La saison australienne de Johanne Defay

Mademoiselle - Avec un titre de Vice-Championne du Monde Junior et un quart de finale à l'Australian Open, la jeune Française a plutôt bien commencé l'année. On en a profité pour lui poser quelques questions :

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

L'été dernier, la jeune Française Johanne Defay remportait brillamment le titre de Championne d'Europe Junior, au terme d'une finale haletante face à ses compatriotes à Lacanau. Son billet pour les Championnats du Monde Junior en poche, elle participait en janvier à l'ultime épreuve australienne de ces Championnats, où elle décrochera le titre de Vice-Championne du Monde. Bien décidée à ne pas s'arrêter là en terre OZ, Johanne se hissera ensuite en quart de finale de l'Australian Open puis en finale des trials du Roxy Pro. On a profité de ce début d'année prometteur pour lui poser quelques questions :

Maintenant que la pression est un peu retombée, comment te sens-tu après un titre de Vice-Championne du Monde Junior ?

Je me sens plutôt bien ! C'est vrai que j'ai eu beaucoup de pression pour cette compétition mais c'est bien ma faute, je suis une pro pour me mettre la pression toute seule ! Maintenant que c'est passé, je suis contente de mon résultat. Mais je vous avoue que j'ai un arrière goût amer de ne pas avoir réussi à atteindre mon objectif.

Est-ce que c'est un résultat que tu attendais et auquel tu t'étais beaucoup préparée ?

Je me suis qualifiée pour ces Championnats du Monde, donc je voulais les gagner même si ça me paraissait fou de pouvoir gagner un titre de Championne du Monde... Je n'ai pas eu le temps de beaucoup me préparer pour les deux premières étapes parce qu'elles ont suivi la saison des Pro Juniors et que deux QS avaient lieu dans le mois les précédant. Je pense que c'est là le bon point, car je n'ai pas eu le temps d'y penser avant d'y être, donc je ne me suis pas mis la pression. En revanche pour la dernière, j'ai eu trois mois pour potasser !

Tu as enchaîné ensuite avec un quart de finale lors de la première édition de l'Australian Open devant une plage bondée. Comment as-tu vécu cette expérience ?

Stéphane Fournet

Pour le premier QS de l'année je voulais vraiment bien faire pour partir en confiance pour l'année à venir. J'ai évité de penser au monde et je me suis focalisée sur mon surf, à l'inverse de l'année dernière où j'avais mal commencé sur les deux premières compétitions. Une fois que tu es dans un engrenage, c'est très difficile mentalement de s'en sortir !

Est-ce que vous vous soutenez beaucoup avec les Françaises dans ce genre d'événement ? Quelle a été l'ambiance ?

Oui on se soutient beaucoup, français et françaises, d'ailleurs plusieurs filles étrangères nous ont fait la remarque. C'est vraiment super de voir qu'on nous soutient et qu'on nous encourage ! Et je trouve que l'ambiance est de mieux en mieux !

Faire les trials du Roxy Pro, qu'est-ce que ça a représenté pour toi ?

Ça représente beaucoup, car ça veut dire qu'ils ont pensé que je pouvais gagner les trials et me mesurer aux filles du CT. J'ai déjà fait les trials il y a deux ans et je me suis faite éliminer au premier tour, donc cette année on m'avait donné une deuxième chance et j'étais vraiment motivée. Mais bon, pendant la finale je n'ai pas trouvé les vagues...

Quelles sont tes projets et tes objectifs à présent ?

Maintenant que j'ai eu le Bac et que je me soucie que du surf, je m'y mets à fond ! Donc je vais faire tous les Pro Juniors et les QS à 100% !

Stéphane Fournet

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 13 
12/07/2012 - Mademoiselle
Le jeune surfeuse française est à l'heure actuelle l'un des espoirs les plus prometteurs et sexy du surf franç...
| 0 
17/04/2012 - Mademoiselle
On entendait plus beaucoup parler de Lee-Ann Curren ces derniers temps. Que devient-elle ? Retour en France ap...
| 0 
14/03/2012 - Mademoiselle
De retour d'Australie, les deux jeunes surfeuses Marion Bouzigues et Lucie Milochau ont chacune ramené de leur...
| 0 
04/03/2012 - Mademoiselle
L'Australienne, en remportant hier le Roxy Pro Gold Coast, a prouvé qu'elle pouvait encore prétendre à un nouv...