Gabriel Medina champion du monde !

World Tour - Après 2014, le Brésilien s'offre un 2e sacre mondial. À 24 ans seulement...

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Grande Medina ! Au terme d'une dernière journée épique du côté de Pipe, pleine de tubes, le Brésilien est sacré champion du monde pour la 2e fois de sa (jeune) carrière. Et quelle victoire !



En 1/4 de finale, face à Conner Coffin, alors que tout le monde le pensait en difficulté, Medina s'offre un 9,43 puis un... 10 en l'espace de 3 minutes, renversant complètement la situation ! Le pauvre Conner Coffin auteur pourtant d'un très bon heat ne peut que constater les dégâts...


Une victoire en 1/2 finale face à Jordy Smith a suffi à Medina pour être sacré champion du monde ! Et ce alors que la compétition n'est pas encore terminée... Medina est champion du monde avant de disputer une finale, soit face à Julian Wilson, soit face à Kelly Slater. Pourtant Jordy non plus n'a pas démérité, scorant un heat à 15,83 . Mais il faut croire que c'était écrit. Même si pour le coup, les notes des juges vont (à juste titre) faire débat ! Jordy méritait mieux. 

Julian Wilson lui, aura tout donné, mais il savait que la victoire finale ne dépendait pas que de lui. Pourtant, à l'heure actuelle, il est toujours en course pour remporter ce Pipe Masters... Mais Medina était trop fort. 


Le Brésilien que l'on a vu débarquer sur le CT à 17 ans seulement continue d'écrire son histoire. Après avoir remporté le King of the Groms, puis un un QS 6 000 à 15 ans, voilà que Gabriel confirme au plus haut niveau... pour la 2e fois déjà !

Il y a encore quelques jours le surfeur auriverde déclarait : "Mon but est de devenir triple champion du monde, donc gagner un second titre cette année m'aiderait à réaliser mon rêve".  Son rêve, Medina s'en est rapproché un peu plus en remportant ce 2e titre mondial. Un titre qu'il aura été chercher tout seul et qu'il ne doit à personne. Si ce n'est à l'abnégation de Filipe Toledo d'abord puis celle de Julian Wilson. 



Car Gabriel Medina n'est jamais aussi bon que lorsqu'il doit aller chercher quelqu'un. Le Brésilien n'est jamais aussi bon que quand il est dans l'adversité, poussé dans ses retranchements. L'an dernier, c'est John John qui avait hérité de ce rôle de lièvre. Cette année, c'est Filipe Toledo ou plus récemment Julian Wilson qui l'ont poussé dans ses retranchementsC'est presque comme si gagner avec 10 000 points d'avance ne l'intéressait pas. Pour passer en mode terminator, il se doit d'avoir quelqu'un contre qui se battre. La compétition ? Il adore ça. Peut-être plus que n'importe quel surfeur sur le tour et ça s'est vu à Pipe. 

Medina peut souffler... Il est de nouveau champion du monde !

Un cran en dessous de son réel niveau jusqu'au milieu de la saison (Teahupo'o), Medina a switché depuis en mode chasseur avec comme ambition, d'aller chercher le titre suprême. Et ce qu'il a réalisé depuis... est tout simplement hallucinant. Une victoire à Teahupo'o, une victoire au Surf Ranch Pro, une 1/2 finale en France et une autre au Portugal. La bête est lancée et la 2e partie de saison est presque parfaite.



Gabriel Medina en plus de remporter un 2e sacre mondial, reste le premier champion du monde brésilien grâce à son titre obtenu en 2014. C'est aussi le premier surfeur auriverde à conquérir la Triple Crown (2015). Si l'histoire doit en retenir un, ça sera lui. Aimé, adulé ou détesté, force est de constater le talent de ce gamin génial. Personne ne devient double champion du monde à 24 ans par hasard.

Le sport pourra juste regretter la sérieuse blessure de John John Florence qui l'aura mis out une bonne partie de la saison, empêchant le Petit Prince du North Shore de défendre son titre. C'était il y a un an jour pour jour... Mais le sport est ainsi, cruel et magnifique. 

Cette saison il aura été cruel pour John John, magnifique pour Gabriel. Entre les deux, la rivalité continue. Les compteurs sont remis à 0. 2 titres partout balle au centre. Déjà hâte d'être la saison prochaine. En attendant, la planète surf célèbre son champion. Il est Brésilien, il a 24 ans. Parabéns Gabriel !

La fête est totale pour les Brésiliens puisque la Vans Triple Crown revient à Jesse Mendes.

Plus d'infos à suivre !           

                             
Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
Tamère - le 18/12/2018 à 00:30
Un vrai titre de M..
Juges completements corrompus! Ça saute aux yeux!
Triste saison avec un triste winner...
?'??

Répondre
ALGOOD - le 18/12/2018 à 10:14
Notation scandaleuse!! Ça casse un peu la magie....
Y'a quand même pas mal de choses à revoir dans cette WSL.
Répondre
Articles relatifs
| 0 
19/07 - World Tour
Carissa Moore reprend la tête du classement mondial chez les femmes !
| 0 
20/05 - World Tour
Hécatombe en revanche chez les favoris. Medina, Wilson, Smith... Ils sont tous éliminés.
| 0 
02/05 - World Tour
Un patron de retour, un champion du monde au ralenti, un vice-champion du monde à l'arrêt... Le point chez les...
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 4 
Webber Reefs veut nous débarrasser ...
Ces récifs artificiels promettent de transformer les plages fermantes en spots parfaits.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.