Rip Curl Pro Bells Beach : J-3

World Tour - Courtney Conlogue et Kelly Slater forfaits, les favoris, les conditions, on vous dit tout !

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Le CT n'attend pas ! Quelques jours seulement après le Quiksilver Pro Gold Coast qui a lancé parfaitement la saison 2018 sur la Gold Coast australienne, voilà qu'il est déjà l'heure d'enchaîner. Toujours en Australie mais cap au sud cette fois, non loin de Melbourne pour le Rip Curl Pro Bells Beach, 2e étape de la saison aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Un event où il fait bon d'être regular puisque Matt Wilkinson fut le seul goofy à remporter l'épreuve en 2016 depuis Occy en 1998. Tout ce qu'il faut avoir en tête. 

Le spot de Bells Beach

L'édition précédente
En 2017, c'est Jordy Smith qui a sonné les cloches ! Opposé à Caio Ibelli au terme d'une finale monstrueuse, le Sud-Af' décrochait le trophée pour la première fois de sa carrière dans des jolies vagues de 2m et plus.


Chez les femmes, Courtney Conlogue remportait l'épreuve pour la 2e année d'affilée face à Stephanie Gilmore. Elle avait réussi à écarter avant la finale Carissa Moore et Tyler Wright, rien que ça. Cette année, elle ne pourra malheureusement pas défendre son titre puisque l'Américaine a du déclarer forfait (lire plus bas). 

Les Français 
Joan Duru va être le premier Français à faire son entrée dans l'arène à Bells Beach. Il aura fort à faire puisqu'il sera opposé à Julian Wilson, lauréat de la première épreuve de l'année sur la Gold Coast ainsi qu'à une wildcard encore inconnue. L'an dernier, le Landais avait été éliminé par le futur lauréat, Jordy Smith lors du 3e tour. 

Joan Duru à Bells Beach.

Puis, dans la série suivante ce sera au tour de Michel Bourez de se lancer. Eliminé lui aussi lors du 3e tour l'an passé, le Tahitien sera cette fois-ci opposé à Adriano de Souza et Keanu Asing. 

Michel Bourez à Bells Beach en 2016.

Enfin, Jérémy Florès devra lui se défaire de Matt Wilkinson lauréat ici même en 2016 ainsi que de Yago Dora. 


La der des ders de Mick Fanning
Cela risque d'être l'un des moments les plus émouvants de cette saison. Comme annoncé il y a à peine 1 mois, Bells Beach va être le dernier event auquel va participer Mick Fanning avant de définitivement raccrocher.  Et l'histoire est belle puisque c'est ici à Bells Beach en 2002, que Mick a débuté sur le CT en remportant l'épreuve en tant que wilcard17 ans plus tard, Mick Fanning c'est 3 titres de champion du monde et 22 victoires sur le CT. "Quand je regarde derrière moi, je ne vois que des moments inoubliables". Sortez les mouchoirs. 


Pour les nostalgiques, revivez le dernier heat de l'histoire à Bells entre Mick Fanning et Kelly Slater, c'était ici même l'an dernier lors du 3e tour :


Kelly Slater forfait
Comme annoncé, Kelly Slater ne participera pas au  Rip Curl Pro Bells Beach. Le King est toujours en délicatesse avec sa cheville après la blessure contractée à J-Bay l'année dernière. Il semblerait que Kelly ne soit pas encore totalement remis de toutes les opérations qu'il a subi et après le Quiksilver Pro Gold Coast, c'est au tour du Rip Curl Pro Bells Beach de se passer de l'Américain. "Je pense qu'il vaut mieux pour moi que je me remette complètement. Je reviendrai quand ça sera le moment" a déclaré Kelly Slater. 

Pas de Kelly à Bells cette année.

Comme lors du Quiksilver Pro Gold Coast, Kelly Slater laisse sa place au Sud-Africain Michael February. Ce dernier aura fort à faire dès le premier tour dans lequel il sera opposé à l'un des favoris pour le titre mondial Filipe Toledo et au rookie Griffin Colapinto, en feu depuis le début de saison.

Attention également aux wildcard, toujours très dangereuses à Bells Beach. On se souvient de Nicky Wood qui avait remporté l'épreuve en 1987, ou encore Mick Fanning en 2001. Adam Robertson lui, avait atteint la finale en 2009. Les surfeurs sont prévenus, il faudra compter sur les wildcard, elles font parties intégrantes de l'histoire de Bells Beach. 

Revivez la belle histoire de Nicky Wood qui remporta Bells Beach à 16 ans avec la wildcard :


Courntey Conlogue elle aussi absente
La double tenante du titre ne pourra pas défendre ses chances à Bells Beach. Après avoir déjà du déclarer forfait sur la Gold Coast pour le premier event de la saison, Courtney Conlogue a annoncé qu'elle ne sera pas présente pour ce 2e event. L'Américaine, favorite en début de saison pour le titre mondial, souffre toujours de sa fracture au pied droit contractée à Snapper Rocks. Comme lors du Roxy Pro Gold Coast, elle sera remplacée par l'Australienne Macy Callaghan, surprenante vainqueur de Stephanie Gilmore lors du 3e tour du Roxy Pro. 

Courtney Conlogue en 2016 lors de sa première victoire à Bells.

En revanche, Carissa Moore sera bien présente, elle qui a remporté l'épreuve 3 fois d'affilée en 2013, 2014 et 2015. Tout comme Sally Fitzgibbons qui elle l'a remporté deux fois de suite en 2011 et 2012. Stephanie Gilmore sera elle aussi de la partie. L'Australienne a fait 7 finales ici à Bells Beach dans sa carrière dont 2 lors des 3 dernières éditions. Les 3 favorites sont toutes trouvées. 

Les prévisions
L'event risque d'être costaud ! Selon Surfline, une grosse dépression est attendue pour les 30 et 31 mars prochain. En revanche, il est fort possible que l'event soit off mercredi pour son premier jour. Le swell est surtout attendu à partir de jeudi où les vagues devraient dépasser le mètre 80 dans l'après midi avant de grossir considérablement pour la fin de semaine et dépasser aisément les 2 m - 2 m 50.



Le 1er tour

Hommes :


Femmes :


Suivre l'évènement 
Il vous sera possible de suivre la compétition en direct soit sur le site de la WSL, soit sur SFR Sport4. Pour ce Rip Curl Pro Bells Beach, attention au décalage horaire avec l'Australie ! ( + 9 h) Il vous faudra surveiller le call à partir de 22 h mardi soir. 

Image à la une : WSL

                      
                
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
23/10 - World Tour
''Il n'y aura pas de resurf. Caio a rejoint le peak en premier, il méritait la priorité''.
| 0 
27/08 - World Tour
Ce sera peut-être le plus gros swell depuis 2014. Souvenez-vous, c'était déjà énorme pour un CT !
| 0 
19/07 - World Tour
Carissa Moore reprend la tête du classement mondial chez les femmes !
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.