce coup là, je dirais qu'il n'a pas assuré, il devait vérifier sa priorité avant son take off, surtout avec l'avance qu'il avait... Dommage... J'espère qu'il sera champion à Hawaï, avec la manière.
Répondre
Nicoto - le 21/10/2019 à 20:29
Ouais c'est vilain surtout qu'il a pu prendre sa vague
Répondre
GUIDOP - le 22/10/2019 à 10:39
Les explications apportées par la WSL sur son site justifient parfaitement la décision des juges (voir la video 'Surf Breaks: October 21st, Medina Interference Update'). Gaby a merdé. Il n'en demeure pas moins que le pauvre Caio qui avait la priorité se fait pourrir d'insultes par les millions de fans de Medina et son pote Neymar dans l'habituel chaos sentimentalo-médiatico-brésilien...
Répondre
Articles relatifs
| 0 
23/10 - World Tour
''Il n'y aura pas de resurf. Caio a rejoint le peak en premier, il méritait la priorité''.
| 0 
18/10 - World Tour
Sinon, rien de bien nouveau. Carissa Moore se rapproche un peu plus du titre mondial, tout comme Medina.
| 0 
17/10 - World Tour
Gabriel Medina et Carissa Moore champions du monde à Supertubos si...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.