Fantasy League : les choix de la rédac' pour Supertubos !

World Tour - Joan Duru sera-t-il remis de la victoire de Jérémy ? Nous pensons que oui. Léo Fioravanti aussi.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Nous ne sommes toujours pas redescendus de notre nuage. Nuage sur lequel nous a posé Jérémy Florès vendredi dernier. Mais il faut avancer et se tourner vers le futur. Un futur qui passe par ce Meo Rip Curl Pro Portugal

Censée démarrer aujourd'hui, la compétition est OFF pour son premier jour. Les conditions pour le reste de la semaine s'annoncent en revanche bien plus prometteuses, avec un Nazaré censé se réveiller vendredi. 

Pour la première fois depuis 2010, les filles font leur retour à Supertubos. Alana Blanchard a décroché la wildcard chez les filles, Crosby Colapinto et Miguel Blanco celles chez les hommes. Tour d'horizon des forces en présence. 

Notre sélection

Hommes


Frederico Morais

Comme sur chaque étape, honneur au local de l'épreuve ! Frederico est chez lui. Il connaît ce spot par coeur. Ce qui s'est passé avec Jérémy la semaine dernière, pourrait bien se passer avec lui. Exagéré ? À peine. Certes il est 34e mondial, mais essayons de voir plus loin que ses stats. Il surfe à domicile, et ça, ça donne des ailes. La perf' de Jérémy l'a inspiré. Il veut que résonne à Peniche A Portuguesa. Nous n'avons aucun doute sur sa grosse performance à venir. Pour lui aussi c'est écrit. L'histoire serait belle.



Jordy Smith

À Hossegor, Jordy a été le premier surfeur du CT à décrocher officiellement sa qualification pour les J.O de Tokyo. Soulagé d'un poids, il peut aborder cette étape portugaise plus sereinement. 3e mondial, avec Medina à portée de fusils, Jordy n'a jamais été aussi proche de décrocher son premier titre de champion du monde.

Très à l'aise dans les grosses conditions (et c'est ce qui est prévu), Jordy va savoir tirer son épingle du jeu. À Hossegor, en free surf, c'est lui qui prenait toutes les bombes et sortait le plus de tubes. Après avoir soufflé un peu en France, Jordy a atterri au Portugal les batteries pleines. Une valeur sûre, lui qui a été 1/2 finaliste ici en 2016.  

La semaine dernière à la Gravière...


Gabriel Medina

Là encore, ne perdons pas de temps dans des justifications inutiles. Oubliez sa contre perf' en France, le champion adore le Portugal. Vainqueur ici en 2017, 1/2 finaliste l'année dernière, Medina est ici chez lui. La machine est lancée et ne peut s'enrayer à 2 events de la fin. Soyez certains que Gabriel aura su faire reset après sa contre perf' française. Dans de gros tubes plus faciles à trouver qu'à la Gravière, Gabriel Medina sera au rendez-vous. Le choix le moins difficile. 


Joan Duru

Débat au sein de la rédac'. Non pas sur sa réelle possibilité de faire à nouveau une grosse perf' mais plutôt sur son état de forme, lui qui a dû célébrer la victoire de Jérémy vendredi jusque tard dans la nuit. En même temps, Joan aurait eu tord de s'en priver.

Mais Joan Duru joue au Portugal, comme l'année dernière, sa requalification. 24e mondial, le Landais doit absolument repasser au-dessus de la barre fatidique du 23e. Chose qu'il avait magnifiquement su faire l'année dernière, ou seul Italo Ferreira (encore lui) avait pu le priver d'une première victoire sur le CT ! Sa finale de 2018 reste dans toutes les mémoires. Après Jérémy à Hossegor, une victoire de Joan au Portugal permettrait au surf français de terminer la saison en beauté. En attendant le couronnement de Michel Bourez à Pipe !



Jack Freestone

C'est notre chouchou depuis le début de cette Fantasy League. Toute l'année ou presque, nous l'avons sélectionné, certainement un peu influencé par sa perf' XXL lors du cyclone OMA en début d'année. À chaque fois, et malgré ses contre perf' à répétition, nous lui avons fait confiance. Nous l'avons lâché uniquement en France la semaine dernière... Jack nous a puni en claquant une 1/2 finale, son meilleur résultat de sa carrière sur le CT. Nous avons retenu la leçon et nous ne commettrons pas la même erreur au Portugal. Dans les tubes c'est une machine. Et ça devrait dérouler... 

Non ce n'est pas Supertubos...


Léo Fioravanti

Sa performance XXL la semaine dernière à Hossegor pour son grand retour à la compétition se suffit à elle-même. Léo est en grande forme et surtout en confiance. Son épaule semble tenir et n'être désormais qu'un mauvais souvenir. Kelly peut en témoigner. Sur une épreuve similaire à la Gravière, il n'y a aucune raison pour que l'Italien ne (re)prenne pas feu. Si c'était le cas, Léo, 30e, pourrait bien aller chercher sa qualif' pour l'année prochaine au forceps. Avec John John Florence, Adriano de Souza et Mikey Wright blessés, les 2 wildcards injury en fin d'année vont coûter cher. 



Julian Wilson

Julian reste Julian. L'an dernier, l'Australien abordait cette épreuve 2e mondial, avec le titre mondial en ligne de mire et dans le sillage de Gabriel Medina. Cette saison c'est différent mais les enjeux sont tout aussi importants, ou presque.

La qualification olympique d'abord. Si Owen Wright semble presque assuré d'avoir son billet pour Tokyo chez les Australiens, Julian n'est pas encore certain de décrocher son billet. Certes il est en bonne position, mais Ryan Callinan et Wade Carmichael ne sont pas loin dans le rétro. 1/4 de finaliste l'année dernière, finaliste en 2017, 1/4 de finaliste en 2016... Julian est à l'aise au Portugal



Seth Moniz

C'est le choix de la Direction ! Cette même Direction que nous sommes désormais obligés d'écouter... Après nous avoir imposé Italo Ferreira lors du Quik Pro, elle est en train de prendre confiance. Pour la liberté d'expression au sein des rédactions on repassera ! À voir si le résultat sera le même. 

Là non plus ce n'est pas Supertubos ! Mais quand tu sais surfer Backdoor...


Femmes




Lakey Peterson

Lakey Peterson parce que l'Américaine est quand même actuellement 2e mondiale. Même si ça risque d'être tendu pour rattraper Carissa Moore, Lakey est toujours dans la course au titre mondial, et c'est peut-être la dernière chance de se rapprocher de l'Hawaïenne. De plus, Lakey n'est pas passée loin à Hossegor... 



Alana Blanchard

On se devait de choisir Alana. Déjà parce qu'on ne la voit plus souvent en compétition. Titulaire de la wildcard sponsor, Alana pourrait bien venir mettre son grain de sable dans la course au titre. Si nous ne sommes pas persuadés de notre choix, nous nous devons de tenter un coup pour gagner des points et remonter au classement. Sans parler que c'est la favorite de nos 2 stagiaires de 3e présents avec nous cette semaine. Ils ne nous ont pas laissé le choix...



Johanne Defay

Notre Johanne nationale est en forme ! Finaliste au Surf Ranch, 1/2 finaliste à la Gravière, elle enchaîne les scores et a tout pour briller à Peniche. Au vu de sa performance dans les Landes, il est maintenant possible d'affirmer que les tubes sont bel et bien faits pour elle, tubes qu'elle retrouvera à Supertubos ! Elle les attire. 



Tatiana Weston-Webb

La Brésilienne est un peu la chouchou de la rédac'. Adorable avec nous pendant le Roxy Pro, Tatiana a largement les capacités de bien figurer. Quand il a fallu aller se lancer dans une solide Gravière, la Brésilienne n'a pas hésité. 8e mondiale, elle essayera de faire aussi bien que sa finale obtenue à Margaret en début d'année.



Fantasy League

Pas encore inscrit ? Il n'est pas trop tard pour nous rejoindre ! 

1) Créez un compte WSL (ça prend 20 secondes et c'est gratuit)

2) Cliquez sur les liens ci-dessous, rejoignez la league et insérez le code. On paye notre tournée aux vainqueurs !

League Homme :

Lien league homme
Nom : Surf Session Magazine
Code : Quivagagner?

League Femme :

Lien league femme
Nom : Surf Session Magazine
Code : Quivagagner?

                                                         
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
02/10 - World Tour
Après l'étape la moins passionnante du Tour (à notre humble goût) place à la plus excitante !
| 0 
23/09 - World Tour
De notre côté, on aborde la fin de saison en roue libre...
| 0 
18/09 - World Tour
Des évidences et quelques surprises... Plus que quelques heures avant notre étape favorite !
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.