Michel Bourez encore deuxième à Keramas !

World Tour - Italo Ferreira et Lakey Peterson s'imposent, reprennent les maillots jaunes.

Par - @surfsessionmag -
Photos WSL
Partager sur :   

Bali lui réussit.C'est qu'on a envie de retenir de cette performance de Michel Bourez, qui comme en 2013, s'est hissé en finale à Keramas.

Même si la victoire finale lui échappe à nouveau, il fallait déjà arriver à cette ultime série du Corona Bali Protected, et pour cela se débarrasser de Mikey Wright en demie-finale.

L'australien a attaqué vite, mais sur des petites vagues offrant peu de potentiel. Michel est plus patient, mais quand il démarre enfin sur une vague, il se livre à une véritable démonstration de surf sur le rail. Si on parle souvent de la puissance du tahitien, on ne met pas assez en avant sa technique impeccable. Dans ces vagues pas énormes, la précision de son surf est tout simplement remarquable.

Michel Bourez

Dans l'autre demie, Jordy Smith a fait tout ce qu'il a pu avec ses gros carves layback et un très joli tube. Mais face à lui, Italo Ferreira a non seulement multiplié les carves ultra-rapides, mais a également replaqué une rotation aérienne aussi complète que parfaite. Il obtient le 10 qu'il demande gentillement au juges avec un "claim" tout doigts dehors. 

Italo Ferreira

ITALO ETALE SON TALENT

En finale, Italo prend sans surprise un départ rapide. Avec sa vitesse et son petit gabarit, il est capable de faire rentrer un nombre de turns impressionant par rapport à l'espace disponible sur la vague. En comparaison, Michel semble manquer de place pour s'exprimer, mais fait tout ce qu'il faut pour s'adapter. Il est même le premier à rentrer un air dans cette série, mais Italo continue à faire monter la pression avec une bonne vague à 3 manœuvres ponctuée d'un 540 à l'inside.

Bourez est combo, Ferreira va pouvoir s'amuser à (bien) surfer une vague en switch une minute avant la fin de la série. Tout cela manque un peu de modestie diront certains, mais le type est sur le toit du monde. C'est le surfeur du moment, et avec deux victoire en quatre compétitions il prend logiquement la tête du classement mondial.

LAKEY TROUVE LA CLE

Changement de leader chez les filles aussi suite à une finale bien disputée. A son habitude, Tyler Wright propose un surf puissant, alternant par exemple prise de vitesse et bascule de tout son poids vers l'arrière pour un tail slide ravageur.

Tyler Wright

Lakey Peterson oppose à cela des vagues plus complètes avec beaucoup de manoeuvres, et la californienne ose même se lancer dans un air reverse à l'inside. En s'imposant ici elle reprend la tête du classement à mi-saison. Stephanie Gilmore et Lakey ayant deux victoires chacune cette année, ce duel promet pour la suite.
Lakey Peterson

Et si les filles devront attendre juillet et J-Bay pour se retrouver, on vous rappelle que pour les gars, le Margaret River Pro se terminera à Uluwatu dans quelques jours.


     

 

                 
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
07/11 - World Tour
La WSL a révélé son programme avec le retour de la gauche indonésienne l'an prochain.
| 0 
29/10 - World Tour
Tous les scénarios avant la dernière étape de la saison !
| 0 
26/10 - World Tour
Italo ravit le maillot jaune à Medina, Carissa Moore se fait rattraper... Vivement Hawaii !
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.