Pipe Masters : Florès éliminé d'entrée

World Tour - Joan Duru et Michel Bourez en revanche enflamment le North Shore. Medina déjà innarêtable.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Le sprint final est bel et bien lancé et pour de bon ! Cette nuit, il fallait veiller tard pour voir se dérouler la première journée du Pipe Masters. Une compétition qui doit dans quelques jours, venir mettre un point final au livre de cette saison. Les prétendants au titre ont répondu présent, John John s'est fait peur, Joan Duru plein de promesses... On fait le point. 

Line-up

Les conditions

Les deux premiers Round ont pu être lancés correctement dans des conditions correctes. Rien d'exceptionnelle (pour l'instant) du côté de Pipe mais de belles vagues d'1m80-3m selon les prévisionnistes officiels. Backdoor n'a que très peu fonctionné hier, laissant Pipe briller. Le swell est supposé grossir pour les prochains jours...


Peut-être trop pour Pipe, alors que le Jaws Big Wave Championships (c'est comme ça qu'il s'appelle maintenant...) est en alerte verte pour jeudi du côté de Maui !

Les Français

Commençons par la perf' du jour ! Elle est l'oeuvre de Joan Duru. Le Landais, en grande difficulté au classement (26e) doit absolument claquer une grosse perf' à Pipe pour sauver sa place. Il le sait. Hier, le Landais a été impressionnant scorant le 4e résultat de la journée (15) derrière l'intouchable Gabriel Medina (17,30) Ezekiel Lau (16,93) et Billy Kemper (15,63).

Il a terminé devant Julian Wilson, et a envoyé Wade Carmichael aux repêchages. Joan affrontera Kelly Slater au prochain tour. Pas idéal pour sauver sa place à Pipe mais le Landais nous a déjà montré par le passé qu'il savait se sublimer. L'histoire, mal embarquée au début, pourrait être très belle. 

Michel Bourez aussi a fait forte impression hier. Malgré un nez cassé, le Tahitien a dominé Kelly Slater et Sebastian Zietz. Il termine en tête de son heat et s'offre le droit d'affronter Deivid Silva lors du 3e Round. Michel, qui fait partie du club des cinq surfeurs à avoir remporté toutes les étapes de la Triples Crown, pourrait bien aller décrocher sa place pour Tokyo, lui qui est pour l'instant 15e mondial. 

Michel Bourez

Vainqueur ici en 2010 et en 2017, Jérémy Florès ne décrochera pas un 3e Pipe Masters. Le Français s'est fait éliminer cette nuit. Aux repêchages, Jérémy n'est vraiment pas passé loin (6,04) face à Ricardo Christie (6,80) et Yago Dora (8,60). Dommage. Mais comment en vouloir au Français, vainqueur cette saison du Quik Pro France et qui a déjà en poche sa qualification olympique...

Jérémy Florès

Les prétendants au titre

Que ce soit Italo Ferreira, Jordy Smith, Gabriel Medina, Filipe Toledo ou Kolohe Andino, tous sont passés au 3e tour sans la moindre frayeur. Aucun n'a été aux repêchages. 

La meilleure impression est à mettre à l'actif de Gabriel Medina, auteur du meilleur score de la journée avec un heat scoré à 17,30... Le Brésilien semble repartie sur les mêmes bases que l'année dernière. Il sera difficilement arrêtable... C'est bien lui qui a trouvé les meilleures vagues. Toujours bien placé, le Brésilien frappe fort. Il affrontera la wildcard hawaïenne Imaikalani deVault au prochain tour. 

Gabriel Medina

Filipe Toledo a lui aussi remporté son heat face à Deivid Silva et Ricardo Christie. Ce qui est aussi le cas de Kolohe Andino, qui n'a lui, pas eu beaucoup de vagues dans son heat à se mettre sous la dent. 

Filipe Toledo

Le numéro 1 mondial, Italo Ferreira (Bre) s'est quant à lui fait une petite frayeur face à Billy Kemper, wildcard de l'événement. Le Brésilien a dû se contenter de la deuxième place lors de son premier tour mais reste qualifié pour la suite de la compétition.

Italo Ferreira

Jordy Smith

John John se fait peur

Il est attendu un peu comme le messi. Après des mois d'absence, l'Hawaïen fait chez lui à Pipe, son grand retour en compétition. Celui qui est toujours 8e mondial malgré une absence sur les cinq derniers events, est toujours en lice pour décrocher son billet pour Tokyo 2020. Aussi dingue que cela puisse paraître. 

John John is back !

Peut-être un peu trop impatient, John John s'est fait envoyer aux repêchages après avoir été sanctionné d'une interférence complètement justifiée. Repêchages dont il s'est extrait avec classe face à Sebastian Zietz et Frederico Morais. Ouf, le Petit Prince du North Shore est toujours en vie dans cette compétition. Et avec les grosses conditions annoncées... cela aurait été dommage de le voir éliminé. Tout le monde souhaite le voir surfer. Nous les premiers. 

John John Florence

Les éliminés

Outre Jérémy Florès dont nous avons déjà parlé, Léo Fioravanti, Michael Rodrigues et Frederico Morais sont tout trois éliminés de la compétition. 

Léo Fioravanti

Si pour Frederico Morais, (qui a décroché il y a quelques jours sa qualif' pour le CT la saison prochaine) cette élimination n'a pas d'importance pour la suite, Michael Rodrigues (24e) pourtant 3e à Bali et Leo Fioravanti (30e), eux, disent adieu au CT. 

L'Italien, 3e à Hossegor lors du Quik Pro et absent de quatre events cette saison pour blessure pourrait néanmoins décrocher une wildcard injury la saison prochaine. 

Highlights


Vague de la nuit

Elle est l'oeuvre d'Ezekiel Lau avec un 9,73 à Pipe...

Le warrior de la nuit

Ricardo Christie retourne à Backdoor après 10 points de suture. 

Citation de la nuit

Billy Kemper, toujours en lice à Pipe, doit se rendre jeudi à Jaws si jamais le Jaws Big Wave Championships est lancé comme annoncé : "De toute évidence, c'est un honneur de partager l'eau avec le surfeur numéro un au monde. À ce stade, peu m'importe si vous êtes numéro 1 ou 100, je veux battre tout le monde. J'adore la compétition. C'est mon jardin et j'ai envie de m'amuser.

Billy Kemper

Je me suis entraîné très dur pour cela et je suis très impatient. Mais d'un autre côté, Jamie Mitchell a amené hier certaines de mes planches à Pe'ahi. Dans mon esprit, je comptais poursuivre ma concentration jusqu'à demain pour passer mon tour ici à Pipe, puis filer à Maui pour le Jaws Challenge jeudi. L'idéal serait de revenir ici à Pipe vendredi pour les finales".  

Programme

>> Prochain call pour le Billabong Pipe Masters ce soir mercredi 11 décembre, à 7h00 (heure locale) pour un début possible à 8h00. 18h en France.

      
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 2 
20/12/2019 - World Tour
Il devient le 3e Brésilien de l'histoire à remporter ce titre après Adriano de Souza et Gabriel Medina.
| 4 
20/12/2019 - World Tour
Il triomphe de Gabriel Medina en finale. Kelly Slater, lui, remporte la Triple Crown pour la 3e fois.
| 0 
12/12/2019 - World Tour
La faute à un Kelly Slater intenable qui a scoré un 10 face à lui ! C'est terminé aussi pour Smith et Toledo.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 0 
Et pendant ce temps, les vagues vie...
On a regroupé les images de line-ups vides en France et dans le monde. C'est beau mais ça pique un peu !
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.